Lors de l’exercice précédent, Marseille avait réussi sa saison en terminant 4ème de la Ligue 1 et en réalisant une incroyable campagne européenne. Malgré une défaite (3-0) en finale contre l’Atletico Madrid le bilan était positif. Mais un ressort est cassé cette saison…

Même s’il reste un match, Marseille est déjà éliminé de l’Europa League. En championnat, les hommes de Rudi Garcia sont seulement cinquièmes avec déjà 6 défaites en 16 journées. Retour sur les nombreux maux de l’équipe marseillaise et les solutions pour sauver la saison.

Des cadres en difficulté

L’an dernier, Luiz Gustavo avait mis tout le monde d’accord grâce à ses prestations XXL dans l’entre-jeu olympien. Mais cette saison, le milieu brésilien est méconnaissable. L’ancien joueur du Bayern Munich a indiqué que ses nombreux dépannages en défense centrale sont la raison de cette baisse de régime. Le retour de blessure de Rolando et l’émergence de Boubacar Kamara vont lui permettre de retrouver son poste de prédilection. Pour enfin retrouver son niveau de l’an passé.

L’OM aura besoin d’un grand Luiz Gustavo en 2ème  partie de saison (crédit photo : Le Monde)

Steve Mandanda et Adil Rami connaissent aussi un début de saison difficile. Les deux champions du monde ressentent le contre coup du Mondial (vacances plus courtes, préparation tronquée… ) et n’ont pas été par épargné par les blessures. La trêve hivernale pourrait être bénéfique pour les deux internationaux.
Jordan Amavi a aussi du mal à retrouver son niveau de jeu qui lui avait permis d’être appelé en Bleu en octobre 2017. Tout comme Bouna Sarr et Hiroki Sakai si précieux l’an passé mais moins influent cette saison.
Dimitri Payet a des performances en dents de scie mais il reste précieux (4 buts et 5 passes décisives tout de même). Et l’état major olympien n’a toujours pas recruté son « grantatakan » attendu comme le messie que Valère Germain et Konstantinos Mitroglou, avec 3 buts chacun, n’arrivent pas à faire oublier.

Un mercato raté (pour le moment)

Frank McCourt, le propriétaire de l’Olympique de Marseille, a dépensé 56 millions d’euros cet été pour renforcer l’effectif. Le romain Kevin Strootman, acheté 25M€, devait composer avec Luiz Gustavo une paire de qualité mais pour le moment son niveau de jeu est loin de ce qu’on attendait de lui. L’international néerlandais qui ne souhaitait d’ailleurs pas quitter son club a du mal à hausser son niveau de jeu. Pourtant le joueur a déjà fait ses preuves à la Roma.

Le défenseur croate Duje Caleta-Car (acheté 19 M€ au RB Salzbourg) est aussi en échec pour le moment même si son talent avait sauté aux yeux des recruteurs la saison passé durant les joutes de l’Europa League. Quant à Nemanja Radonjic, recruté pour 12 M€ à l’Etoile Rouge de Belgrade, il n’a pour l’instant apporté aucune plus-value à l’effectif phocéen. Seulement deux titularisations.

Des nouvelles recrues décevantes (crédit photo : France Football)

Des tensions dans le vestiaire

Certains joueurs commencent à se plaindre dans le vestiaire. Malgré des performances médiocres, des joueurs sont systématiquement alignés par Rudi Garcia. Adil Rami et Kevin Strootman, loin d’être irréprochables sur le terrain, conservent la confiance du staff. Des joueurs en manque de temps de jeu commencent à dénoncer ces écarts de traitement. Rudi Garcia, qui a prolongé jusqu’en 2021, indique que tout rentrera dans l’ordre avec le retour des victoires.

Le montant de certains salaires commencent aussi à faire des jaloux. Le salaire annuel de Kevin Strootman, proche des 6 millions d’euros annuel,  fait des mécontents dans l’effectif. Notamment Dimitri Payet et Florian Thauvin. Le salaire de Duje Caleta-Car (200 000€ mensuel), surtout au vu de ses performances, ferait des jaloux chez Morgan Sanson, Bouna Sarr et Maxime Lopez.

