Décisif sur les quatre derniers buts de Monaco, Gelson Martins réalise des débuts canons avec son nouveau club. Présentation de ce joueur de 23 ans qui pourrait bien laisser son empreinte dans le championnat grâce à sa qualité technique.

Avec 175 matchs au compteur dans le monde professionnel, Gelson Martins possède déjà une belle expérience à seulement 23 ans. Il commence le football dans un petit club de Lisbonne : Futebol Benfica avant de rejoindre le Sporting Portugal, un club prestigieux.

Des débuts prometteurs

Le joueur originaire du Cap Vert débute avec la réserve du club lisboète en 2014. En deuxième division portugaise, il connait des débuts difficiles puisqu’il est principalement remplaçant. Il finit par gagner sa place de titulaire après la trêve hivernale. Une fois remportée, Gelson Martins ne la lâche plus et enchaîne les titularisations. Et cela se voit dans ses statistiques. Il marque cinq fois pour sept passes décisives en 22 titularisations.

Gelson Martins à ses débuts au Sporting (crédit Photo : Foot Mercato)

Cela suffit pour convaincre Jorge Jesus, l’entraîneur de l’époque de le prendre avec les A du Sporting la saison d’après. Celui qui allie vitesse et qualité de dribble au-dessus de la moyenne ne laisse pas passer sa chance. Dès son premier match, il délivre une passe décisive en seulement une minute de jeu. Au total, Martins dispute 29 matchs de championnat pour quatre buts et une passe décisive. Il découvre également l’Europe avec six matchs d’Europa League.

Une vraie star au Sporting

La saison 2016-2017 est celle de l’explosion pour l’ailier droit. Ses performances sont reconnues dans le championnat et par le sélectionneur Fernando Santos. Il lui fait découvrir la sélection au mois d’octobre 2016. Martins est élu à deux reprises meilleurs jeunes du mois en août et en décembre. Il faut dire que son premier mois de championnat a été exceptionnel avec deux buts et quatre passes. Au total, il marque six fois pour treize passes. Cela fait de lui le meilleur passeur du championnat. Il n’en faut pas plus pour son entraîneur Jorge Jesus de déclarer “qu’il sera au niveau de Luis Figo”.

La saison de haute volée de Gelson Martins en vidéo (crédit vidéo : Youtube Telmo Esteves)

Après l’explosion, il connait la saison de la confirmation. Il fait une aussi belle saison que la précédente avec en prime la faculté à être décisif à trois reprises en Ligue des Champions. Il éblouit l’Europe de son talent lors d’une rencontre face au Real Madrid. Toutes compétitions confondues, il finit la saison avec treize buts et treize passes décisives. Martins est également élu dans l’équipe type de la Liga Nos.

En raison de graves problèmes extra-sportifs au Sporting (supporter violents, propos déplacés du président), Gelson Martins résilie son contrat. Après 180 rencontres, il quitte le club comme un joueur star.

Un échec à l’Atletico

Alors que sa clause libératoire était prévue à 60 millions d’euros, sa résiliation de contrat change tout. Et l’Atletico en profite pour le signer gratuitement dès le mois de juillet 2018 pensant réaliser le coup du mercato. Mais cela ne se passe pas comme prévu pour le joueur et le club. Diego Simeone ne lui donne que très peu de temps de jeu pour exprimer son talent. Il ne dispute que 446 minutes de match, ce qui correspond à cinq rencontres de 90 minutes. Durant son temps de jeu, Gelson Martins ne marque qu’une fois…

Gelson Martins sous le maillot de l’Atletico (crédit Photo : Football 365)

Néanmoins, il ne faut pas remettre en cause son talent. Il y a de grandes chances que le jeu de “Cholo” Simeone ne lui convienne pas. Celui qui a disputé la dernière Coupe du monde aime profiter de sa vitesse sur son côté pour créer le danger. Or, le jeu de l’Atletico a plus un jeu direct et n’hésite pas à allonger avec de longs ballons. D’ailleurs, beaucoup d’ailiers ont du mal à s’imposer dans le club espagnol. C’est le cas par exemple de Thomas Lemar cette saison qui déçoit très souvent.

Un retour en force à Monaco ?

Relégable et en cruelle manque de vitesse devant, Monaco s’est offert dans la dernière semaine du mercato le virevoltant portugais avec un prêt et l’espoir de se relancer. Et dès son premier match en Coupe de la Ligue à Guingamp, il a su montrer son talent. Beaucoup de joueurs adverses se sont retrouvés enrhumés par ses dribbles et il a su aussi se montrer décisif avec deux passes décisives.

Le but d’Aleksandr Golovin à Guingamp grâce à la passe décisive de Martins (crédit vidéo : Youtube LFP)

Quelques jours plus tard, c’est Toulouse qui en a fait les frais. Dans ce match, il est le joueur qui a réussi le plus de dribbles avec quatre. Martins a également été décisif sur les deux buts. Sur le premier, c’est lui qui délivre une passe en profondeur pour Aleksandr Golovin lors d’une contre-attaque. Et sur le deuxième, son centre en retrait trouve Cesc Fabregas qui envoie le ballon en lucarne. La première victoire monégasque à domicile a donc été, en grande partie, acquise grâce à lui.

Les très bonnes statistiques de Gelson Martins contre Toulouse (crédit photo : dsas.fr)

Ce dimanche à 15 heures, il a l’occasion de rééditer une pareille performance face à Montpellier, une équipe réputée pour son jeu défensif.
Une chose est sûre. S’il continue à réaliser de belles performances, Monaco voudra le garder la saison prochaine. Mais la concurrence pourrait être rude pour l’acquérir. S’il souhaite prolonger son séjour en Ligue 1, nous en serions ravis, les défenseurs certainement moins…