À peine arrivé, déjà reparti. Cette expression corrobore le mieux avec le passage de Paulo Henrique Ganso à Amiens. Il n’est en effet resté que six mois chez les Picards sans avoir marqué les esprits.

Lorsque Ganso a signé en France, beaucoup de personnes étaient satisfaits de voir ce joueur arrivé en Ligue 1. Ancien grand espoir du football mondial, il n’avait jamais confirmé les attentes placées en lui. En signant à Amiens, il pensait alors se relancer. Mais peine perdue, les six mois de Paulo Henrique Chagas de Lima (de son nom complet) ont été compliqués et son passage a été globalement décevant.

Des débuts encourageants

Arrivé à la toute fin du mercato estival, Ganso commence sa saison dans un derby face à Lille deux semaines plus tard. Remplaçant au début de la rencontre, il rentre alors que son équipe est menée 2-0 puis 3-0 quelques minutes après son entrée. Mais le Brésilien va changer le visage de son équipe en réalisant une performance satisfaisante. Il délivre tout d’abord une passe décisive à son attaquant Rafal Kurzawa, puis fait la passe qui amène le second but inscrit sur coup-franc par Saman Ghoddos.

La passe décisive de Ganso pour Rafal Kurzawa (crédit Vidéo : LFP)

Il n’empêche toutefois pas la défaite de son équipe. Outre ces deux actions, ses statistiques sont très bonnes. En 19 minutes de temps de jeu, le joueur prêté par Séville touche 18 ballons et réussit 100% de ses passes. Alors c’est sûr, il est plus facile de réussir toutes ces transmissions avec un total de quinze passes. Mais 40% d’entre elles étaient vers l’avant et cinq se situaient dans le troisième tiers, soit les 30 mètres adverses. Ganso récupère aussi un total de trois ballons. Un début prometteur qui laissait augurer une belle surprise pour Amiens.

Les principales statistiques de Ganso lors du match contre Lille (crédit Photo : dsas.fr)

Une suite moins réjouissante

Après ce premier match très réussi, le milieu offensif alterne les titularisations et les entrées en jeu. Il dispute un total de treize matchs dont sept en tant que remplaçant toutes compétitions confondues. Le Brésilien joue en tout 608 minutes.

Liste des rencontres disputées par Ganso avec Amiens (crédit Photo : FlashRésultats)

Ses performances d’un point de vue statistique sont globalement décevantes. Il n’est décisif qu’à trois reprises avec la transmission de trois passes décisives et seulement deux en Ligue 1. Pour un joueur de ce talent, il était légitime de s’attendre à plus.

Attendu pour ses passes bien senties et sa vision du jeu, Ganso n’a pas répondu présent et son influence dans le jeu a été faible. Par exemple, seulement 17 de ses passes ont conduit à une frappe. À titre de comparaison, il est très loin de Dimitri Payet puisque ce dernier est premier avec 67 passes. Néanmoins, sa précision dans les passes est toujours aussi bonne puisqu’il a réussi 87% de transmissions. En ce qui concerne le dernier tiers du terrain, il parvient à en donner avec succès 83%. De très bons chiffres certes, mais cela ne conduit pas à des occasions.

Les statistiques des passes de Ganso (crédit Photo : dsas.fr)

Une conclusion très décevante

Le joueur de 29 ans a disputé son dernier match en Ligue 1 lors d’une défaite 2-0 contre l’AS Monaco en décembre. Après cela, il n’a pas souhaité se déplacer pour le déplacement à Guingamp. En effet, Ganso devait être de nouveau remplaçant.

À cause de ce faible temps de jeu, c’est ainsi qu’il décide de quitter le club et est de retour à Séville. Aujourd’hui, le club andalou ne veut pas le garder et lui cherche de nouveau une porte de sortie. Il a par exemple des pistes en Chine ou au Brésil. Avec ce nouvel échec, c’est une déception de plus dans sa carrière. De leur côté, les supporters amiénois ont apprécié avoir le joueur brésilien dans leur effectif. En effet, c’est son maillot qui est toujours le plus vendu malgré son départ depuis un mois.