C’est sans doute un gros coup que les Romains viennent de réaliser ! William Bianda, 18 ans, va rejoindre l’AS Roma. C’est la neuvième recrue du club giallorosso. 

Il est considéré comme le successeur de Raphaël Varane. Le jeune défenseur du RC Lens, Willian Bianda, va bien rejoindre la Roma après avoir réglé les derniers détails liés à son transfert. Arrivé à l’aéroport de la capitale italienne hier soir, Bianda a signé un contrat de cinq ans. Lens percevra 4 millions d’euros dans la transaction plus 2M€ de bonus.

La patte Monchi

Auteur de sept matchs cette saison – cinq en Ligue 2 et deux en Coupe de France – avec l’équipe première du RC Lens, William Bianda (né en 2000) est la neuvième recrue du club demi-finaliste de la dernière Ligue des Champions. Ante Coric, Ivan Marcano, Bryan Cristante, Justin Kluivert, Antonio Mirante, Davide Santon, Nicolo Zaniolo et Javier Pastore avaient déjà donné leur accord. Monchi, le directeur sportif de la Roma depuis 2017, suivait l’international tricolore U18 depuis quelques temps. Le FC Séville, l’Olympique Lyonnais et la Roma s’intéréssaient de près à lui. William Bianda faisait parti de l’Equipe de France U17, éliminé par l’Espagne (3-1) en 1/4 de finale de l’Euro U17 l’an dernier. Amine Gouiri (OL), Rafik Guitane (Le Havre), Yacine Adli (PSG) ou encore Willem Geubbels (Monaco) étaient également présent dans l’aventure. Dans la foulée, le natif de Suresnes signera son premier contrat professionnel jusqu’en 2020 plus une année en option.

Comme au FC Séville, l’Espagnol de 49 ans pioche les jeunes talents en France à l’instar de ce qu’il a pu faire en Andalousie (Ben Yedder, Lenglet, Corchia, Kondogbia …). La vente de Radja Nainggolan à l’Inter Milan (24 millions d’euros) et, un an auparavant de Mohamed Salah à Liverpool, ont renfloué les caisses et permis au rival de la Lazio de démarrer leur nouveau projet basé sur un jeu léché, orchestré par de jeunes talents venus du monde entier. A noter également que Domenico Berardi (Sassuolo) va prochainement s’engager avec l’AS Rome. Le club romain est décidément déchaîné sur le marché des transferts.