Transféré il y a un an à l’AS Roma pour remplacer Mohamed Salah, le jeune Turc est en train connaître un très bon début de saison. Grâce à ses performances, le talentueux attaquant est en train de se faire une place importante dans l’effectif d’Eusebio Di Francesco.

C’est un pur régal de le voir jouer sous les couleurs de la sélection mais aussi avec la Roma. En effet, Cengiz Ünder, joueur de 21 ans, est très décisif en ce début de championnat car il compte à son actif 3 buts en 10 matchs et a servi plus d’une fois le Bosniaque Edin Dzeko. Son importance dans le jeu avec la Louve se fait déjà remarquer par les plus grands clubs du monde car plusieurs équipes seraient déjà à l’affût pour l’acquérir au plus vite et ne pas laisser filer la pépite turque. À voir maintenant si l’ancien joueur de l’Istanbul Basaksehir est déjà prêt de quitter les Giallorossi.

https://twitter.com/TurcFootball/status/1055765423529037824

Trois clubs anglais et le Barça seraient prêts de débourser 50 millions d’euros pour la pépite de la Louve. (crédit : Twitter Football Turc)

Sélectionné par Fatih Terim dès son jeune âge grâce à son explosion avec Basaksehir

Le jeune ailier turc, pouvant aussi évoluer au milieu du terrain, a été formé à Bucaspor avant de rejoindre une autre ville d’Izmir du nom d’Altinordu, où il a été lancé pour la première fois en professionnel à 17 ans et 2 mois. C’était en septembre 2014 à l’occasion d’un succès face au Menemen Belediyespor en Coupe de Turquie. Ensuite, Cengiz Ünder a survolé la deuxième division turque où, en deux saisons seulement, a su marquer 11 fois et réalisé 9 passes décisives dans la ville d’Izmir. Impressionnant pour un jeune qui n’avait qu’à peine 19 ans !

Il a été transféré au mercato d’hiver 2016 et a rejoint l’équipe d’Adebayor, Visca ou encore Clichy. Basaksehir aurait déboursé 4 millions d’euros pour le jeune turc quoi que beaucoup de personnes en Turquie aient critiqué ce transfert jugé astronomique pour un joueur de deuxième division. Mais Abdullah Avci (ex entraineur de Cengiz Under et actuellement coach de Basaksehir) avait déjà prédit l’avenir du joueur car il savait sans aucun doute que le joueur serait revendu très rapidement. En attendant, Cengiz Under faisait le bonheur du 4ème club d’Istanbul car il a su planter neuf fois et délivre sept caviars toutes compétitions confondues lors de sa seule année là-bas. Ses performances ont obligé Fatih Terim à sélectionner le jeune joueur qui avait 19 ans à l’époque.

Les prestations de grande classe de la pépite turque face aux trois grands clubs de Turquie n’ont pas tardé à taper dans l’oeil de Fatih Terim. Il a eu droit à sa première convocation en août 2016 et à sa première titularisation contre le Kosovo en novembre. Il a dû attendre cependant trois mois sur le banc de l’équipe nationale avant de jouer pour la sélection. Une attente qui a porté ses fruits car il est aujourd’hui l’un des joueurs les plus importants de la Turquie ! En 13 matchs, il a su faire trembler les filets adverses à quatre reprises.

Le jeune de 21 ans savait déjà marquer de tous les angles ! Il avait littéralement détruit la défense de Besiktas ce jour-là. (crédit : Dailymotion)

Des qualités de champion

L’homme qui a été comparé à la star de la Juventus, Paulo Dybala, une comparaison qui n’est pas tout à fait parfaite, apportera certainement une dimension intéressante à l’attaque des Romains. Bénéficiant d’une excellente capacité à dribbler, d’un contrôle serré du rasoir et confortable à utiliser des deux pieds, la sensation de l’ancien joueur de Basaksehir est très difficile à lire pour les défenseurs et se neutralise dans les scénarios en un contre un. Sa qualité dans de tels cas n’est amplifiée que par sa capacité à changer de direction et de vitesse si rapidement, son accélération fulgurante étant particulièrement préjudiciable en le séparant de manière vitale de son adversaire.

Posséder un répertoire pratique d’astuces, de feintes et de films ne fait qu’ajouter à sa formidable qualité lorsqu’il est question de pression. De plus, ses prédictions concernant ses adversaires renforcent ses échanges réguliers de positions pendant les matches, ainsi que ses succès personnels. En attendant, son centre de gravité bas et sa force déjà impressionnante seront forts.

Ses qualités représentant un talent unique indéniable, Cengiz Ünder est un joueur qui travaille beaucoup à l’entraînement et ne veux que progresser car il a bel et bien un rêve, c’est de rejoindre la Premier League. Ce n’est pas un secret, le joueur actuel de la Louve peut rejoindre la Premier League car comme évoqué précédemment, le joueur est très désiré par les clubs du plus grand championnat de football. Manchester City et United suivent de très près la pépite de 21 ans. À voir maintenant si la fierté de la Turquie est capable de rejoindre ces grands clubs !

Le joueur turc se balade sur les terrains de la Serie A ! (crédit : Youtube)

Rêve de Premier League

Dans son pays d’origine, il est comparé à Paulo Dybala car il a les qualités similaires de l’Argentin. Quand il a débarqué à la Roma, Monchi (directeur sportif des Jaunes et Rouges) avait déclaré : « Ce joueur est sûrement la recrue la moins connue mais son transfert a été un vrai bataillon car les plus grands clubs du monde le voulaient ». Alors que Di Francesco le comparait à Vincenzo Montella (ancienne légende du club romain), son dithyrambisme à son sujet laisse rêveur : « Il a la même capacité d’exécution et je suis content pour lui, car les joueurs importants changent les matches. S’il continue à travailler, il peut devenir une star ».

https://twitter.com/ReadArsenalFC/status/1055499558015373312

En plus de City et United, c’est au tour d’Arsenal de rentrer dans la course pour transférer Cengiz Under ! (crédit : twitter @ReadArsenalFC)

Cependant, le joueur de la Louve n’a jamais caché son désir de rejoindre la Premier League et il s’imaginerait bien en Angleterre pour continuer sa carrière : « Chaque joueur veut jouer dans une équipe comme Manchester United ou Chelsea, déclarait l’intéressé à Milliyet il y a un an : « J’espère qu’un jour je jouerai pour une de ces équipes. La Premier League est le « Championnat dont je rêve le plus ». Au moins, Cengiz Ünder ne se met aucune limite en assumant ses ambitions mais il faut faire attention et ne pas terminer comme Hakan  Sukur ou Arda Turan : pépites devenus des légendes déchues.