Arrivé à Istanbul en provenance de Liverpool lors du mercato d’été pour un prêt de deux ans, l’ancien gardien de Mayence connaît une première saison très moyenne et des performances souvent décevantes pour certains supporters des Aigles Noirs.

C’est une bien mauvaise nouvelle dont s’en serait bien passé l’Allemand ! Besiktas pourrait écourter l’accord de prêt de deux ans de Karius. Malheureusement, sa forme n’a pas été bonne. Il a été fortement critiqué par ses partisans. Son manager, Senol Gunes, avait déclaré qu’il ne le choisissait que parce qu’il n’y avait pas d’alternative, affirmant que l’ancien gardien des Reds « manquait de motivation ». 5. C’est le nombre de match qui lui reste pour sauver sa peau et regagner la confiance de ses supporters. À lui de jouer maintenant !

Les Aigles Noirs l’avaient annoncé en le mettant sur la bannière de son compte twitter : une star avait signé au club ! (crédit Twitter : halen1903)

Une fin cauchemardesque avec les Reds

Quand on parle de la finale de la Champions League 2018, nous pensons directement à Loris Karius et de ses deux boulettes qui ont permis aux Madrilènes de connaître leur treizième sacre sur la scène européenne. Il avait carrément fait une passe décisive à Karim Benzema. De quoi se tirer les cheveux pour les supporters de Liverpool.

Ses deux erreurs ont détruit la saison de Liverpool et de Mohammed Salah, qui était lui, au sommet ! (crédit vidéo : YouTube Chinese Mr Krabs)

Les larmes de l’ancien homme de Mayence étaient une image déterminante de cette nuit décevante à Kiev, tandis que les affirmations ultérieures (selon lesquelles Karius souffrait de commotion cérébrale au cours de la seconde moitié de la partie contre le Real) lui assuraient de rester sous les feux des projecteurs pendant des semaines. Ce n’était pas un bel été pour le joueur de 25 ans.

Résultat de recherche d'images pour "liverpool real madrid karius"
Il affole les réseaux sociaux avec sa beauté mais quand il fond en larmes, c’est vraiment pas top… (crédit photo : haberturk)

Pour la nouvelle saison, Klopp avait un plan derrière sa tête. Le but de l’ancien entraîneur de Dortmund était de garder Karius à ses côtés pour qu’il puisse épauler et être le remplaçant du talentueux Alisson Becker, qui a signé lors du mercato d’été en provenance de la Roma. Cependant, ce désir n’était pas celui du portier des Aigles Noirs et des supporters des Reds. Nous avons donc contacté un grand supporter de Liverpool, Amin Bahjat, qui s’est exprimé sur l’ancien gardien qui est maintenant vu comme le plus grand cauchemar des fans du club de la Mersey.

« Après son arrivée à Liverpool, au début sur les deux/trois premiers mois, il avait du mal à se faire sa place. Mais bon, on connaît Klopp. Quand il a été à l’origine du recrutement d’un joueur, il prend ses précautions pour être sûr de pas lui faire brûler les étapes comme l’exemple cette année avec Fabinho. Au début, il lui faisait jouer des matchs de coupes et quelques matchs de championnat mais bon, on ne pouvait pas dire qu’il était titulaire indiscutable… » 

Amin Bahjat, supporter des Reds

Le déclic pour Loris Karius interviendra à la mi-saison mais pour Amin Bahjat, son leadership n’a jamais été assumé par le portier allemand…

« Ce n’est qu’à partir de février je crois, et surtout après une énième boulette de Mignolet, qu’il commence à rentrer dans le grand bain de la Premier League. Il enchaîne les bonnes prestations pendant à peu près un an. Son jeu au pied était efficace et on le voyait très bien que c’était issu de l’école allemande (Neuer, Trapp ou encore Leno). Pareil pour les réflexes, c’est du vrai goal allemand. Mais dans les sorties aériennes, il ne dégageait pas une certaine sérénité et après pour la suite on la connaît… Titulaire pendant une belle épopée des Reds mais bon on voit quand même que plus le niveau de jeu s’élève et plus il a du mal. Ses erreurs lors de la finale de la Champions ont détruit les vacances d’été des supporters… »

Amin Bahjat, supporter de Liverpool

Une saison compliquée avec les Aigles Noirs

Besiktas a versé une somme initiale de 2,25M£ (2,6M€) pour le faire signer sur un contrat de prêt de deux ans. Pour un supplément de 7,25M£, soit environ 8,4M€. Et si Karius assure lors de ses prochains matchs avec les Aigles Noirs en termes d’apparences et de performances, les passionnés turcs peuvent rendre ce mouvement permanent à la fin de cette période et le signer officiellement et définitivement au club.

