Il fut un temps où Leeds United écrasait le championnat anglais, où les Nottingham Forest, Aston Villa soulevaient la Ligue des Champions. Que sont devenues ces légendes disparues de la première division ?

Si beaucoup de ces équipes s’enlisent en Championship, d’autres sont dans des divisions bien inférieures. Retour sur ce que deviennent ces clubs qui ont fait la gloire du championnat anglais avant de disparaître des écrans radars.

Des vieux trésors qui regorgent déjà en 3ème division

En remontant en EFL League One, on trouve déjà d’anciennes équipes de légendes.

On y retrouve d’abord, tout au fond des abysses du championnat, l’épave d’une grande équipe de la fin des années 80 : le Wimbledon FC. Pensionnaire de Premier League de 1986 à 2000, le club va remporter la FA Cup édition 1987/1988. Le club est alors logé au Selhurst Park, stade de 26 000 places, connu aujourd’hui pour appartenir à Crystal Palace.

L’effectif devient culte et acquiert ce fameux surnom de “Crazy Gang”. Un surnom dû à l’attitude excentrique de joueurs bon vivant comme Vinnie Jones ou encore Dennis Wise.

Vinnie Jones, l’une des étoiles du Wimbledon FC, dans toute sa splendeur (à gauche) avec Paul Gascoigne (Crédit Photo : Daily Mail).

À l’entrée dans le nouveau millénaire, l’équipe entame une véritable descente aux enfers. Après une relégation définitive en 2000, le club déménage en 2003 à Milton Keynes, à 100 km de là. S’en suit une grande colère de la part des supporters. Le club disparaît en 2004, remplacé par le MK Dons. Les anciens supporters créent alors l’AFC Wimbledon.

Aujourd’hui, le MK Dons pointe à la sixième place d’EFL League Two et sera surement bientôt rejoint par l’AFC Wimbledon, dernier de troisième division avec 8 points de retard sur l’avant-dernier Shrewsbury.

Dans l’autre extrémité de l’EFL League One, deux équipes avec un très beau palmarès se battent pour la montée : Portsmouth et Sunderland.

Champion en 1949 et 1950 du championnat anglais, Portsmouth est un pensionnaire récurrent de la Premier League de 1990 à 2010. En 2008, l’équipe remporte à la FA Cup. Avant de connaître très vite les méandres de l’EFL League Two. Reléguée en D2 en 2010, l’équipe est seizième de D4 en 2014. Une faillite financière qui fait sombrer le collectif à la vitesse de l’éclair. Repris en main par ses supporters, Portsmouth remporte l’EFL League Two en 2017 et est actuellement troisième de D3.

Sunderland était classé vingtième de Premier League l’année du sacre de Chelsea avec Antonio Conte en 2017. Deux saisons plus tard, et après une année catastrophique en Championship où le club finit encore dernier, Sunderland semble enfin se relever en étant quatrième de troisième division. Une descente aux enfers retracée par le superbe documentaire Sunderland ‘Til I die retrouvable sur Netflix. Du haut de ses 6bchampionnats et 2 FA Cup remportées, Sunderland a pourtant l’un des plus beaux palmarès d’Angleterre.

On peut également citer Coventry City, vainqueur de la FA Cup en 1987, qui, actuellement onzième de D3, n’a pas vu la Premier League depuis presque 20 ans. Mais aussi Charlton Athletic, cinquième aujourd’hui, qui a gagné la même compétition en 1947.

Ces exemples d’équipes au passé glorieux qui connaissent une descente aux enfers ne sont peut-être pas des cas particuliers. En effet, les derniers relégués de Premier League peinent énormément en Championship.

Les derniers relégués de PL à l’agonie en Championship

Un premier chiffre est assez évocateur. Sur les trois relégués la saison 2016-2017, aucune équipe n’est parvenue à retourner en Premier League l’année dernière.

Lors de la saison 2017/2018, Sunderland a fini 24ème sur 24 alors que Hull City a terminé 18ème. Middlesbrough a échoué à la 5ème place. Cette année, ce n’est pas beaucoup mieux pour les relégués. Swansea est actuellement 13ème, Stoke City 15ème. Seul West Brom Albion tient toujours la route en étant actuellement 4ème.

L’époque avec Peter Crouch et Xherdan Shaqiri semble déjà loin pour Stoke City (Crédits Photo : Les Transferts).

Les équipes reléguées ont donc un mal de chien à retrouver l’élite. Les raisons : un championnat très relevé avec une profusion de jeunes prodiges et d’entraîneurs de renom. Les équipes qui jouent en D2 ont une grande histoire, les petites équipes y sont rares.

La Championship, un eldorado

S’il fallait faire une galerie des trophées en réunissant tous les derniers des 24 clubs de Championship cette année, on aurait quelque chose d’inimaginable.

Prenons déjà les Ligues des Champions. De 1977 à 1982, on assiste à une suprématie des clubs anglais dans la compétition.

De 1978 à 1980, Nottingham Forest va marcher sur la concurrence. Après un premier championnat remporté en 1978, l’équipe est sur le toit de l’Europe en remportant en 1979 et en 1980 la Ligue des Champions, en battant Malmö puis Hambourg l’année suivante. Ce qui fait de l’équipe la seule ayant gagné plus de fois la Ligue des Champions que le championnat. Aujourd’hui, l’équipe, qui a également remporté 4 coupes de la ligue et 2 FA Cup, stagne depuis 2008 en Championship après un passage en troisième division. Douzième du championnat en ce moment, Nottingham Forest est parfaitement planté entre les deux extrêmes du championnat.

