Dan-Axel Zagadou et Abdou Diallo commencent à se faire un nom dans le championnat allemand. Les deux jeunes défenseurs issus de la formation « made in France » font le bonheur du Borussia Dortmund. Ils incarnent la relève et pourraient même être champion d’Allemagne dès cette saison. En attendant d’être convoqué chez les bleus de Deschamps ?

Les deux espoirs ont comme plusieurs points communs : formés en France, gauchers, défenseurs et maintenant joueurs du Borussia Dortmund. Retour sur le profil de ces deux futurs grands défenseurs qui continuent de grandir tout comme leurs carrières prometteuses.

Dan-Axel Zagadou, de la réserve du PSG au Borussia Dortmund

À la fin de son contrat stagiaire en juin 2017. le jeune défenseur central refuse la proposition du Paris SG et décide de rejoindre un des cadors de la Bundesliga au grand regret de Nasser Al-Khelaïfi.


Dan-Axel Zagadou avec le maillot parisien
(Crédit photo : Canal Supporters)

Pour sa première saison en Allemagne, le joueur né à Créteil dispute 11 rencontres de championnat et il est déjà à 9 cette saison. Souvent utilisé comme latéral gauche, le défenseur polyvalent joue aussi parfois à sa place de prédilection en défense centrale comme lors de la dernière journée de Bundesliga après une victoire 2-0 contre Fribourg. À seulement 19 ans, Zagadou fait partie des meilleurs espoirs français à son poste. Son choix de quitter l’an capitale était risqué mais s’avère payant, du moins à l’heure actuelle.

Dan-Axel Zagadou dans ses oeuvres en Bundesliga
(Crédit vidéo Youtube : FBtalentsHD)

Excellent dans les airs et doué dans la relance, le grand gaucher d’1m96 a connu déjà trois entraineurs depuis son arrivée en 2017 (Peter Bosz et Marc Stoger la saison passée). Et cette saison, il va pouvoir continuer sa progression sous les ordres de Lucien Favre. Si le Borussia Dortmund est toujours invaincu en Bundesliga, ce n’est certainement pas un hasard.

Abdou Diallo, de Monaco à la Bundesliga en passant par la Jupiler Pro League

Les jeunes pépites formées en France n’hésitent plus à partir dans les championnats étrangers. Abdou Diallo, formé à Monaco, a déjà joué dans trois pays différents à seulement 22 ans. En manque de temps de jeu sur le rocher, il se fait prêter à Zulte Waregem (l’ASM est partenaire avec le Cercle Bruges, NDLR) pour acquérir de l’expérience. Il jouera 33 rencontres lors de la saison 2015-2016.


Abdou Diallo lors de son prêt en Belgique
(Crédit photo : Planète – ASM)

Il revient ainsi dans son club formateur mais Leonardo Jardim l’utilise très peu. Il faut dire que Monaco marchera sur l’eau lors de la saison 2016-2017 en remportant le titre de champion avec une charnière Jemerson/Glik très solide à l’époque.
En manque de temps de jeu, le défenseur né à Tours signe pour 5 saisons à Mayence qui acquiert ses services pour seulement 5 millions d’euros. Dans le club allemand, l’ancien joueur de l’ASM, malgré la lutte pour le maintien, va sortir son épingle du jeu. Doté d’une excellente vision de jeu et d’une maturité au dessus de la moyenne, il attire les convoitises de grands clubs comme Arsenal, Borussia Dortmund, Naples, Valence… Monaco peut s’en mordre les doigts.

Abdou Diallo joueur de Mayence lors de la saison 2017-2018
(Crédit photo : African Manager)

C’est le Borussia Dortmund qui remportera la timbale. Lucien Favre en a fait une des priorités et le joueur signe pour cinq ans pour environ 30 millions d’euros malgré une offre de Lyon très alléchante l’été dernier. Une somme énorme pour un si jeune défenseur. Mais au vu du potentiel énorme du défenseur central, le pari n’est pas si risqué. Confirmation aujourd’hui.

Abdou Diallo sous le maillot de Dortmund
(Crédit vidéo Youtube : FBtalentsHD)

Un bel avenir en bleu ?

Concernant le maillot bleu, Abdou Diallo et Dan-Axel Zagadou font leurs gammes dans leurs catégories respectives. Abdou Diallo est même le capitaine des espoirs.

Abdou Diallo, capitaine chez les bleuets
(Crédit photo : FFF)

En enchainant les performances de ce niveau, les deux espoirs peuvent espérer atteindre l’équipe de France A. Abdou Diallo qui avec ses 22 ans est cité de plus en plus souvent lors des convocations du sélectionneur. Dan-Axel Zagadou est plus jeune mais on sait que dans le football tout peut aller très vite à l’image de Benjamin Pavard. Leurs profils de défenseurs centraux gauchers en font un atout supplémentaire. En tout cas, Didier Deschamps a de quoi voir venir pour les prochains rassemblements. Pour venir suppléer le genou récalcitrant de Samuel Umtiti, les places seront chères.

Ce samedi, le Borussia Dortmund se déplace à Schalke 04 et pourrait prendre encore plus d’avance au classement en cas de victoire. Les Borussen ont déjà 7 points d’avance sur le second le Borussia M’Gladbach. Puis Abdou Diallo retrouvera son club formateur mardi 11 décembre pour la dernière journée de Ligue des Champions. Les Allemands sont déjà qualifiés mais ils tenteront de terminer à la première place du groupe en espérant un faux pas de l’Atletico Madrid. Lucien Favre pourra compter sur ses deux pépites françaises lors des ces deux rencontres. Avant une première convocation chez les A de Didier Deschamps en mars prochain ?