Ce jeudi soir, l’Europa League reprend ses droits, même si un peu plus méprisée en général que sa grande soeur : la Ligue des Champions. Cependant, un match n’aura pas fini d’attirer la curiosité de notre rédaction : il s’agit de l’AC Milan, l’un des clubs les plus légendaires d’Italie et d’Europe, qui affrontera le F91 Dudelange, premier club luxembourgeois à participer aux phases de poules d’une compétition européenne. Retour sur une épopée qui restera dans les mémoires du Grand-Duché.

Un effectif remanié

« C’est comme dans un film, mais je savais qu’on avait de la qualité dans l’équipe  ». Ces propos sont signés Dino Toppmöller, entraîneur de Dudelange depuis 2016, qui a depuis gagné les trois derniers championnats du Luxembourg. Confiant mais pas trop, il est aussi le fils de Klaus Toppmöller, entraîneur du Bayer Leverkusen finaliste de la Ligue des Champions 2002. Les gênes. En effet, sous sa houlette, il a réussi à apporter de la qualité cet été à un effectif qui dominait déjà le Luxembourg. Avec l’arrivée de plusieurs joueurs passés par la L1, tels que le gardien strasbourgeois Landry Bonnefoi ou encore le guerrier serbe Milan Bisevac, ainsi que la Bundesliga, avec le Géorgien Levan Kenia ou le milieu allemand Marc-André Kruska. L’objectif est clair : faire mieux que les précédentes années où ils ne seront pas allés plus loin que le second tour qualificatif de la Ligue des Champions.

Une épopée imprévue

Pourtant le rêve d’aller plus loin en Ligue des Champions tournera court en affrontant au premier tour qualificatif les Hongrois de Videoton, connus pour avoir éliminé les Girondins de Bordeaux en Europa League l’année dernière. Malgré le fait qu’ils se soient bien battus, ils seront éliminés de la Ligue des Champions dès le premier tour (1-1, 1-2).

Pourtant leur parcours européen est loin d’être terminé, les clubs éliminés aux tours qualificatifs de Ligue des Champions étant repêchés pour participer au tour suivant d’Europa League. Dudelange jouera le second tour qualificatif d’Europa League, contre le FK Drita, piteusement sortie de la Ligue des Champions par Malmö (0-3, 0-2). Les Luxembourgeois sortiront difficilement vainqueurs des Kosovars (2-1, 1-1) mais seront qualifié pour le troisième tour.

Un troisième tour auquel Dudelange affronte un adversaire d’un bien plus gros calibre : le Legia Varsovie. Réputée pour son public extrêmement fervent et pour avoir participé plusieurs fois à la Ligue des Champions ces derniers temps, le défi semble presque impossible à relever pour le F91. Pourtant un miracle aura lieu, sur des buts de Clément Couturier, finaliste de la Coupe de France avec les Herbiers, et du goleador Dave Turpel, ayant inscrit 32 buts en 26 matchs de championnat la saison dernière. Dudelange parviendra à s’imposer 2-1 contre le Legia Varsovie … et en Pologne ! Le match retour ne sera pas de tout repos. Même s’ils inscriront deux buts au bout de 20 minutes, les Polonais parviendront à égaliser. Mais pas à revenir. L’exploit est fait !

En barrages, leur but ne sera pas de réitérer la défaite subie il y a six ans, au même stade de la qualification face à l’Hapoel Tel-Aviv (1-4, 0-3). Ils affronteront quand même un adversaire loin d’être simple, puisqu’il s’agira des Roumains de Cluj, ayant participé plusieurs fois à la Ligue des Champions ces dernières années notamment face à Bordeaux en 2009. L’aller au stade Jos Nosbaum se déroulera sans accroc, sur des buts de Turpel (encore lui !) et de l’ailier serbe Daniel Sinani, Dudelange s’imposera 2-0 à la maison et est plus que proche d’accéder à la Ligue Europa. Le match retour aura lieu à Cluj-Napoca, au stade Constantin Radulescu devant 12.000 supporters roumains, prêts à voir leur équipe rectifier le tir. Ce ne sera pas le cas, puisque sur un doublé de Sinani et un but de l’inévitable Turpel, les Luxembourgeois mènent 3-0 au bout de 78 minutes. Les deux buts inscrits par Cluj par Robert També et l’ancien marseillais Billel Omrani ne seront qu’anecdotiques. Dudelange rentre dans l’histoire et devient le premier club luxembourgeois à se qualifier pour une phase de poules d’une compétition européenne.

 

Quel avenir pour Dudelange ?

L’exploit fait, 6 matchs encore plus relevés se dressent devant eux. Étant bien évidemment dans le chapeau 4, l’UEFA ne leur aura pas fait de cadeau : l’Olympiakos, l’AC Milan et le Betis Séville ! Trois clubs connus dans le monde du football, ainsi que trois belles équipes. Ce soir, l’AC Milan de Gennaro Gattuso et de Gonzalo Higuain les affronteront à Jos-Nosbaum dans un match qui pourrait bien se terminer sur le plus bel exploit de l’histoire du club. Un de plus ?