Dévalisée par la Premier League, la Championship a pu faire d’énormes bénéfices. Pour autant, ces départs successifs ne sont pas sans former de grands trous au sein des effectifs… Possédant maintenant des sommes d’argent colossales, les clubs de D2 anglaise ont été en mesure de passer à l’offensive.

Avec 46 joueurs achetés plus d’un million d’euros, une véritable razzia sur la jeunesse française, de bons joueurs de Premier League prêtés, des joueurs prometteurs dénichés un peu partout en Europe, le mercato de la Championship s’est montré plus qu’alléchant. La D2 anglaise a-t-elle réussi à suffisamment combler les vides laissés par les joueurs partis en D1 ?

Calais – Douvres, billet aller sans retour

La Championship a déjà montré son intérêt pour l’Hexagone les années passées avec Neal Maupay et Anthony Knockaert notamment. Mais cette saison, la France a plus que jamais été au coeur des négociations. Parmi les 10 achats les plus élevés cette année en Championship, on retrouve 3 joueurs provenant de Ligue 1 ou Ligue 2.

L’achat le plus important a été celui d’Isaac Mbenza (23 ans) par Huddersfield Town. Déjà prêté l’année dernière par Montpellier HSC, l’attaquant belge avait fait 20 apparitions en Premier League pour 1 petit but marqué. Celui qui avait inscrit 8 buts lors de la saison 2017/2018 avec la Paillade a tout de même conquis les Terriers qui ont mis 12 500 000€ sur la table pour se l’offrir, jugeant surement que sa saison a été gâchée par les blessures. Vif, adroit devant les cages et surtout disposant d’un excellent jeu de tête avec son 1,87m, l’international espoir a toutes les cartes en main pour s’épanouir en Championship.

Avec l’arrivée du milieu de terrain de l’AS Monaco Han-Noah Massengo, âgé de 18 ans, pour 8 500 000€, Bristol City réalise peut-être la grand coup de l’année. L’international U18 de l’Equipe de France (13 sélections) a déjà joué 7 matchs avec le club de la Principauté. L’attaquant Bryan Mbeumo, 20 ans, a été acheté 6 500 000€ par Brentford. Avec 46 matchs pour l’ESTAC, il avait inscrit 12 buts.

Han-Noah Massengo, l’un des plus grands espoirs français, a l’occasion d’exploser avec Leeds United (crédit vidéo : YouTube, BNS Comps)

Un peu plus vieux, le gardien Brice Samba, 25 ans, est parti de Caen, relégué en Ligue 2 pour jouer avec Nottingham Forest. Acheté seulement 2 100 000€, il est aujourd’hui titulaire dans son nouveau club.

Au niveau des prêts, Anthony Knockaert a rejoint Fulham pour la saison. En provenance de Brighton, le natif de Roubaix est un habitué de la Championship puisqu’il y a évolué avec Leicester et Brighton. Illan Meslier (19 ans), gardien de Lorient, avec qui il a fait 11 clean sheets la saison dernière, est parti pour un an du côté de Leeds United. Prêté par le FC Bâle, l’attaquant Aldo Kalulu (23 ans) joue cette saison pour Swansea City.

Illan Meslier a fait une excellente saison à Lorient l’an passé avec 11 Clean Sheets (crédit photo : France Bleu)

Enfin, un joueur français très prometteur est sorti du centre de formation de Reading : le milieu de terrain Michael Olise (17 ans) qui évolue avec l’équipe première cette saison. Agile et très rapide balle au pied, il sera à suivre de très près cette saison.

Transferts d’anglais exclusivement intra-muros

Chose tout à fait notable, les joueurs anglais sont beaucoup moins courtisés puisque aucun joueur britannique ne figure dans les 10 plus grosses arrivées du championnat. Comme dans 90% des cas, les footballeurs britanniques font l’intégralité de leur carrière en Angleterre, ils sont quasi-introuvables en Ligue 2 par exemple. Ainsi, comme ils évoluent déjà dans le pays, les équipes de Premier League ont beaucoup plus facilement un œil sur eux et rendent les plus prometteurs inaccessibles aux petites équipes de Championship.

