Libre depuis la fin de son contrat avec le Shakhtar Donetsk en juin, l’ailier Bernard (25 ans) doit trancher parmi les offres qui lui ont été soumises.

Il était l’une des révélations du Brésil lors du Mondial 2014. Après quatre ans en Ukraine, Bernard cherche un nouveau challenge ! Chelsea va tenter le coup mais pour le moment l’agent du Brésilien est à Milan pour étudier l’offre des rossoneri. En effet, les deux clubs sont les mieux placés pour attirer le lutin d’1,64 m … et c’est Chelsea qui tiendrait la corde pour le moment.

Des qualités indéniables

En contact très avancés depuis mars dernier, le Milan AC avait pourtant mis les négociations en stand-by avec Bernard en attendant de voir comment la situation évolue. Cette attente pourrait leur coûter cher puisque le joueur aurait choisi de rallier Londres selon les informations de Globoesporte. Ce pur ailier droitier, natif de Belo Horizonte, est effectivement devenu une référence à son poste. Agile, technique et véloce, Bernard est capable de casser les défenses en un contre un. Mais son exil dans un championnat ukrainien – où son équipe a dû être délocalisé à cause de l’instabilité politique du pays – a occulté ses performances très intéressantes en quatre ans passés au Shakhtar Donetsk (157 matchs, 28 buts et 35 passes décisives) plus trois championnats, trois coupes nationales et deux supercoupes. Cette dernière représente en effet une véritable pépinière de joueurs extra-communautaires venus tout droit du Brésil (Willian, Fred, Fernandinho, Douglas Costa, Marlos …). Cependant, si Besiktas était sur le coup le mois dernier, son salaire annuel de 3 millions d’euros pose problème ! Tout le contraire de Chelsea et l’AC Milan, plus puissant financièrement pour subvenir aux prétentions salariales de Bernard.

Le talent de Bernard en vidéo

(Crédit vidéo : Youtube)

Sportivement parlant, Bernard viendrait renforcer la concurrence de Willian ou Pedro à Chelsea. En Serie A, l’ancien prodige de l’Atletico Mineiro (qui vaudrait 16M€ selon Transfermarkt) pallierait aux prestations irrégulières de Suso et Nikola Kalinic. Benfica, West Ham, Leicester City, Wolfsburg, Grêmio et Palmeiras se sont renseignés ces huit derniers mois sur son profil. Au total, l’international brésilien (14 sélections, 1 but) aurait reçu pas moins de …. douze offres fermes ! L’AS Monaco a également tenté sa chance. Très courtisé depuis l’annonce de son départ libre du Shakhtar Donetsk, Bernard représente l’une des bonnes affaires de ce mercato.