Le LOSC, que l’on voyait rétrograder en Ligue 2 à la fin de saison dernière (voire en National) en raison de difficultés financières, se retrouve deuxième du championnat après 8 journées. Comment Lille a pu redresser une situation aussi délicate en si peu de temps ?

L’an passé Lille avait fait le pari de la jeunesse en mettant dans un loft tous les joueurs les plus expérimentés sous l’ère Marcelo Bielsa. Cette stratégie n’a pas été payante dans un championnat où il faut des résultats rapidement. Cette saison, le club a fait le pari de l’expérience avec les achats des défenseurs José Fonte et Jeremy Pied ainsi que des attaquants Loïc Rémy et Rui Fonte. Le carnet d’adresse de Luis Campos semble avoir porté ses fruits durant l’intersaison.

Un recrutement judicieux

Fidèle à son projet, le président Gérard Lopez a aussi recruté des jeunes à fort potentiel avec le latéral turc Zeki Çelik et également les attaquants Jonathan Bamba qui arrive libre de St Etienne, Jonathan Ikoné – formé au Paris SG et passé par Montpellier en prêt l’an dernier – et Rafael Leao.

José Fonte a posé ses valises à Luchin

Une défense solide

Lors du dernier exercice, le secteur défensif était en perdition alors qu’en ce début de saison, l’assise défensive est très performante. La ligne défensive composée de José Fonte, d’Adama Soumaoro, de Zeki Çelik et de Fodé Ballo-Touré fait des merveilles et n’a encaissé que 6 buts en 8 matchs de championnat. La paire de sentinelles Xeka et Thiago Mendes, très complémentaire, et le gardien Mike Maignan ne sont également pas étrangers à ces bons résultats. Lille a même la meilleure défense du championnat avec 6 buts encaissés (à égalité avec le Paris SG et Montpellier).

Coach Galtier et la main mise sur son vestiaire

Après le fiasco « El Loco », Christophe Galtier a été appelé au chevet d’un LOSC moribond lors des six derniers mois de la saison dernière. L’excellent coach, qui avait passé 8 saisons à Saint-Etienne (361 rencontres entre 2009 et 2017), connait bien la maison car il a défendu les couleurs du club Nordiste entre 1987 et 1990. Il avait réussi la mission maintien la saison passée et il a prolongé son contrat en début de saison en obtenant des garanties. Ce meneur d’hommes a remis le club sur les rails et son travail est à souligner, il est de plus très apprécié des joueurs.

Christophe Galtier, artisan du renouveau Lillois

La « BIP BIP » mania

Le trio magique de Lille composé de J.Bamba, J.Ikoné et N.Pépé a déjà un surnom : BIP-BIP. Il faut dire que ce trident en a fait voir de toutes les couleurs aux défenses de Ligue 1 en ce début de saison. Le club nordiste a vu juste avec ces trois joueurs et pourrait jouer les troubles fêtes cette saison où derrière le Paris SG, les accessits semblent ouverts. Nicolas Pépé (5 buts, 3 passes décisives), Jonathan Ikoné (1 buts, 1 passe) et Jonathan Bamba (5 buts) ont marqué 11 des 14 buts du Losc, soit 79% !

Pépé qui avait signé l’an dernier en provenance d’Angers pour 10 millions d’euros et qui était une des priorités de Marcelo Bielsa, est déjà auteur de 19 buts en 44 matchs avec le LOSC. Il est déjà sur les tablettes des plus grands clubs. Lyon a tenté de l’attirer dans ses filets pour 30M€ mais le joueur a préféré poursuivre sa progression dans le Nord. Il sera difficile de conserver cette pépite, surtout que la DNCG a toujours un œil sur les finances du club.

Pépé, déjà auteur de 19 buts avec Lille
(Source : Twitter Footballogue)

Ces trois-là s’entendent comme larrons en foire et ils ont même été associé à Loïc Remy lors de la victoire 3-0 contre Marseille dimanche 30 septembre. C’est dire le potentiel offensif que possède Christophe Galtier.

Lille atomise Marseille 3-0
(Source : Youtube)

Pierre-Mauroy imprenable

Le nouveau Lille est pour le mot invaincu dans son stade (4 victoires en 4 matchs contre Rennes, Guingamp, Nantes et Marseille). Devant un public agréablement surpris et conquis, les joueurs ont fait le plein avec en point d’orgue cette belle victoire 3-0 contre Marseille. Une communion avec le public n’avait pas été vu depuis plusieurs saisons. Avec 16 pts en 8 matchs, Lille égale son meilleur total depuis la saison 2004/2005, Lille avait terminé deuxième, ce qui laisse rêver les supporters.

Lille a bien démarré la saison
(Source : Twitter OptaJean)

Cependant Lille est moins performant à l’extérieur (1 victoire contre Amiens, 1 nul à Monaco et 2 défaites contre Angers et Bordeaux). Les joueurs ne devront pas se voir trop beaux, continuer à faire les efforts et jouer les uns pour les autres comme clame le coach.

Les prochains matchs seront cruciaux et nous en diront plus sur le potentiel lillois, et ce, dés samedi à 17h00 où Bamba et les siens recevront son ancien club de St Etienne. Les prochains matchs seront aussi compliqués avec un déplacement périlleux à Dijon, la réception de Caen et un autre déplacement sur la pelouse du Parc des Princes. Mais rien n’est trop impossible pour cette équipe lilloise. Apparemment.