Vendredi dernier, une mauvaise nouvelle a éclaté avant le grand derby de Turquie opposant Fenerbahçe à Galatasaray qui s’est achevé sur un nul. Un jeune supporter de Fenerbahce a été victime d’une crise cardiaque foudroyante dans le stade de Galatasaray.

C’était censé être une nuit de rivalité féroce sur le terrain et ce fut effectivement le cas car le match s’est finalisé par une bagarre générale entre les Lions et les Canaris. Cependant, l’attention s’est depuis portée sur ce qui s’est passé dans l’enceinte du Türk Telekom, le stade de Galatasaray. Un jeune étudiant s’est effondré et ne pouvait plus rien épargner, les interventions des médecins n’ont pas pu le sauver. Les supporters de Fenerbahçe ont même quitté le stade de leur rival à la mi-temps pour rejoindre leur ami à l’hôpital. Une situation compliquée pour le football turc !

Une personne qui était folle de son équipe, vous pouvez le voir dans cette vidéo. Oui, c’est bien lui qui chante et qui ambiance le bus ! (crédit : Twitter OkulAcikcom)

Un jeune étudiant amoureux des Canaris

Le jeune de 22 ans qui a perdu la vie ce vendredi avant le grand derby, nous a laissé que des photos et des vidéos sur les réseaux sociaux. Quatre ans avant, Koray Sener avait tweeté concernant les mauvais résultats de Fenerbahçe : « Je suis sûr que je vais mourir du cœur, mon cœur ne résiste pas à cette équipe. » Malheureusement, cela est devenu une réalité car le supporter fidèle de Fenerbahçe est mort suite à une crise cardiaque …

https://twitter.com/kacsaatoldu1881/status/1058471155907026944

Voici le fameux tweet de Koray Sener qui avait déjà annoncé sa mort 4 ans avant … (crédit : Twitter kacsaatoldu1881) 

Koray Sener avait 22 ans. Il étudiait à l’université de Kocaeli (une ville turque) et est en même temps abonné au groupe de supporter 1907 UNIFEB. Cependant, le jeune supporter de Fenerbahçe s’était déplacé de Kocaeli pour venir regarder le derby mais tout à coup l’étudiant de 22 ans s’est effondré au sol et a été transporté à l’hôpital. Pour la suite vous connaissez. Malgré plusieurs interventions des médecins, Koray Sener n’a pas pu échapper à la mort. La crise cardiaque a éteint le jeune supporter des Canaris !

Lors de ce match, le joueur principal des supporters était leur camarade de tribune, Koray Sener. Après avoir entendu la mauvaise nouvelle, les fans du Fener n’ont pas hesité a quitter le Turk Telecom pour rejoindre leur ami à l’hôpital. Après le match, les joueurs des Canaris et les dirigeants ont eux aussi rejoint les fans à l’hôpital. Eh oui, les joueurs et les supporters savent que des choses sont bien plus importantes que le football !

https://twitter.com/Turkish_Futbol1/status/1058494168073420800

Des milliers de personnes derrière leur camarade de tribune (crédit : Twitter Turkish_Futbol1)

L’hommage d’André Ayew et le dernier voyage de Koray Sener dans son stade de cœur

Arrivé à Fenerbahçe après trois saisons moribondes en Angleterre, le Ghanéen n’a pas oublié de rendre hommage sur Instagram au jeune fan de 22 ans. Voici les mots de l’ancien Marseillais :

« Tout d’abord, je voudrais dire que notre équipe est triste d’apprendre que notre supporter de 22 ans nous a quittés aujourd’hui. Ce drame passe devant le football car sans aucun doute il y a des choses plus importantes que notre métier. C’était notre supporter. En étant un joueur du Fener, je souhaite que la famille reste fort et nous, nous allons les aider à surmonter ce drame en gagnant des matchs pour notre supporter ! »

Résultat de recherche d'images pour

La publication touchante de l’ancien joueur de West Ham (crédit : Instagram André Ayew)

L’ancien étudiant a connu son dernier voyage dans sa maison, au Sukru Saracoglu, le stade de Fenerbahçe. Une cérémonie a été organisé pour lui ce dimanche par Ali Koç où le président a décidé de ne pas mettre en vente sa place respective dans les tribunes et qu’elle sera invendable à vie. Beau geste de la part du club.

Cette place appartiendra à vie au jeune supporter de 22 ans ! (Twitter : Fenerbahce SK)

De plus, des images tristes étaient présentes dans l’enceinte des Canaris. Des milliers de supporters étaient en pleurs pour le dernier voyage de leur camarade. Des images qui resteront à vie gravées dans la mémoire du club. Le président du Fener à lui aussi exprimer sa tristesse avec des larmes et des mots :

« Nous étions obligés de réaliser notre dernière mission qui était de dire au revoir à notre jeune supporter dans notre stade. C’est une personne qui vivait pour le Fenerbahçe et sa mort nous a détruit. Aujourd’hui, nous sommes à l’endroit préféré de Koray Sener. Nous allons écrire ton prénom sur ta place dans les tribunes et cette place sera toujours libre car tu pourras regarder les matchs de notre équipe de là-haut, nous allons jamais t’oublier. »

Quelque mois séparent ces deux photos (crédit : twitter Ilhan0634)

Le soutien des rivaux

Nous avons appris que le jeune de 22 ans était le neveu de celui qui a inventé UltrAslan (groupe de supporter de Galatasaray), Alparslan Dikmen. Le frère de ce dernier a lui aussi exprimé sa tristesse et a avoué que sa famille était détruite après sa mort, surtout son père et sa mère qui avaient du mal à parler et marcher dans le stade lors de la cérémonie !

https://twitter.com/TanerkeskinFb/status/1059364685315796994

Un père de famille détruit après la mort de son fils (crédit : Twitter @TanerKeskinFb)

De l’autre côté, les rivaux européens Galatasaray et Besiktas n’ont pas hésité à mettre de côté le football pour soutenir les Canaris dans ce test difficile. Ils peuvent très bien être des rivaux, ils peuvent se battre à chaque derby, cela est une certitude car une bagarre générale a éclaté ce vendredi dans le stade des Lions. Cependant, quand ça touche l’homme, une solidarité est présente car ils font partie d’un même peuple et aiment leur drapeau ! C’est aussi ça le football made in Turkey.

Les supporters des Aigles Noirs qui chantent pour Koray Sener ! (crédit: Twitter Hasan83285616)

Ce drame, dépassant largement le cadre du football, a également touché les supporters de Besiktas, pourtant en train de perdre 1-0 contre l’Istanbul Basaksehir. Cependant, les supporters Blancs et Noirs ont préféré montrer leur soutien au jeune supporter de Fenerbahçe qu’à leur équipe. Leur chant : « Koray Sener n’est pas mort, il vit dans notre cœur. » Rien n’est plus important que la vie d’une personne !

[themoneytizer id= »18234-28″]