D’ailleurs, l’exécutif olympien a tenu à recadrer le vestiaire cette semaine. Rudi Garcia mais aussi Andoni Zubizarreta et Jacques-Henri Eyraud ont tenu à éteindre ce début d’incendie sur ces polémiques et mis en avant le respect de l’institution et les objectifs à tenir. Une réponse est attendue dès demain en Europa League.

Le cas Florian Thauvin à gérer

Florian Thauvin est le meilleur marseillais depuis le début de saison. Le champion du monde est déjà à 11 buts et 2 passes décisives en 15 matchs de championnat. Rare satisfaction pour le moment, le buteur olympien avait déjà indiqué qu’il souhaitait jouer la Ligue des Champions la saison prochaine, mettant ainsi la pression sur ces dirigeants.

Florian Thauvin signe un triplé contre Amiens – (crédit vidéo youtube : Ligue 1 Conforama)

La côte de « Flotov » augmente et certains clubs ont coché son nom sur leurs tablettes. Chelsea, Bayern Munich, Arsenal et l’Inter Milan surveillent de près le Français de 25 ans, rien que ça. Avant son retour en grâce à l’OM, l’ancien bastiais a déjà tenté un départ à Newcastle (2015/2016) mais qui s’est soldé par un échec.

Un départ de Florian Thauvin pourrait renflouer les caisses (sa valeur est estimée à 40 millions d’euros) mais pas sûr que ce serait une bonne opération tellement le natif d’Orléans est précieux. Quoi qu’il en soit, Marseille devra trancher entre vendre son meilleur élément ou le prolonger avec une revalorisation. Le joueur s’estimant sous payé par rapport à son statut. Des négociations pourraient arriver prochainement.

https://twitter.com/peupleolympien/status/1072168998945677313
Florian Thauvin déjà à 29 buts en 2018 – (Crédit Twitter – Peuple Olympien)

Un mercato d’hiver attendu pour corriger le tir

Jacques-Henri Eyraud a dit que l’OM allait recruter pour le mercato d’hiver qui se tiendra du 1er au 31 janvier 2019. Un latéral gauche et un avant-centre sont ciblés. Un latéral gauche est attendu pour soulager Jordan Amavi. Le Lillois Fodé Ballo-Touré et le Nantais Lucas Lima font partis de la liste des renforts. Tout comme le latéral strasbourgeois Kenny Lala qui était déjà dans le viseur olympien cet été.

Kenny Lala serait un renfort de choix pour l’OM (crédit photo : Le Figaro)

Mais le dossier le plus attendu est celui d’un attaquant. « Kostas » Mitroglou pourrait partir afin de laisser de la place pour cette nouvelle recrue. De nombreuses pistes sont évoquées. Une des plus intéressantes est celle menant à Arkadiusz Milik en manque de temps de jeu à Naples. L’attaquant polonais n’entre plus dans les plans de Carlo Ancelotti et chercherait un nouveau challenge. Ce qui serait une belle aubaine pour l’OM. D’autres recrues sont scrutées (Wissam Ben Yedder, Marcus Thuram, Michi Batshuayi…) mais la lutte fait rage et la perle rare est difficile à trouver.

Côté départ les dossiers Grégory Sertic, Clinton Njie et Tomas Hubocan sont à l’étude. Aymen Abdennour devrait terminer son prêt de deux ans (il appartient à Valence) à moins qu’il trouve un nouveau challenge mais sa côte a terriblement baissé. Le’ défenseur tunisien est loin du niveau qu’il avait à Monaco en 2015.
Un mercato qui s’annonce donc très agité du côté olympien.

Ce jeudi, Marseille défiera l’Apollon Limassol lors de la 6ème et dernière journée d’Europa League (match à 18h55). Une victoire éviterait de terminer dernier du groupe mais Rudi Garcia pourrait être tenté de faire tourner son effectif en vu de préparer son match contre Bordeaux dimanche à 21h00 comptant pour la 18ème journée. Le troisième gardien Florian Escales sera titulaire. Deux matchs à domicile qui pourraient permettre aux olympiens de repartir de l’avant et se projeter vers l’objectif Ligue des Champions.

[themoneytizer id=”18234-28″]