En fin de contrat en juin 2019, le milieu parisien a refusé toutes les offres de prolongation de son club formateur. Un départ est envisagé, ce qui serait un nouveau coup dur pour le Paris SG, qui a placé la formation au centre de son projet.

 

Le cas Rabiot a été un des feuilletons de l’été. Son renouvellement de contrat a beaucoup fait parler. Le joueur du Paris SG va t-il partir libre ? Ce qui serait une grosse perte pour le leader du championnat. Et si oui, pour quelles raisons ?

Le PSG souhaite recruter une sentinelle (depuis 2 ans)

Cela fait maintenant deux ans que les dirigeants parisiens veulent recruter un milieu défensif. Depuis la méforme puis le départ à la retraite de Thiago Motta, le poste de sentinelle demeure un élément manquant du projet de jeu qatari. Déjà la saison passée, Unai Emery voulait ce renfort qui n’est jamais venu. Thiago Motta, néo-retraité, voit comme tout le monde que le poste reste vacant. Thomas Tuchel a pris la place du coach espagnol et la problématique reste la même. Lassana Diarra, arrivé en janvier 2018, ne rentre pas dans les plans du nouveau coach allemand qui espère un nouveau joueur lors du prochain mercato hivernal. Julian Weigl, son ancien poulain au Borussia Dortmund, est notamment cité.

 


Thiago Motta est désormais coach des U19 parisiens
(Crédit photo : Beinsports)

Une préférence au poste de numéro 8

Adrien Rabiot a bien déjà disputé des matchs devant la défense notamment pendant les blessures de Thiago Motta. Mais le natif du Val-de-Marne préfère jouer en milieu relayeur.

 

Adrien Rabiot dans ses œuvres lors de la saison 2017-2018
(Crédit vidéo : youtube RoMarch)
En effet le joueur de 23 ans préfère évoluer dans un registre plus offensif. Sa frappe de balle est plutôt intéressante et elle lui permet de marquer régulièrement. Il a déjà trouvé 2 fois le chemin des buts en 10 matchs cette saison. Mais son gros match en Ligue des Champions face au Barça (4-0) en 2017, où il a évolué en sentinelle, pose question de son efficacité à ce poste. Doit-il mettre alors son égo de côté ?

Une progression constante

Adrien Rabiot est aujourd’hui  devenu un cadre. Il démarre sa 7ème saison au club à seulement 23 ans avec déjà 220 matchs au PSG à son actif. L’international a franchi tous les paliers avec son club formateur. Son temps de jeu ne cesse d’augmenter. L’an passé, il a disputé 33 matchs de championnat pour 27 titularisations.
Cette saison, Rabiot a même porté le brassard notamment lors de matchs amicaux de pré-saison.
Adrien Rabiot avec le brassard
(Crédit photo : goal.com)
Adrien Rabiot est un des symboles du Paris Saint-Germain. Il montre que l’on peut être formé au club et avoir un statut de titulaire. En tout cas pour le moment.

Le PSG a du mal a garder ses jeunes formés au club

Alors que Nasser Al-Khelaïfi ne cesse de vanter l’importance d’un centre de formation, le club de la capitale ne compte plus les départs de ses jeunes joueurs. Parmi les plus illustres, Kingsley Coman – aujourd’hui au Bayern Munich – a signé gratuitement à la Juventus Turin en 2014. Dans la rotation en pointe de l’attaque, Jean-Kévin Augustin a rejoint le RB Leipzig en 2017 pour 13 millions d’euros. Mais il y a aussi des joueurs moins connus qui commencent à se montrer. Comme Dan-Axel Zagadou qui est parti en 2017 au Borussia Dortmund et qui joue de plus en plus latéral gauche. Autres exemples : Claudio Gomes, capitaine de l’équipe de France U18, est parti à Manchester City cet été. Seul Yacine Adli a résisté aux sirènes d’Arsenal cet été pour rester au PSG.

Dan-Axel Zagadou joue désormais à Dortmund
(Crédit photo : French Touch FC)
Donc si Adrien Rabiot venait à quitter gratuitement le leader de la Ligue 1, ce serait un véritable camouflet.

Désaccord sur les conditions proposées pour le nouveau contrat

Le clan Rabiot a bien compris qu’il était en position de force et a fixé ses conditions pour un nouveau contrat. Le gaucher souhaite une revalorisation importante (un salaire annuel de 10 M€) ainsi qu’une prime conséquente. En cas d’échec des négociations, de nombreux clubs sont à l’affut (FC Barcelone, Tottenham, Manchester City).
Véronique Rabiot, mère et agent du joueur, souhaite que le club s’aligne sur la proposition de Barcelone et comme son fils a une valeur marchande autour de 50M€, elle ne fera pas de cadeaux.

 

Véronique Rabiot, la mère d’Adrien Rabiot, est aussi son agent
(Crédit photo : SoFoot)
En attendant ce soir à 20h45, le Paris SG affronte son dauphin Lille avec sa  « BIP-BIP » en match avancé pour la 12ème journée de championnat. Le LOSC compte dans ses rangs 4 joueurs formés au Paris SG : Mike Maignan, Fodé Ballo-Touré, Jonathan Ikoné et Boubakary Soumaré. Rien que ça. Le monde est petit.
[themoneytizer id=”18234-28″]