Les transferts de joueurs anglais au sein du championnat sont tout de même nombreux. Les discussions avec les clubs de Premier League se font généralement sous la forme de prêt. C’est le cas de Kieran Dowell, 21 ans, qui a successivement été prêté à Nottingham Forest, Sheffield United puis enfin Derby County par Everton.

Joueur d’Everton depuis tout jeune, Kieran Dowell progresse grâce à ses nombreux prêts en Championship (crédit photo : Nottingham Post)

Les principaux transferts de joueurs anglais se font ainsi entre clubs de D2 et n’atteignent pas des sommes impressionnantes. Parmi les transferts les plus importants entre clubs de Championship, Aden Flint a été vendu 4 450 000€ à Cardiff par Middlesbrough, Tommy Smith par Huddersfield à Stoke City pour le même prix.

Mais lorsque le joueur n’est pas anglais et qu’il évolue en Championship, sa côte explose. L’avant centre danois Kenneth Zohore (25 ans) est acheté 8 900 000€ par West Bromwich Albion à Cardiff City. Le défenseur suédois Pontus Jansson (28 ans) part à Brentford pour 6 150 000€ en provenance de Leeds United.

Une Premier League qui en profite

La Premier League voit comme une aubaine la stratégie offensive de la Championship. Si elle lui a ravi ses meilleurs éléments, elle reste très ouverte pour lui prêter ou vendre des joueurs en manque de temps de jeu dans l’élite mais qui restent toujours bons.

C’est ainsi que s’ouvre le festival des prêts avec de très belles têtes d’affiche. Hélder Costa et Ivan Cavaleiro (25 ans tous les deux, Wolverhampton) ont été respectivement prêtés à Leeds United et à Fulham. Les deux wolves ont contribué à l’excellente année de leur club qui aura atteint la septième place lors de la saison 2018/2019. Avec une attaque complétement bouché avec notamment Nicolas Pépé, Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang, Arsenal a prêté le jeune prodige Eddie Nketiah (20 ans) à Leeds United.

Avec un secteur offensif bouché chez les Gunners, Eddie Nketiah n’aurait pas beaucoup vu la Premier League. La solution, se faire prêter en Championship (crédit photo : Bristol Post)

Les clubs de Premier League n’hésitent pas non plus à vendre leurs joueurs. Charlie Austin (30 ans, 81 matchs avec Southampton) a été vendu 4 300 000€ à West Bromwich Albion. Bristol City a acheté 9 000 000€ l’international tchèque Tomas Kalas (26 ans) à Chelsea FC.

Melting Pot

Quand ils ne sont pas anglais, quand ils ne viennent pas de Premier League, les nouveaux arrivés sortent de pays très divers. Pour faire un bon coup, les clubs vont chercher la perle rare loin, très loin… Birmingham City a acheté Ivan Sunjić (22 ans) au Dinamo Zagreb pour 8 000 000€, Cardiff est allé chercher Robert Glatzel (25 ans) d’Heidenheim en D2 allemande pour 6 000 000€.

L’Italie se voit presque aussi courtisé que la France. Décidément sur l’offensive après avoir beaucoup vendu de joueurs, Reading, Bristol City et Brentford ont suivi de près les joueurs de Série A. Reading s’est emparé du Roumain George Puscas (23 ans) de l’Inter pour 8 000 000€, Bristol City d‘Adam Nagy (24 ans) de Bologne pour 2 500 000€, et Brentford de Christian Nörgaard (25 ans) de la Fiorentina pour 3 500 000€.

Christian Nörgaard, exemple de la diversité du club de Brentford (crédit photo : Brentford FC)

Mais Brentford ne s’est pas arrêté à la Grande Botte puisque le club a également acheté Mathias Jensen (23 ans) du Celta Vigo pour 3 800 000€ ainsi que la jeune pépite du Sparta Rotterdam : Halil Dervisoglu (20 ans) pour 3 000 000€.

Au final, si la Championship est passé à l’offensive avec nombre de nouvelles arrivées, le championnat a fait des bénéfices conséquents avec 320 000 000€ rentrés dans les caisses pour 181 855 000€ dépensés. Les joueurs prêtés vont permettre de maintenir le championnat à un niveau très élevé et la Championship va encore revêtir le costume de mine d’or pour le mercato 2020/2021 avec ce nombre impressionnant de nouvelles pépites inconnues cette année.