Qu’il s’agisse du niveau de jeu, des affluences ou des infrastructures sportives, chacune des 18 équipes de 2.Bundesliga possèdent un niveau équivalent voire supérieur à certaines équipes de Ligue 1, Bundesliga ou même Premier League.

La Zweite Bundesliga n’est pas connue en France. Pourtant les équipes qui la compose le sont. Du mythique Hamburger SV à l’historique 1.FC Köln (Cologne), du très populaire FC Sankt Pauli au passionnant VfL Bochum, vous connaissez au moins une équipe évoluant en deuxième division allemande.

Les équipes et leurs infrastructures

Quand on parle de 2.Bundesliga, on parle d’équipes historiques et modernes à la fois. À l’image du Hamburger SV, sextuple champions d’Allemagne et triple vainqueur de la Coupe, la majorité des clubs de seconde division associent beau palmarès et structures sportives modernes.

Le Hamburger SV possède l’infrastructure la plus moderne d’Allemagne avec son nouveau HSV Campus ! (Crédit photo : Mathéo Rabanowitz)

Si le plus petit stade ne contient « que » 10.700 places, les 17 autres varient entre 15 000 et 57 000 places. Le Volskparkstadion de Hambourg et le RheinEnergie Stadion de Cologne accueillent même des rencontres internationales. Durant les qualifications pour la Coupe du monde 2018, la Nationalmannschaft avait affronté la Republique Tchèque à Hambourg et c’est à Cologne qu’a eu lieu la confrontation commémorative face à la France le 14 novembre 2017. À Köpenick, dans le sud de Berlin, se trouve Alte Försterei : le stade du 1.FC Union Berlin. Ce stade est particulier pour de nombreuses raisons mais l’élément le plus marquant est qu’il est composé de 3 tribunes « debouts » sur 4. C’est en effet 18 395 places sur les 22 012 qui n’ont pas de siège, mais simplement une barrière posée une rangée sur deux. Alte Försterei va même s’agrandir d’ici 2021 pour rajouter un second niveau aux 3 tribunes « debouts » qui seront identiques à celles déjà existantes.

Pour avoir une idée de la beauté des stades de 2.Bundesliga, je vous invite à cliquer ici et à nous dire quel est votre top 3 !

Les affluences et ultras

Tout comme en Angleterre, le football est une religion en Allemagne. Sauf qu’outre-Rhin, les billets ne coûtent pas un bras et les tribunes sont animées. Si la ferveur en Bundesliga est connue par rapport au Borussia Dortmund, l’Eintracht Francfort ou le’ Bayern Munich, les clubs de 2.Bundesliga n’ont rien à envier à leurs voisins de première division. C’est évidement à Köln et Hamburg que l’on retrouve les meilleurs affluences avec une moyenne de 49 000 supporters/matchs pour des stades contenant entre 50 000 et 57 000 places ! C’est à Berlin et Sankt Pauli que l’on remplit le plus. Les Berlinois enregistrent une moyenne de 21 362 supporters par rencontre pour une capacité de 22 012 sièges. Dans l’autre club d’Hamburg, le FC Sankt Pauli, ce n’est pas moins de 29 501 personnes qui se déplacent toutes les deux semaines au Millerntor Stadion qui peut contenir maximum 29 546 fans !

Concernant les ambiances, plusieurs clubs atteignent le top 10 voir le top 5 d’Allemagne. Historiquement, les clubs de l’Est ont une meilleure ferveur que leurs adversaires de l’Ouest. C’est donc naturellement que le Dynamo Dresden, le 1.FC Magdeburg et l’Union Berlin se positionnent sur le podium du championnat. Ils sont suivis du 1.FC Köln, FC Sankt Pauli, FC Erzgebirge Aue, VfL Bochum, Arminia Bielefeld ou encore l’Hamburger SV.

Les ambiances de l’Allemagne de l’Est en 2.Bundesliga sont parmi les meilleurs du monde comme le prouve ce match entre Dresden et Berlin. (Crédit vidéo : Kurve des Ostens)

Et la couverture médiatique dans tout ça ?

Si aucun média français ne diffusent ou ne parle du deuxième plus beau championnat du monde (après la Bundesliga entendons nous bien), la Zweite Liga est diffusée au moins en Angleterre sur BT Sport, en Europe sur DAZN et évidemment en Allemagne sur SkySport Bundesliga. Les Sports bar allemands diffusent chaque journée de 2.BL au même titre que la première division.

Sur Twitter, plusieurs comptes fans ont vu le jour ces dernières années. En France, on peut retrouver le compte fan du 1.FC Köln, Hamburger SV, FC Sankt Pauli, Holstein Kiel, Dynamo Dresden ou même le VfL Bochum ! On vous invite à les suivre ainsi que Fussball Meister qui relate l’ensemble de la 2.Bundesliga sur Twitter.

Hors France, il y a le compte allemand officiel, le compte podcast anglais et plus surprenant encore le compte brésilien !

Vous savez désormais que la 2.Bundesliga n’est pas un championnat de seconde zone mais qu’au contraire, elle partage la vedette avec sa grande sœur, la 1.Bundesliga et n’a rien à envier à la Ligue 1, la Serie A, la Liga et la Premier League.