Aujourd’hui le monde du football accueillera l’un des plus grands derbys d’Europe. Fenerbahce recevra Galatasaray dans un match avec beaucoup d’enjeux. Rendez-vous ce soir à 18 heures devant la télévision !

Vous vous rappelez du dernier match ? Les Canaris avaient réalisé une remontada grâce à un but de Jailson alors que les Lions pouvaient connaître leur plus grande victoire de l’histoire face à leurs ennemis jurés depuis toujours. Par la suite, le match s’était transformé en bagarre générale à cause d’une altercation entre Soldado et Belhanda. Bref, c’était un derby avec beaucoup d’actions.

D’un coté Ersun Yanal et de l’autre coté Fatih Terim. Attendez-vous à un grand derby ! (crédit twitter : beINSPORTS_TR)

Un match très attendu….

Lors du dernier grand derby de la saison, Galatasaray, deuxième, se rendra à Fenerbahce ce soir. Ce sera un match passionnant pour deux des plus vieux clubs de Super Lig et pourrait bien se terminer par une victoire facile des Lions si on faisait confiance au classement. Les records du passé sont toutefois fortement opposés aux Lions qui n’ont pu remporter aucune victoire dans la cour des Canaris lors des 19 dernières années.

Pendant ce temps, les Canaris connaissent la pire saison de leur histoire et ont à peine dépassé la zone de danger. Quelques points ne peuvent que leur donner un bref soulagement, car il reste encore quelques semaines avant la fin de la saison 2018-2019. Leurs 32 points actuels sont un embarras pour une équipe habituée aux meilleurs titres ou au moins une place dans les trois premiers de la ligue depuis des décennies. La forte baisse de Fenerbahce a été mise en évidence pour la dernière fois lors d’un match nul 1-1 face au menaud MKE Ankaragucu. Le nouvel entraîneur du club, Ersun Yanal, n’a apparemment pas réussi à renverser le cours d’une campagne désastreuse qui a conduit le club à licencier deux entraîneurs rapidement au cours de la première moitié de la saison.

Avec la défaite de Basaksehir, les Lions peuvent revenir à 3 points du sommet. (crédit Twitter : Fanatikcomtr)

Le derby de dimanche sera le 56ème match entre les deux équipes depuis que Fenerbahce a restauré et rouvert son stade en 1982. Un passé glorieux avec 29 victoires contre Cimbom dans ce stade sera certainement dans l’esprit des fans de Yellow Canary. Les Lions n’ont remporté que 9 victoires et 17 matches nuls contre Fenerbahce, mais ils sont sur une lancée grâce au retour triomphal de Fatih Terim, le légendaire entraîneur qui amené Galatasaray à de multiples titres de champion et à son seul titre européen.

Galatasaray peut se vanter de compter Mbaye Diagne, l’un des meilleurs buteurs d’Europe, tandis que Fenerbahce manque d’offensive pour les matches à domicile. De nouveaux transferts, Islam Slimani et Michael Frey n’ont pas réussi à apporter le nouveau succès dont l’équipe a désespérément besoin, tandis que Roberto Soldado a à peine amélioré le tableau de bord de Fenerbahce. À noter aussi que celui qui marque lors de ce derby devient « un vrai Lion » ou « un vrai Canari ». Une bonne médaille pour le buteur qui sera à vie dans les cœurs des fans de son club.

Résultat de recherche d'images pour "mbaye diagne"
Mbaye Diagne, le joueur le plus attendu du derby pour les Lions ! (crédit image : Dakar92.com)

…. mais aussi historique !

Malgré un soutien mutuel et une grosse amitié au début du 20ème siècle, jusqu’à la guerre d’indépendance car les joueurs des deux équipes se battaient ensemble pour sauver leur pays, cependant, les deux formations stambouliotes ont vite été rattrapés par la rivalité pour en arriver à des points de non-retour, et pour devenir rapidement les pires ennemis sur le plan sportif.

Image associée
Can Bartu (Fenerbahce) et Metin Oktay (Galatasaray). (crédit image : Aspor)

Présents sur deux continents et séparés par le grand Bosphore, l’Europe et l’Asie, les deux plus grand club de Turquie tiennent leur rivalité sur plus d’un siècle de confrontations, essentiellement sur les rencontres de football mais aussi les autres sport comme le Basket-Ball.

De plus, nous pouvons vous assurer que pour plusieurs supporters il est plus important de gagner un derby que le championnat et il arrive même le derby prend même le dessus tellement l’émotion devient intense lors de ces rencontres entre les deux clubs centenaires d’Istanbul comme le dernier derby où le match avait complétement prit une autre ampleur en fin de match. Jailson, en fin de match avait mit une claque à un joueur de Galatasaray et il s’était fait courser par 11 Lions. Impressionnant !

Supporters Fenerbahce vs Supporters Galatasaray. (crédit vidéo : Youtube Hamza zy)

Un dernier match violent

La rivalité exacerbée entre deux des superpuissances du football turc a éclaté dans la violence lors du dernier derby entre les deux équipes, après que les joueurs se soient affrontés sur le terrain à la suite du coup de sifflet final, lors du match nul 2-2 à Galatasaray avec Fenerbahce.

