Alors que ce n’était pas prévu si tôt, le jeune défenseur Boubacar Kamara, 18 ans, fait un début de saison très solide. À tel point qu’il cumule les titularisations en défense centrale, sa position préférentielle. Et si c’était finalement lui la meilleure recrue marseillaise ? 

En 1999, le 26 novembre exactement, le jeune Kamara naissait et, cinq ans plus tard, prend sa première licence dans le club phocéen. Très vite, il fait toutes les catégories de jeunes en s’affirmant de plus en plus et devient une sérieuse promesse du centre de formation en tant que défenseur central.

Un début de carrière très prometteur

À 16 ans alors qu’il joue dans les U17, Boubacar Kamara intègre la CFA (renommée National 2 depuis la saison 2017-2018). Il portera même le brassard de l’équipe 2 et avec des prestations abouties, commence à taper dans l’œil de Rudi Garcia tout juste arrivé à l’OM le 20 octobre 2016.

Il dispute son premier match en professionnel, le 13 décembre 2016 en 8ème de finale de la Coupe de la Ligue contre Sochaux, titulaire au poste de latéral droit (1-1 mais défaite aux tirs aux buts 4-3). Le jeune joueur s’en tire très bien alors que c’est un défenseur central de formation. Du haut de ses 17 ans, son aisance naturelle laisse espérer un avenir radieux.

Le 27 mai 2017, à 17 ans, il est élu capitaine des U19 pour jouer la finale de la Coupe Gambardella contre Montpellier (1-1 mais défaite aux tirs aux buts 5-4). La rencontre a lieu en lever de rideau de la finale de Coupe de France Paris SG – Angers. Encore une fois le talent de “Bouba”, Kamara saute aux yeux des recruteurs. On ne devrait pas tarder à le voir frapper à la porte du groupe professionnel.

B. Kamara, lors de la finale de Gambardella (mai 2017).

La signature d’un premier contrat pro … qui a trainé 

Le joueur attire les convoitises alors qu’il n’a toujours pas signé de contrat professionnel. Ses prestations sont remarquées, des grands clubs se renseignent sur la jeune pépite marseillaise : Chelsea, Juventus, Borussia Dortmund, Manchester City, Southampton, Manchester United … Le jeune défenseur indiquait qu’il ne fermait aucune porte. C’est le début de longues négociations entre les deux parties. Malgré une offre de son club formateur, le joueur hésite et cela inquiète l’état-major Olympien.

En position de force, le clan Kamara s’interroge et prend son temps, ce qui oblige l’OM a revoir son offre à la hausse. Le propriétaire américain Franck McCourt, qui a fait de la formation un de ses leitmotiv, ne veut pas perdre le minot. Il trouve un accord avec les représentants du joueur.
Et fin mai 2017 : fin du feuilleton ! Il signe un contrat pro à l’OM pour 3 saisons pour le plus grand bonheur du staff marseillais et des supporters.

B. Kamara signe son 1er contrat pro dans son club formateur

Progression dans les catégories de jeunes de l’équipe de France

Boubacar Kamara s’installe aussi chez les Bleuets. Il a des sélections chez les U17, les U18, les U19 et même une chez les U20.
En 2016, il disputera l’Euro U17 du 5 au 21 mai en Azerbaïdjan. Bernard Diomède le sélectionne pour disputer l’Euro U19 en 2018 en Finlande (16 au 29 juillet 2018). Il forme une charnière centrale convaincante avec le Niçois Malang Sarr. La France se fera éliminé en 1/2 finales où elle s’est inclinée 2-0 contre l’Italie de Moise Kean.

Le 29 août 2018, Kamara connait sa première sélection chez les U20 pour un match amical contre le Monténégro. Sa progression est constante et s’il continue sur cette lancée, il devrait bientôt pouvoir rejoindre les Espoirs de Sylvain Ripoll.

Ses sélections dans les équipes de France :

2017-2018, le minot commence à bousculer la hiérarchie

B. Kamara dispute son premier match en Ligue 1 lors de la 11ème journée à Lille. Il remplace alors Patrice Evra en tant qu’arrière gauche (victoire 0-1).
Lors de la saison 2017-2018, le minot participe à l’aventure de l’OM en Ligue Europa. Il jouera 6 matchs de cette épopée qui se terminera par une défaite en finale contre l’Atlético Madrid (3-0).
Rudi Garcia l’a utilisé souvent en milieu défensif, le coach louant sa technique et sa vivacité au dessus de la moyenne. Le technicien olympien est persuadé que B. Kamara peut faire un bon joueur dans l’entrejeu.
En raison de la blessure d’Hiroki Sakaï et de la suspension de Jordan Amavi, il va connaitre sa première titularisation en championnat comme latéral gauche, le 31 mars dernier lors de la 31ème journée à Dijon (victoire 1-3). Il va livrer une partie bluffante et va intégrer le onze type du journal l’équipe, prestation qui n’avait jamais été réalisée jusque-là.
Boubacar Kamara jouera en tout 6 matchs en Ligue 1 cette saison et malgré ses 18 ans il aura jouer à de nombreux postes (latéral droit, latéral gauche, milieu défensif et défenseur central). Sa polyvalence est un réel atout pour les dirigeants Marseillais.

(Source Twitter : Le Phocéen)

La saison de la confirmation ?

En raison de l’après- Coupe du monde et des vacances prolongées d’Adil Rami et de la nouvelle recrue Duje Caleta-Car, il commence la saison 2018-2019 titulaire contre Toulouse. Là encore il va disputer un bon match (victoire 4-0).

(Source : Youtube OM)
Une prestation XXL contre Toulouse cette saison (10/08/18)

Il fait un sacré début de saison, et surtout il joue à son poste de prédilection en défense centrale. Il est associé soit à Adil Rami ou au Brésilien Luiz Gustavo.
Alors que le championnat en est à sa 9eme journée, il est déjà à 7 matchs de championnat cette saison, soit déjà un de plus que la saison dernière. Il commence à s’imposer et cela malgré le recrutement du défenseur croate Duje Caleta-Car (17 millions d’euros).
Alors que Marseille a connu un passage difficile avec trois défaites en 10 jours fin septembre (1-2 contre Francfort, 4-2 à Lyon et 3-0 à Lille), le jeune défenseur surnage dans l’effectif et au vue de ses prestations, il passe à travers les critiques. Le 4 octobre 2018, le jeune défenseur de l’OM a même été élu Olympien du mois de septembre 2018. Il obtient 29% des votes et se place devant Dimitri Payet (27%) et Florian Thauvin (22%).

Et le jeune talent marseillais est même nominé dans les 40 finalistes du Golden Boy 2018.

https://twitter.com/PassionFootClub/status/1046724351842799617

(Source Twitter : PFC)

L’OM aura besoin du minot, notamment avec la réception de l’ogre Parisien pour la 11ème journée (28 octobre) et la double confrontation en Ligue Europa contre la Lazio de Rome (25 octobre et 8 novembre). Avec ses matchs abouties, ses coéquipiers sont conquis par la pépite qui est un pur produit marseillais. Il pourrait être la belle surprise de l’OM cette saison et pourrait vite faire parti des cadres. Et peut être qu’il pourra ouvrir son compteur but cette saison.

[themoneytizer id=”18234-19″]