Les italiennes sont la sensation de ce début de mondial en France. À la grande surprise générale, les Azzure ont fini première de leur groupe devançant les Australiennes et les Brésiliennes pourtant favorites sur le papier.

Les femmes de Milena Bertolini réalisent un départ de rêve, la mission étant d’arriver en 8ème de finale au minimum, cette mission est accomplie et avec la manière. Les Italiennes finissent première du groupe contre toute attente et cette réussite est dû avant tout à un collectif et un beau jeu proposé par la sélectionneuse de cette Squadra Azzure. En huitième, l’Italie affrontera la sélection Chinoise qui a fini meilleure troisième de leur groupe derrière l’Allemagne et l’Espagne. La Chine est à la portée des Azzure qui peut rêver d’un assez historique quart de finale..

Carton plein ou presque..

Résultat de recherche d'images pour "italie feminine jamaique"

Comme une seule joueuse, les italiennes célèbrent un but, un victoire assez inédite ! (crédit photo : Ouest-France)

Le début de la compétition a démarré sous les meilleurs auspices pour les femmes de Milena Bertolini la sélectionneuse.
En battant les Australiennes de Samantha Kerr, sur le score de 2-1 autour d’un scénario de folie pour les Italiennes. Malgré un avantage de l’Australie à la mi-temps (0-1) et l’ouverture de score de Kerr, l’Italie enmenée par leur capocanniere Barbara Bonansea (auteur d’un doublé) et du but victorieux à la 95ème a fait sensation dans ce Mondial en France. Le dicton italien ne ment jamais.. « Sei bella come un gol al 95 » (Tu es belle comme un but à la 95ème).

Par la suite, la Nazionale déroule facilement contre une généreuse équipe de Jamaïque et s’impose  5-0. Le fait de la rencontre est le triplé de la joueuse de la Juventus, Cristiana Girelli et le doublée d’Aurora Galli. L’Italie fini sur une mauvaise note après son ultime match contre le Brésil, sur une courte défaite 1 à 0. Cependant les Azzure finissent tout de même de leur groupe avec un meilleur goal-average que leurs concurrentes.

Cristiana Girelli, au coeur du jeu

Résultat de recherche d'images pour "Cristiana Girelli"

Cristana Girelli sous les couleurs de la Nazionale. (crédit photo du journal Novella2000)

Méconnu du grand public, la meneur de jeu de l’Italie et de la Juventus de 29 ans est une des pièces maîtresses de Bertolini, évoluant au milieu d’un dispositif en 4-4-2 en losange ou 4-3-1-2.

Pourtant la natif de Lombardie n’était pas prédestiné dans une carrière de footballeuse professionnelle, Cristiana grande passionnée de technologie, tatouage mais surtout.. de médecine. C’est après la faculté de Pharmaceutique à Camerino, qu’elle poursuit ses études supérieures en Bio-technologie à l’université de Vérone.

Vérone ville des amoureux, mais ville de football. Où deux clubs historiques s’opposent le Chievo Vérone & l’Héllas Vérone, mais c’est également ici que Cristiana commence ses premiers pas dans le football dans l’équipe féminine de Vérone – ASD Bardolino Vérona. Peu de temps après la découverte du football, le talent opère et la jeune femme quitte l’université, diplômé. Et s’engage en faveur de Brescia, une des équipes en Italie les plus titrés en catégorie féminine, pour ensuite s’engager avec la Juventus.

La Juventina est la meilleure buteuse de cette Nazionale avec 24 réalisations en 50 matchs, et d’autant plus qu’elle vient de rempiler d’une saison de 13 buts en 19 matchs avec la vieille Dame, plus anciennement joueuse de Brescia où elle évoluée durant 5 ans avec des statistiques stratosphériques pour 103 buts en 140 matchs.
Buteuse hors pair, droitière, gauchère, tête ou même du genou à l’image de son deuxième but contre la Jamaïque est comparable au masculin de Pippo Inzaghi, tous deux véritables renards des surfaces.

Cristiana Girelli sera une joueuse importante pour la suite de la compétition et peut-être la future meilleure buteuse de cette coupe du monde 2019 en France, déjà une belle victoire pour les Italiennes qui ont déjà réussi leur mondiale en sortant des poules… 1 ère de la classe.

L’adversaire du jour

Résultat de recherche d'images pour "equipe féminine chinoise 2019"

Photo de la sélection féminine Chinoise. (crédit : Lepetitjournal)

L’Italie va donc affronter la Chine, Mardi 25 Juin à 18h. Une sélection Chinoise à ne pas prendre à légère, les Chinoises sont sortie d’un chapeau avec L’Allemagne, l’Espagne, et l’Afrique du Sud. Une équipe qui n’a prit qu un but sur les 3 matchs de phase de poule, solide défensivement avec une formation classique en 4-4-2, très discipliné et jouant les bons coups en contre-attaque. Grâce à un match nul 0-0 contre l’Espagne permettant d’arracher sa qualification en huitième de finale de cette coupe du monde. Le point faible de la Chine est son attaque, avec seulement un petit but au compteur contre l’Afrique-du-Sud (1-0), les atouts offensifs ont intérêt à son montrer efficace contre la défense Gama-Linaro de l’Italie.

L’Italie peut prendre une belle option pour les quarts de finale en battant la Chine, en réalisant un match sérieux et appliqué. Rendez-vous Mardi pour écrire encore un peu plus, une histoire déjà belle.