Lors de la cérémonie de signature de l’accord de parrainage au parc Vodafone, le président du club noir et blanc, Fikret Orman, et le membre du conseil de Mainichi, Iwasawa, ont assisté à la cérémonie.

Le plus grand rêve de Fikret Orman était de faire connaître les Aigles Noirs dans l’Extrême-Orient. Son rêve a été réalisé car c’est un sponsoring très important pour le club de Besiktas qui vient d’etre conclu. On parle d’un accord de 10 millions d’euros, soit 1,3 milliard de yens japonais. Besiktas ira en Extrême-Orient dans ce cadre et le groupe tentera de convaincre … Shinji Kagawa d’être un aigle !

Les déclarations de Fikret Orman

« Le Japon est l’un des marchés économiques les plus importants au monde. Les deux pays s’aiment beaucoup. Deux jours après l’anniversaire de la triste histoire de la frégate Ertuğrul. C’est une belle coïncidence depuis le 16 septembre 1890 pour coïncider avec aujourd’hui. Pour toutes ces raisons, le marché japonais est l’un de nos marchés cibles. Je pense que les valeurs du Japon et les valeurs de Besiktas se chevauchent et qu’elles nous aimeront tellement. »

Pourquoi Kagawa devrait rejoindre les Aigles Noirs …

Tout d’abord, nous pouvons voir que la venue de Shinji Kagawa est important sur l’aspect financier et sportif du club. Shinji Kagawa est un 10 très intelligent et, aujourd’hui, les noirs et blancs auront besoin d’un joueur de sa trempe si ils veulent remporter l’Europa League. Très adulé au Parc Vodafone, Anderson Talisca a quitté le club et laisse une place toute prête pour une éventuelle arrivée de l’international nippon du Borussia Dortmund. Mais nous avons aussi l’aspect financier qui rentre en ligne de mire car sa venue fera des folies dans les magasins de Beşiktaş notamment sur les ventes de maillots, ce qui permettra au club de sortir de sa crise. Une idée loin d’être saugrenue et un joli coup en passe de se réaliser. À suivre !