Ce soir à 21 heures, l’Olympique Lyonnais se rend au Camp Nou pour réaliser l’un des plus grands exploits de son histoire. Mais ont-ils réellement une chance d’obtenir au minimum un match nul ?

Il y a trois semaines, Lyonnais et Barcelonais se quittaient sur un score nul et vierge. Sans Fékir et dans un match dominé par Barcelone, Lyon a su résister pour préserver toutes ses chances. Mais au Camp Nou, où Barcelone n’a plus perdu dans cette compétition à domicile depuis mai 2013, l’histoire risque d’être différente.

Les principales statistiques du match aller en faveur du Barça (crédit Photo : FlashRésultats)

Un Barcelone en très grande forme

Même si les critiques vont bon train concernant Ernesto Valverde, Barcelone est injouable depuis le match aller. Et ce n’est pas le Real Madrid qui pourra dire l’inverse, bien au contraire. Ils ont en effet deux fois été battus à Santiago Bernabeu en espace de trois jours (3-0 et 1-0). Ces deux rencontres leur ont ainsi offert une place en finale de Coupe de Roi et le titre en Liga à neuf orteils.

Côté des joueurs, hormis Lionel Messi dit Leo Messi, d’autres joueurs semblent retrouver leur meilleur niveau. Gérard Piqué est redevenu impérial en défense tout comme Ivan Rakitić au milieu de terrain. Très décrié en début de saison, c’est lui qui a offert la victoire contre le Real. Enfin, Luis Suarez retrouve du mordant avec quatre buts en quatre matchs dont un doublé lors du match de Coupe de Roi.

Avec Lyon, tout est possible !

Pronostiquer le résultat de Lyon avant une rencontre est tout simplement impossible. Ils sont tout simplement capables du meilleur comme du pire. Cela s’est une nouvelle fois vérifiée à Strasbourg ce week-end. Après 60 minutes de grande qualité où les Lyonnais menaient 2-0, ils se sont effondrés. Lyon s’est fait rejoindre, une fois de plus. Les joueurs de Bruno Génésio ont par exemple perdu dix points après avoir mené au score.

Mais dans les grands matchs, cette équipe est capable de se surpasser. Manchester City et le PSG peuvent en témoigner. Ces deux équipes ont été battues sur le score de 2-1. Ils sont même invaincus dans cette compétition avec six matchs nuls et une victoire. Excepté Lyon, seuls Barcelone et le Bayern n’ont pas encore perdu la moindre rencontre. Un signe pour le match nul alors ?

Le résumé de Manchester City/OL (1-2), une prestation qu’il faudra rééditer ce soir face a l’ogre barça ! (crédit vidéo : YouTube Goal Channel)

Nabil Fékir de retour

Il avait été le grand absent du match aller pour cause de suspension. Cette fois-ci, Nabil Fékir sera bien présent devant 5 000 supporters lyonnais. Il avait manqué dans sa faculté à conserver le ballon. Lors de la première confrontation, Lyon a perdu un total de 26 ballons dont 14 du trident offensif (Terrier, Depay et Moussa Dembélé). Dans un match, où la possession lyonnaise ne devrait pas excéder les 35%, ne pas perdre la balle trop rapidement sera primordial.

Le très (trop ?) grand nombre de pertes de balle des Lyonnais en orange (crédit Photo : WhoScored)

C’est pourquoi la présence de l’international français est nécessaire. Lui est capable de gagner des fautes que d’autres n’auraient pas pu. En Ligue 1, Fékir a obtenu 44 fautes en 1374 minutes de temps de jeu. À titre de comparaison, le premier est Nicolas Pépé qui a subi 80 fautes mais avec un temps de jeu de 2501 minutes. Avec le même temps de jeu que le Lillois, lui aussi aurait subi le même nombre de fautes.

Il est aussi dans la capacité de réaliser des coups de génie et comme son club, il ne se cache pas dans les grands rendez-vous. Lors du match aller à City, Fékir marque une fois et délivre une passe décisive. Face au Shakhtar, c’est lui qui égalise à un partout, offrant alors le billet pour les huitièmes de finale à Lyon. Au total, en Ligue des Champions, Nabil Fékir a pour le moment marqué trois fois et donné deux passes en cinq matchs.

Presser haut, une des clés pour battre Barcelone

Cela est plus facile à dire qu’à faire, c’est certain. Néanmoins, un moyen de mettre en difficulté Barcelone est d’essayer de gêner les Barcelonais dans la relance et espérer récupérer des ballons en phase offensive. Lors de la seule défaite à domicile cette saison contre le Bétis, Séville a mis cela en place. Ils ont ainsi pu intercepter cinq ballons dans le camp des Blaugranas.

Les ballons récupérés (en bleu) par le Bétis Séville dans le camp barcelonais (crédit Photo : WhoScored)

En partie grâce à ça, le Bétis a inscrit quatre buts. Au match aller, ils ne l’ont pas assez fait et n’ont récupéré qu’un ballon dans le camp adverse.

Mais surtout n’avoir aucun regret

Se dire à la fin du match que l’on aurait pu faire mieux serait la pire chose possible pour l’OL. C’est pourquoi les joueurs devront tout donner quitte à se découvrir et prendre des buts d’autant plus que Lyon est plus rassurant dans son jeu offensif que défensif. Pour cela, ils peuvent prendre comme exemple l’Ajax Amsterdam, qui face au Real ont saisi leur chance. Eux aussi n’avaient rien à perdre et ont donc produit un jeu plaisant à voir. Au final, ils se sont imposés 4-1.

Et avec les différents huitièmes de finale déjà joués, on se dit que tout est possible. Hormis l’Ajax, Manchester United et la Juventus ont tous les deux renversé la confrontation. Alors pourquoi pas Lyon ? Tout est possible dans le foot, rendant ce sport le plus surprenant et le plus imprévisible au monde.