Trois cartons rouges ont été distribués, les joueurs des deux camps étant impliqués dans la bagarre qui a eu lieu immédiatement après la conclusion du match au Stade Türk Telekom de Galatasaray, après que les joueurs ont commencé à se serrer la main. L’ancien joueur de Tottenham Hotspur et de l’Espagne Roberto Soldado, qui représente maintenant Fenerbahçe, faisait partie des personnes renvoyées aux côtés de son coéquipier Jailson et de Badou N’Diaye des Lions.

Le joueur que vous voyez nerveux derrière Jailson, Serdar Aziz, est maintenant un joueur de Fenerbahce ! (crédit image : Milliyet)

Quelques instants auparavant, le superbe but égalisateur de Jailson avait sauvé un point pour Fenerbahçe, menacé de relégation, alors qu’il venait de marquer deux buts. Mais la bagarre qui a suivi a complètement occulté cet objectif.

Voici le but de Jailson ! (crédit vidéo : YouTube
Jailson’un Galatasaraya attığı müthiş gol ve yedek kulübesinin sevinci)

Si nous devons résumer la guerre entre les deux clans à la fin du derby, nous pouvons dire, d’après les images, que la bagarre a commencé avec Soldado et Belhanda. Suite à cette altercation entre l’Espagnol et le Marocain, Jailson s’est précipité dans la foulée pour défendre son coéquipier Soldado et a giflé Belhanda par la suite. Ensuite, tous les joueurs de Galatasaray sont venus en masse et ont commencé à courser le Brésilien Jailson. Eh oui, un derby en Turquie, c’est ça aussi !

Regardez comment Jailson se fait courser… (crédit Twitter : myevilways)

Les buts de Ryan Donk et Martin Linnes avaient conféré à Galatasaray un avantage de deux buts, mais un penalty de Mathieu Valbuena et la frappe de Jailson ont valu un point à Fenerbahçe, mais il semble que ce soient les célébrations sauvages de Jailson qui aient donné l’impulsion pour la scène d’après-match. Les élèves de Fatih Terim auraient pu gagner ce match 8-0. Cependant, lors d’un derby, tout le monde peut marquer à tout moment. La preuve.

Je vous laisses admirer le magnifique but de Linnes lors du dernier derby. (crédit Twitter : GSarayVideo)

« C’est du 50-50 »

Pour préparer ce derby au mieux, nous avons décidé de contacter un grand supporter de Galatasaray, Mehmet Acikan, qui avait lui, participé au dernier classique de la ligue turque dans le stade des Lions. Il nous a donné son avis sur le match de ce soir.

« Moi je voudrais qu’on gagne bien sûr à Kadikoy mais ce n’est pas facile, car psychologiquement, je pense qu’on y est pas. Mais c’est l’année où nous devons gagner face au Fener car les Canaris ne sont pas bien placés au classement et ils n’ont rien à perdre pour moi. Mais si on doit choisir entre perdre ce match ou gagner le titre, je choisirais de gagner le titre pour la 22ème fois. Même si le match se joue à Kadikoy, je pense que ça sera du 50-50. Je stresse beaucoup car chaque match est une finale maintenant et nous n’avons plus le droit à l’erreur. De plus pour le dernier derby, c’était vraiment exceptionnel pour moi car c’était mon premier match au Turk Telecom (stade de Galatasaray) et l’ambiance était vraiment incroyable. Je ne peux pas vous l’expliquer car nous pouvons pas l’expliquer, mais il faut le vivre pour comprendre. Malheureusement pendant le match, les supporters de Fenerbahçe avaient quitté le stade pour rejoindre leur frère Koray Sener (décédé lors du derby à cause d’une crise cardiaque) à l’hôpital. Maintenant c’est entre les mains de Galatasaray, c’est à eux de gagner et de nous prouver que nous pouvons croire au titre de champion ».

Mehmet Acikan – UltrAslan Kayseri (groupe de supporter de Galatasaray)
Mehmet Acikan et ses amis dans les tribunes avaient mit le feu au stade lors du dernier derby. Incroyable ! (crédit video : Mehmet Acikan)

Une minute de silence avant le coup d’envoi pour la légende du Fener

Can Bartu, une figure légendaire du football turc et de Fenerbahçe à Istanbul, est décédé à l’âge de 83 ans. Les Canaris avaient annoncé vendredi son décès sur son site internet : « nous éprouvons la douleur et le chagrin profond de cette grande perte ». Le club lui a également souhaité la grâce de Dieu et a présenté ses condoléances à sa famille, aux fans et à la communauté sportive dans son ensemble. Bartu, né le 31 janvier 1936 à Istanbul, jouait au basket-ball et au football pour le Fener et était également connu sous le nom de “Sinyor”. Le monument de Fenerbahçe a été inhumé dans le stade du club avant son enterrement. Coup dur pour les Canaris avant le derby.

Image associée
Son dernier voyage à Kadikoy… (crédit image : Goal.com)

Voilà, tout est dit ! Maintenant aux deux clubs de montrer que ce derby mérite d’être regardé partout dans le monde. De plus, avec la victoire de Besiktas contre Basaksehir, les Lions peuvent revenir à 3 points du sommet du championnat et relancer la Süper Lig à 5 journées de la fin. À moins que leur ennemi juré ne compte leur jouer un mauvais tour qu’ils n’oublieront pas… Rendez-vous ce soir sur Bein Sports !