La Coupe du Monde a peine terminée, une nouvelle compétition internationale a déjà démarré. La Ligue des Nations avec une phase de groupe du 6 septembre 2018 au 20 novembre 2018 puis une phase finale du 5 au 9 juin 2019. Cette nouvelle compétition offrira 4 places pour l’Euro 2020. Tour d’horizon de la Ligue A.

La Ligue A regroupe les équipes classées de la première à la douzaine place au coefficient UEFA des nations. Suite à un tirage au sort, ces 12 équipes sont réparties en 4 groupes de 3. Les quatre premiers de chaque groupe se disputeront la victoire lors de la phase finale, tandis que les quatre derniers descendront en Ligue B.

Composition de la Ligue A
(Crédit photo : SFR Sport)

Groupe 1 (Allemagne, France, Pays-Bas) : La France a un statut à défendre.

La France championne du monde en titre se retrouve dans un groupe relevé avec l’Allemagne et les Pays-Bas. Les Bleus sont en tête du groupe avec 7 points en 3 matchs (deux victoires et un match nul) devant les Pays-Bas qui sont seconds avec 3 points en 2 matchs (une victoire et une défaite) et l’Allemagne est troisième avec 1 point en 3 matchs (un match nul et deux défaites). La Mannschaft n’est toujours pas sortie d’affaire après son mauvais Mondial. Joachim Löw, en poste depuis 2006, a été conservé mais il doit vite reconstruire son groupe.
La bande à Dédé, elle, continue son parcours sans faute et sera assurée de terminer première de son groupe en cas de victoire ce vendredi à 20h45 au Pays-Bas. Le dernier match qui opposera l’Allemagne à la Hollande décidera de l’équipe qui sera reléguée. Probablement l’Allemagne.

La France s’impose 2-1 contre l’Allemagne lors de la 1ere journée
(crédit vidéo YouTube : FFF)

Groupe 2 (Belgique, Suisse, Islande) : La Belgique toujours plus haut !

Troisième du dernier Mondial, la Belgique est la favorite de ce groupe. La génération dorée du football belge est à son apogée et enchaîne les bons résultats. Les Diables Rouges ont gagné leurs deux rencontres (2-1 contre la Suisse et 3-0 contre l’Islande).
La Nati a gagné ses deux matchs contre l’Islande (6-0 et 2-1) et peut encore disputer la première place aux Belges mais il faudra un concours de circonstance très favorable. Autrement dit, l’Islande doit s’imposer en Belgique.

L’Islande, qui connait une période délicate, est déjà reléguée en Ligue B après trois défaites en autant de match. Mais ils ne lâcheront sans doute rien, attention aux surprises.

La Belgique impose sa loi (3-0) en Islande
(Crédit vidéo YouTube : new horizon)

Groupe 3 (Portugal, Italie, Pologne) : L’Italie en reconquête !

Champion d’Europe en 2016, le Portugal est bien parti dans ce groupe avec ses deux victoires (1-0 contre l’Italie et 3-2 contre la Pologne). L’Italie, qui n’a pas fait la dernière Coupe du Monde, une première depuis 1958, avait l’occasion de montrer que ce n’était qu’un accident. La Nazionale a fait un nul et une victoire contre la Pologne mais s’est inclinée contre le Portugal 1-0. Si la Squadra Azzurra bat le Portugal, elle devra encore attendre un autre faux-pas des hommes de Fernando Santos.
La Pologne devra battre le Portugal et espérer une défaite de l’Italie contre ce même Portugal pour éviter la descente en Ligue B.

La motivation italienne lors de son match contre la Pologne
(Crédit photo : Coupe du monde de football)

Groupe 4 (Espagne, Angleterre, Croatie) : L’Espagne de retour en haut de l’affiche ?

L’Angleterre, quatrième de la Coupe du Monde cet été, a perdu à domicile contre l’Espagne (1-2) mais a pris sa revanche contre la Roja lors du match retour probant (2-3). Avec un match nul en Croatie, les Three Lions devront battre les vice-champions du Monde lors de son dernier match pour espérer se qualifier.
La Croatie a subi un revers terrible en encaissant un cinglant 6-0 contre l’Espagne et a fait un 0-0 lors de son match contre l’Angleterre. Luka Modric et ses coéquipiers peuvent encore terminer premier mais il faudra pour cela remporter ses deux derniers matchs contre l’Espagne et l’Angleterre.
Quant à la Roja, bien parti avec deux victoires (1-2 en Angleterre et 6-0 contre la Croatie), elle a chuté contre les joueurs dirigés par Gareth Southgate. En cas de victoire contre la Croatie pour son dernier match, la Selección terminera première de son groupe.

Tout est encore possible dans ce groupe et le finish s’annonce palpitant.


Ivan Perisic pris dans la tenaille espagnole
(Crédit photo : DW)

Même si l’Italie, l’Angleterre et la Suisse peuvent encore se qualifier, la phase finale devrait se disputer entre la France, la Belgique le Portugal et l’Espagne. Cette première phase se termine mardi prochain. Un épilogue dont nous serons vite fixé sur l’identité des quatre équipes qui se disputeront la possibilité d’inscrire leur nom au palmarès de la première Ligue des Nations de l’histoire. Le rendez-vous est pris.