Nottingham Forest sur le toit du monde en 1980, avec ce triomphe face à Hambourg (Crédit vidéo : Youtube)

En 1982, c’est Aston Villa qui soulève la coupe au grandes oreilles en battant 1-0 le Bayern Munich du grand Paul Breitner. Actuellement à 3 points des play-offs où elle a échoué à la saison 2016/2017, l’équipe végète en Championship depuis 3 ans. Le palmarès du club est l’un des plus grand d’Angleterre : 1 Ligue des Champions, 7 championnats, 7 FA Cup, 5 Coupe de la Ligue, 1 coupe Intertoto en 2001.

Une équipe aurait pu compléter cette liste des vainqueurs de la Ligue des Champions, mais elle échouera en 1977 contre le redoutable Bayern de Beckenbauer sur le score de 2-0 : Leeds United. Le club sera une grande équipe de la fin du XXèmebsiècle avec 3 championnats remportés, dont le dernier avec Eric Cantona en 1992. Mais à partir de 2004, l’équipe disparaît de Premier League pour descendre en troisième division en 2007. Elle fait son retour en Championship en 2013. Cette année, l’équipe n’a jamais été aussi proche de la montée. Deuxièmes avec 10 points d’avance sur le septième, les joueurs impulsés par Marcelo Bielsa s’assurent une place pour les Play-Offs, et pourquoi pas le titre.

Bon dernier de seconde division, Ipswich Town n’a plus vu l’élite depuis 2001. Sa galerie des trophées est pourtant garnie par une Coupe de l’UEFA 1981 obtenue en battant l’équipe néerlandaise de l’AZ Alkmaar 5-4. À côté de ça, l’équipe a aussi gagné une FA Cup en 1978 et le championnat en 1962. C’est une vraie crise qui secoue le club en 2019, avec un nouvel entraîneur Paul Lambert, la légende du Celtic Glasgow, qui ne parvient pas à relever la pente.

Les joueurs d’Ipswich Town qui célèbrent la victoire en 1981 avec les supporters (Crédit Photo : BBC)

On retrouve aussi dans le championnat des légendes de la première heure.

Equipe historique, Sheffield Wednesday a remporté 4 championnats entre 1903 et 1930. À cela s’ajoutent 3 FA Cup et même une coupe de la ligue en 1991. Mais depuis 2000, l’équipe alterne entre la deuxième et la troisième division. Actuellement seizièmes, les « Owls » sont encore loin de revoir l’élite.

Son grand rival, Sheffield United, pointe actuellement à la troisième place du classement. L’équipe a gagné un championnat en 1898 puis 4 FA Cup jusqu’en 1925. Mais la plus historique des équipes, c’est bien le Preston North End FC. C’est le premier champion d’Angleterre de l’histoire en 1889 puis en 1890, s’ajoutent 2 FA Cup dont la dernière date de 1938.

On retrouve également des équipes avec un ou deux trophées remportés. Le leader du championnat, Norwich City, a remporté la Coupe de la Ligue à deux reprises, comme Birmingham City. Après 3 saisons en D2, Norwich n’a jamais été aussi proche de retrouver l’élite.

Swansea, Stoke City et Middlesbrough (qui est qualifié pour les quarts cette saison) ont comme seul trophée majeur une coupe de la ligue.

Gareth Southgate soulevant la Coupe de la ligue avec Middlesbrough en 2004 (Crédit Photo : Planet Football).

Les anciennes grandes équipes de Premier League des années 2000 font souvent le même parcours. Une dizaine d’années en championnat pour redescendre définitivement avec un passage en troisième division.

Vainqueurs de 4 FA Cup dont la dernière remonte à 1958, les Bolton Wanderers sont aujourd’hui avant-dernier au classement. Après 10 ans en Premier League, ils ont disparu de l’élite en 2012 pour jouer en EFL League One à la saison 2016/2017. Wigan Athletic a été dans l’élite à la même période que Bolton pendant 8 ans avant de descendre en 2013, quatre jours après avoir remporté la FA Cup contre Manchester City dans les arrêts de jeu. Depuis, l’équipe a également connu la troisième division avant de revenir en Championship. Les Latics sont actuellement dix-neuvièmes.

Les Queen Park Rangers ont comme Wigan un seul trophée à leur actif. Actuellement 14ème, l’équipe londonienne a gagné la Coupe de la ligue en 1967. Encore un cas similaire aux précédents : Blackburn Rovers. Avec une galerie de trophées composée de 6 FA Cup et 3 championnats, l’équipe a disparu de Premier League en 2012. Un passage en EFL League One avant de revenir cette année. Onzièmes du championnat, Blackburn fait un bon retour en deuxième division.

Plus haut dans le classement, Derby County croit en ses chances de retour dans l’élite. Sous l’impulsion du grand Frank Lampard, l’équipe est classée septième du championnat cette année. Elle n’a plus joué en Premier League depuis cette saison 2007/2008 calamiteuse avec une seule victoire pour onze petits points. Une année dans les annales mais qui ne fait pas oublier les belles pages du club : un parcours remarquable lors de la Ligue des Champions 1973 avec des victoires contre Sarajevo et un 3-0 face au Benfica Lisbonne pour perdre en demi-finale contre la Juventus de Turin. Sans oublier deux championnats remportés dans ces années 1970 ainsi qu’une FA Cup et une Coupe de la Ligue.

Les championnats inférieurs d’Angleterre regorgent d’un passé incroyable. Toutes ou presque ont connu cette descente aux enfers pour stagner en deuxième ou troisième division. La Championship se montre comme un vrai purgatoire aux équipes de légende.