Après s’être quelque peu égaré, le milieu de terrain tricolore a posé ses valises dans le Forez. En à peine un an, l’ancien joueur de Rennes est devenu un des leaders des Verts. Mais quel est l’impact sur les résultats du club ?

Après des passages au Rubin Kazan, l’Inter Milan et Sunderland, Yann M’Vila fait son retour en France le 12 janvier 2018 en signant un contrat d’un an et demi à Saint-Étienne. Un joueur qui a apporté une énorme plus-value aux verts.

Yann M’Vila signe à Saint-Étienne en Ligue 1 (crédit photo : L’Équipe)

Tout de suite dans le bain

Seulement cinq jours après sa signature, l’ancien joueur du Rubin Kazan est déjà titulaire avec les Verts. Il débute le 17 janvier 2018 à Metz et même si la défaite est sévère 3-0, le joueur montre déjà un certain leadership. Comme lors de ses saisons rennaises, Yann M’Vila aimante toujours autant les ballons.
Jean-Louis Gasset, qui a connu le joueur en équipe de France quand il était adjoint de Laurent Blanc (entre le 2 juillet 2010 et le 30 juin 2012), ne s’est pas trompé sur son recrutement. Tous les ballons passent par lui au milieu de terrain, c’est la plaque tournante du dispositif stéphanois.


Yann M’Vila est la cinquième meilleure moyenne de ballons touchés pour la saison 2017-2018  (crédit photo : Opta)

Sa qualité de passe est également toujours un de ses points forts et le joueur peut se projeter rapidement vers l’avant. Le milieu de terrain va enchaîner 17 titularisations en 17 matchs et livrer des matchs de bonne facture. Le joueur va contribuer à la remontée de l’ASSE de la 14ème à la 7ème place. Même si le club échoue à se qualifier pour une place européenne, l’apport de Yann M’Vila n’est pas anodin dans la « remontada » des Verts.

Yann M’Vila en Ligue 1 (crédit youtube vidéo : Asse Actu)

Confirmation de son retour à son top niveau

Été 2018, le joueur aux 22 sélections en Équipe de France, prolonge son contrat jusqu’en 2022. Logique vu ses prestations sur le terrain mais un sacré bon coup pour les Stéphanois. Pour la première fois depuis longtemps, l’ex-Black Cat a pu suivre une préparation complète. Toujours aussi important il fait un début de saison en fanfare. Après quatre matchs, M’Vila est le joueur qui touche le plus grand nombre de ballons en Ligue 1 (81 par matchs) et qui en réussi le plus grand nombre (83%).

Les Verts et leur n°6 surfent sur leurs bons résultats de la saison dernière. L’ancien intériste est le joueur le plus utilisé de son équipe (à égalité avec Stéphane Ruffier), il a joué tous les matchs dans son intégralité, preuve de son impact sur les bons résultats du club.
Capable d’alterner jeu court et jeu long, le joueur est le maestro de l’AS Saint-Étienne. Avec Yann M’Vila à la baguette, l’ASSE a joué 38 matchs pour 19 victoires, 10 nuls et 9 défaites.

Yann M’Vila, troisième meilleur au total de passes pour la saison 2018-2019  (crédit photo : dsas.fr)

La Ligue des Champions ou la Ligue Europa ?

Le n°6 stéphanois souhaite disputer la Ligue des Champions, compétition qu’il n’a jamais disputé. Même s’il a déjà joué 21 matchs en Ligue Europa avec Rennes, le Rubin Kazan et l’Inter Milan, le joueur veut accrocher une place en C1 cette saison.

À la 20ème journée, sous l’influence grandissante de son joueur formé à Rennes, l’ASSE est 3ème au classement. Lors de la 21ème journée, les Verts avaient l’occasion de creuser l’écart en cas de victoire contre le club rival Lyon. Même si le derby s’est soldé par une défaite 1-2 avec un but à la 95ème de Moussa Dembelé, rien n’est perdu.


Yann M’Vila impuissant contre Lyon (crédit photo : L’équipe)


Quatrième au classement à 1 point de Lyon (3ème) et seulement à 4 points de Lille second, Saint-Étienne est toujours dans le coup pour décrocher un passeport pour la coupe aux grandes oreilles.
Concernant une qualification en Ligue Europa, les Verts avec 36 points ont 4 points d’avance sur leurs poursuivants Strasbourg et Montpellier. Ils n’ont plus que le championnat à jouer et ont toutes les cartes en main pour se qualifier pour l’Europe. Le dernier match européen de l’ASSE date du 22 février 2017 après une défaite 1-0 contre Manchester United. Le chaudron en rêve.

Après deux revers à domicile (1-2 contre Lyon et 3-6 contre Dijon en Coupe de France), Jean-Louis Gasset attend une réaction de ses joueurs.  Ils devront ramener un résultat de leurs prochains matchs à Nantes le mercredi prochain. Et pour cela, ils compteront sur leur nouveau patron au milieu de terrain : Yann M’Vila.

[themoneytizer id=”18234-28″]