Suite aux incidents survenus au stade Francois Coty lors du play-off AC Ajaccio/Le Havre (2-2 ; 5-3 TAB), le club normand a vu sa demande rejetté par la LFP. La rencontre Ajaccio/Toulouse aura bien lieu. 

Réuni en urgence aujourd’hui, la Commission des Compétitions de la LFP rejette la réclamation du Havre et annonce que « rien ne permet de donner match perdu à l’AC Ajaccio. » Deux jours après un report en raison du caillassage du bus des Havrais, visé par des bombes agricoles et qui est tombé en panne, la rencontre s’est joué finalement dimanche dernier.

Le Havre débouté

Lésé par l’arbitrage et la tenue du match, Le Havre avait demandé que la qualification de l’AC Ajaccio soit caduque. Le club doyen avait réclamé notamment au sujet de l’entraîneur corse Olivier Pantaloni, renvoyé au vestiaire … avant qu’il ne revienne sur le terrain pour guider les siens lors des tirs au but. La Commission de discipline de la LFP a finalement donné raison à Ajaccio en expliquant que même qu’il avait été exclu par l’arbitre, cela « ne constitue pas dans les règlements de la Ligue un fait permettant d’invalider le résultat de la rencontre ». Leur demande a été débouté malgré avoir tout tenté. Mais le club fera appel.

La 108ème minute du match aura été fatale pour les deux équipes. Après avoir provoqué un pénalty, le le milieu ajaccien Mathieu Coutadeur est expulsé. L’attaquant havrais Jean-Philippe Mateta le transforme mais chambre le public corse lors de sa célébration. Une bagarre générale éclate et la rencontre se termine à 9 contre 9. Mathieu Coutadeur donc pour avoir bousculé l’arbitre, Jean-Philippe Mateta (HAC) pour avoir provoqué mais aussi Joris Sainati (ACA) et Dénys Bain (HAC).  Car Ajaccio égalise à 2-2 et arrache cette séance de TAB inéspérée qu’ils gagneront par la suite. Mais les nombreux incidents ont émaillé la rencontre : envahissement de la pelouse, chants racistes, incidents en tribune …

Terrain neutre et huis-clos

La Commission de discipline devait également trancher sur ces incidents et tout le monde en prend pour leur grade : « Au vu de la gravité des faits, la Commission de Discipline a décidé de placer le dossier en instruction et de suspendre le stade François-Coty à titre conservatoire ». explique la Ligue. « La rencontre AC Ajaccio – Toulouse FC se déroulera donc le mercredi 23 mai à 20h45 à huis-clos dans un stade qui sera déterminé dans les prochaines heures par la LFP ». Les conséquences sont désastreuses pour Ajaccio puisque la LFP suspend à titre conservatoire l’entraîneur Olivier Pantaloni et le joueur Faiz Selemani (coup porté à Jean-Philippe Mateta). Les joueurs exclus lors de la rencontre (Mathieu Coutadeur, Joris Sainati) sont automatiquement suspendus pour le barrage aller. La Commission rendra ses décisions sur ces deux cartons rouges ce jeudi soir.