Les récents exploits de l’Islande sur la scène internationale ont mis en lumière le développement grandissant de sa formation. 

Dans cette nouvelle fiche technique mettant en scène les talents de demain, les talents scandinaves et nordiques ne seront pas lésés, à l’image du jeune Arnór Sigurdsson parti à la conquête de la Russie. Les talents de la nouvelle génération islandaise commencent à s’exporter à travers l’Europe. Présentation.

Parcours

Arnór Sigurdsson a effectué sa formation au club de l’ÍA Akranes en Islande. Après avoir fait son trou avec les U19, il fait ses débuts avec l’équipe première lors de la saison 2015/2016 face au l’ÍBV Vestmannaeyja. Il obtient définitivement sa place avec le groupe professionnel à partir du mois de janvier 2016. 

Ses performances avec le club de sa ville natale attire l’intérêt de quelques clubs nordiques, notamment Norrköping qui le recrute officiellement lors du mercato d’été 2017.

Une saison de folie en Suède (Crédit photo : Skessuhorn)

Après avoir notamment joué la plupart des matchs en tant que supersub et solide joueur de rotation (3 buts et 3 passes décisives en 25 matchs), Sigurdsson s’engage le 31 août 2018 au CSKA Moscou qui débourse près de 4 millions d’euros. Le jeune milieu offensif réalise ses débuts avec le CSKA le 19 septembre 2018 contre les Tchèques de Plzeň et devient, à 19 ans et 4 mois, le plus jeune joueur islandais a participé à une rencontre de Ligue des Champions. 

Lors de sa première saison sous le maillot du club russe, il a montré quelques flashes intéressants (but face au Zenit, doublé face au Spartak…) notamment en Ligue des Champions face à la Roma, ou encore son récital contre le grand Real Madrid où il a inscrit un but et délivré une passe décisive.

Quand tout s’enchaîne parfaitement pour Arnór Sigurdsson… (crédit Twitter : @NordiskFootball)
Le CSKA en démonstration au Bernabeu ! (Crédit vidéo : YouTube UEFA / Pantastic Gamer)

Tous ces faits d’armes attireront l’œil du staff de la sélection d’Islande. En effet, après avoir évolué sous le maillot espoir, Arnór Sigurdsson est appelé par Erik Hamrén, le sélectionneur A, fin 2018. 

La relève est déjà prête ! (Crédit photo : Fótbolti.net)

Profil

Nom : Arnór Sigurdsson

Club : CSKA Moscow

Poste : Ailier gauche / milieu offensif 

Pays : Islande 🇮🇸 

Taille : 1,77m

Pied : droit 

Âge : 20 ans (15/05/1999)

Le futur de l’Islande ? (Crédit photo : CSKA Moscow media)

Forces

C’est un électron libre qui rentre souvent dans la surface afin d’apporter de sa contribution au jeu. Il joue la tête levée en effectuant sa prise d’informations une fois son dribble réussi et renverse le jeu grâce à ses transversales précises. 

Il combine également sur jeu court dans les petits périmètres, ce qui offre un boulevard à son latéral. C’est un joueur qui sait donner le ballon dans les espaces. Il repère les déplacements de ses coéquipiers ce qui lui permet de donner le ballon dès sa première touche de balle et de casser rapidement la ligne adverse.

Sa conservation/protection de balle est proche de la perfection. Il peut porter le ballon sur plusieurs mètres en attendant les déplacements de ses coéquipiers afin de distiller le ballon dans la zone libre. 

Sa première touche de balle est extrêmement précise notamment en situation d’élimination où il analyse assez facilement l’orientation du corps de son adversaire afin de le feinter. Sa capacité d’accélération sur ses premiers pas est impressionnante. C’est un excellent joueur de fixation qui sait délivrer la passe et frapper au bon moment. 

Son sens du placement dans la surface est intéressant. Il sait se positionner en fonction de l’alignement de la défense ce qui lui permet de se projeter en étant rarement en position d’hors jeu. Sigurdsson est surtout capable d’armer rapidement sa frappe de balle avec un équilibre quasi parfait provoquant souvent la différence sur sa première touche de balle. De plus, il est capable de frapper aussi bien du pied droit que du gauche. Sa technique de frappe est clinique.  

Défensivement, il presse les lignes arrières dans le but de récupérer le ballon rapidement. Il possède un sens de l’anticipation plutôt intéressant. 

Axes de progressions / faiblesses

Il possède encore quelques lacunes notamment au niveau de la concentration défensive. Il lui arrive encore d’être irrégulier sur 90 minutes. Il hésite parfois à se projeter dans la surface, même si sa qualité de finisseur peut potentiellement poser de gros dégâts et l’amener à marquer plus de buts. 

Conclusion

Arnór Sigurdsson est un joueur talentueux qui progresse à une vitesse incroyable. Sa marge de progression est impressionnante. On peut donc envisager que cette saison 2019/2020 est potentiellement celle de l’explosion sur la scène nationale avec son club, mais aussi internationale avec sa sélection.