Fayçal Fajr est revenu à Caen après quatre saisons en Liga. Le meneur de jeu, qui a percé sur le tard, rattrape le temps perdu à vitesse grand V et c’est le club du Calvados qui en profite. Retour sur un joueur Ligue 1 qui mérite d’être plus connu.

Été 2014, après trois saisons passées à Caen, le meneur de jeu signe en Espagne à Elche FC. Quatre ans plus tard, Fayçal Fajr décide de revenir à Caen et signe un retour réussi en Ligue 1.

Des débuts tardifs en professionnel

Le jeune Fayçal Fajr use ses premières chaussures de football à Sotteville-Lès-Rouen et à l’US Quevilly avant d’intégrer le centre de formation du Havre AC à douze ans. Il restera trois saisons au HAC mais ne sera pas conservé. Âgé de quinze ans, il retourne jouer dans sa ville natale au FC Rouen puis juste à côté au CMS Oissel où il évoluera jusqu’en CFA2 (National 3).

Les recruteurs de l’ES Fréjus sentent la bonne affaire et font signer le joueur en 2008. Après une saison en CFA, Fréjus accède en National. En 2009, l’ES Fréjus et le Stade Raphaëlois fusionnent pour devenir l’Étoile Football Club Fréjus St Raphaël. Fayçal Fajr y jouera deux saisons en National avant de signer un contrat de trois ans à Caen en 2011 alors en Ligue 1.

Éclosion à Caen

Pour sa première saison, le Marocain âgé de 23 ans va faire la navette entre l’équipe fanion et l’équipe réserve de Caen : 13 matchs en CFA et 13 matchs en Ligue 1.

Fayçal Fajr sous le maillot caennais en 2014 (crédit photo : caenmaville.com)

A l’issue de la saison 2011-2012, Caen termine 18ème et se retrouve donc en Ligue 2. Patrice Garande remplace Franck Dumas et fait confiance tout de suite à Fayçal Fajr. À partir de là, l’ancien joueur de Fréjus est titulaire indiscutable et va faire deux saisons pleines en Ligue 2. En 65 matchs de championnat, le milieu offensif va marquer 11 buts. Sa précision sur les coups de pieds arrêtés est très utile et il finit meilleur passeur de Ligue 2 avec 15 offrandes. En 2014, le Stade Malherbe de Caen termine 3ème de Ligue 2 et retrouve l’élite.

Un passage remarqué en Liga

À l’été 2014, le joueur ne trouve pas d’accord avec Caen et préfère rejoindre la Liga. Le natif de Rouen saisit l’opportunité de rejoindre le championnat espagnol en signant à Elche. Un choix sportif gagnant.

Fayçal Fajr signe à Elche (crédit photo : Lavieeco)

L’attaquant, pouvant jouer milieu de terrain également, sera même convoqué pour le Maroc en novembre 2015. Un rêve qui se réalise.
Sur le plan sportif, tout va bien car Elche FC termine 13ème de la Liga lors de la saison 2013-2014 mais sera rétrogradé en Liga Adelante en raison de soucis financiers pour impôts impayés. Fajr fait quant à lui une bonne saison à Elche et reçoit plusieurs propositions et signe pour trois ans au Deportivo La Corogne.
Dans son nouveau club où il dispute le maintien, le nouvel international marocain fera deux bonnes saisons avec le club galicien (62 matchs, 5 buts et 6 passes décisives). Ses prestations attirent les observateurs ce qui lui permet de signer ensuite à Getafe pour la saison 2017-2018, avec lequel il terminera 8ème de la Liga.
Hervé Renard, le sélectionneur du Maroc, compte sur lui et le convoque pour le Mondial 2018.

Retour aux sources en Normandie

Après ses aventures espagnoles, le Marocain souhaite revenir en Ligue 1 et choisit naturellement de retourner dans le club qui lui a donné sa chance, Caen. Et là encore c’est une réussite. À la mi-saison, c’est le meilleur joueur caennais !

Avec l’expérience acquise en Espagne et avec les lions de l’Atlas, Fayçal Fajr a gagné en confiance et en maturité. Son coach Fabien Mercadal en a fait un titulaire indiscutable cette saison avec 19 titularisations sur 19 matchs joués. C’est le joueur de champ le plus utilisé.

Fayçal Fajr buteur contre Strasbourg (crédit vidéo : youtube Ligue 1 Conforama)

Le natif de Rouen est toujours aussi vif et très à l’aise techniquement. L’ancien joueur formé au Havre est dépositaire du jeu normand. Avec seulement 3 victoires en 20 rencontres (pour 9 matchs nuls), les résultats sont en dessous des objectifs, mais le président Jean-François Fortin se félicite d’avoir fait revenir le meneur marocain pour trois ans (transfert estimé à 1,5 millions d’euros). Caen en aura bien besoin pour la deuxième partie de saison tant la lutte s’annonce serrée avec le retour de Monaco et de Guingamp, actuellement 19ème et dernier du championnat.

Fayçal Fajr lors de la victoire contre Toulouse (crédit vidéo youtube Ligue 1 Conforama)

Ce dimanche, Caen (16ème avec 18 points) reçoit l’Olympique de Marseille pour la 21ème journée à 17h00. Les Caennais compteront sur leur meneur de jeu pour tenter de s’éloigner de la zone rouge et de Dijon barragiste pour le moment, 18ème avec 17 points au compteur. Oui, m’en petit prince du Calvados est de retour.

[themoneytizer id= »18234-28″]