Joueur considéré comme le plus grand talent des pays nordiques au poste d’avant-centre depuis Zlatan Ibrahimovic, le Norvégien crève l’écran depuis quelques semaines…

Véritable sensation du pays nordique depuis son éclosion à Molde, l’évolution fulgurante d’Erling Braut Håland n’a pas échappé aux regards des scouts du Red Bull Salzburg. Aujourd’hui en Autriche, il a repris ses bonnes habitudes en empilant les buts au point d’inscrire un triplé lors de son premier match de Ligue des Champions. 

Parcours

Erling Braut Håland est le fils d’Alf-Inge Håland, ancien international norvégien tristement connu pour avoir arrêté sa carrière suite aux séquelles du tacle intentionnel de Roy Keane lors du derby de Manchester. Le buteur a effectué sa formation à Brhne en Norvège. C’est à l’âge de 15 ans qu’Håland effectue son premier match professionnel en D2 norvégienne, le 12 mai 2016.

Le 1 février 2017, Molde annonce la signature d’Håland. Il fait ses débuts le 24 mai de cette meme année en coupe de Norvège face à Hødd. Deux mois plus tard, le 6 août, Erling Braut Håland marque son premier but lors de la victoire (2-1) face à Tromsø, son premier but professionnel. Il terminera cette saison avec un total de quatorze matchs pour deux buts et une passe décisive. 

L’ascension fulgurante du prodige norvégien ici sous le maillot de Molde (Crédit photo : VG)

L’année suivante son coach de l’époque, Ole Gunnar Solskjaer, ne le fait plus jouer. Erling Braut Håland confirme néanmoins avec dix buts en quatorze matchs. Sa progression est impressionnante à l’image de son quadruplé retentissant lors de la victoire (5-1) de Molde face à Brann. Tout ça en seulement… soixante minutes et à dix-sept ans !

Un talent qui ne passe pas inaperçu (Crédit : Twitter / NordiskFootball)
Son quadruplé en vidéo (Crédit vidéo : YouTube / Football Family)

Le 19 août 2018, le club autrichien du Red Bull Salzburg annonce le transfert d’Håland et qu’il rejoindrait le club le 1er janvier 2019 avec un contrat de cinq ans à la clé. Pour autant la période d’adaptation n’a durée que quelques semaines. Le 19 juillet 2019, Håland a inscrit son premier triplé pour le club lors d’une victoire 7-1 en Coupe d’Autriche contre le SC-ESV Parndorf. 

Le 10 août dernier, il a inscrit son premier triplé en Bundesliga autrichienne pour le Red Bull Salzburg lors d’une victoire 5-2 contre Wolfsberger AC. Récidiviste, le striker norvégien a inscrit son troisième triplé pour le 14 septembre, lors d’une victoire 7-2 contre le TSV Hartberg, portant son bilan comptable à onze buts en sept matches de championnat. Machine.

Sa performance en image ! (Crédit vidéo : YouTube / irakli khvedeliani)

Trois jours plus tard, le 17 septembre, Håland marque les esprits et inscrit un nouveau triplé pour ses débuts en Ligue des champions contre Genk, lors d’une victoire 6-2… Un monstre de précocité !

Point tactique (Crédit Twitter : JulienMomont)
Premier match en Ligue des Champions ? Triplé. (Crédit vidéo : YouTube / Bassam Echelon2)

En sélection, Erling a représenté les différents groupes d’âge de la Norvège des U16 jusqu’au A. Triplé avec les U19, doublé avec les U18… Il a même inscrit neuf buts lors de la victoire 12-0 de la Norvège contre le Honduras lors de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019.

Une véritable machine ! (Crédit : Twitter / NordiskFootball)
Du jamais vu depuis… Erling Braut Håland ! (Crédit vidéo : YouTube / ASComps)

Après ses performances lors de la Coupe du Monde U20 et sa bonne forme avec le Red Bull Salzbourg, Håland a reçu le 28 août dernier sa première convocation par l’entraîneur Lars Lagerbäck dans l’équipe de Norvège senior pour affronter Malte et la Suède. Il fait ses débuts officiels le 5 septembre contre Malte.

Un talent précoce (Crédit vidéo : YouTube / SportVideosMM)

Profil

Nom : Erling Braut Håland

Club : Red Bull Salzbourg  

Poste : Avant-centre 

Pays : Norvège 🇳🇴 

Taille : 1,95m

Pied : Gauche

Âge : 19 ans (21/07/2000)

Un profil particulier (Crédit photo : 90min)

Forces

C’est un joueur mobile possédant un QI football très élevé. Sa panoplie d’appel est complète ce qui offre plusieurs variantes à ses coéquipiers : dans la profondeur, dos au but, appel contre-appel, appel au premier et second poteau, jeu aérien, passe en retrait… Sa qualité de projection dans la surface est assez marquante et ses placements offensifs sont excellents. Malgré son gabarit imposant, il parvient à se démarquer du marquage adverse grâce notamment à ses feintes. 

Sa finition est remarquable, capable de conclure du pied droit comme du gauche, son jeu de tête est également redoutable. Il arrive à conserver son sang-froid face au gardien et sélectionne souvent la bonne surface de frappe (raz de terre, lucarne, entre les jambes du gardien, tir croisé, ballon piqué). C’est un joueur en net progrès technique qui peut aujourd’hui être amené à éliminer son adversaire direct sur dribble long en favorisant son avantage corporelle et en s’appuyant sur sa vitesse. 

Il possède des appuis fluides et solides. Il attaque souvent la profondeur afin d’étirer la défense pour créer des espaces. C’est un relai important d’une organisation collective car sa disponibilité entre les lignes et sa capacité à conserver le ballon dans les positions hautes du terrain font de lui un receveur fiable pour ses coéquipiers.

Son impact physique est impressionnant. Il est capable de couper les lignes de passes des adversaires en pressant les lignes arrières. Il est capable de faire remonter le bloc en conservant le ballon grâce à sa protection de balle et son jeu dos au but. Par la suite, il effectue la remise adéquate dans l’espace. 

Axes de progressions / faiblesses 

Il choisit parfois ses moments dans le match en délaissant les tâches défensives (pressing). En effet, Håland a encore quelques difficultés en un contre un mais c’est clairement son gabarit qui l’empêche d’être fiable à 100% dans les petits espaces.

Une marge de progression impressionnante (Crédit Twitter : Pad_foot6)

Conclusion

Håland est sans aucun doute le plus gros prospect d’Europe à son poste ! Sa vitesse d’exécution, la qualité de ses appels, son sang-froid font déjà de lui un attaquant complet. En peu de temps, le Norvégien a réussi à épurer son jeu et à l’adapter au niveau européen. Son talent est indéniable et sans limite.