Mais quel match contre Alanyaspor ! Sa meilleure performance avec le Besiktas ! (crédit vidéo : YouTube MS Football)

Pendant un certain temps, il semblait que cela serait improbable. Karius a joué régulièrement, plus de match pour Besiktas que pour Liverpool la saison dernière. Mais ses erreurs ont été soulignées et sa forme critiquée avec les Noir et Blanc. Et quand on connaît les supporters turcs, ils n’ont aucune peine quand vous êtes en dessous de vos performances. Le revers de la médaille, le très haut niveau.

« Qu’est-ce que nous allons faire avec Karius ? Tous les tirs qui arrivent dans ses cages se transforment par un but ». La déclaration cinglante d’un supporter de Besiktas… (crédit twitter : EmirTuraa)

Même son propre technicien, Senol Gunes, a tenté sa chance. Le mois dernier, il a accusé Karius de « stagner », affirmant que quelque chose n’allait pas avec « sa motivation, son enthousiasme pour le jeu ». Gunes a un constat plus alarmant sur Tolga Zengin, l’autre gardien de Besiktas, qui délivrait des performances moins attrayantes. En gros, et comme évoqué précédemment, l’Allemand a été aligné par défaut plusieurs fois au cours de la saison. Faute de mieux.

Vers la même époque, il apparut que Besiktas devait quatre mois de salaire à Karius et qu’il avait demandé à la FIFA d’intervenir. Il y avait même des supputations qu’il pourrait retourner à Liverpool en conséquence.
Cela ne devrait cependant pas se produire car il n’y a pas de clause de sortie pour Karius et les responsables des Reds pensent que le conflit salarial est maintenant réglé. Ils ont effectivement engagé un dialogue étroit avec le joueur et ses représentants et ont reçu l’assurance de Besiktas qu’il n’y aurait pas d’autres problèmes. Leurs sentiments sur les critiques cinglantes de Gunes ont également été communiqués au club turc.

Un titre de champion et une nouvelle saison pour l’ancien red ?

Peut-être sans surprise, la forme de Karius a repris récemment. Il a joué un rôle déterminant quand Besiktas a battu le leader de la ligue, Istanbul Basaksehir, au BJK Vodafone Park, deux semaines auparavant. Match auquel le directeur sportif de Liverpool, Michael Edwards, avait assisté. Cette victoire avait permit à Besiktas d’y croire pour une qualification pour la Ligue des champions. Ils n’ont que trois points de retard sur leurs rivaux, Galatasaray.

Cependant, il y a bien plus que ça maintenant. Depuis que les Aigles Noirs se sont imposés face aux Hiboux, l’équipe d’Abdullah Avci peine à gagner et perd des points très précieux pour le titre de champion. C’est simple, après plusieurs semaines, Basaksehir pourrait perdre tout simplement la première place du championnat ce week-end et permettre aux Lions de s’emparer du sommet de la Süper Lig.

Besiktas à toute ses chances d’y croire car une victoire contre Galatasaray, chez eux la semaine prochaine pourrait permettre aux élèves de Senol Gunes d’occuper la place du titre. Décidément, une fin de saison magnifique qui s’annonce ! Et Karius en fait partie.

Résultat de recherche d'images pour "besiktas sampiyon deniz turu"
Loris Karius va-t-il connaître cette ambiance à la fin du championnat ? Affaire à suivre ! (crédit photo : Carsi)

De plus, l’ancien portier de la Bundesliga se sentirait bien en Turquie. Des sources proches de Karius affirment qu’il est maintenant heureux et installé à Istanbul, où sa petite amie l’a récemment rejoint. Mais aussi que l’expérience de jouer pour un club à forte identité comme Besiktas a été déterminante. À lui de reprendre confiance à la suite de son cauchemar à Kiev. Il n’a certainement pas fui les situations de pression cette saison. Impossible en Turquie de tout de manière.

Résultat de recherche d'images pour "loris karius champions league"
Il a frôlé la Coupe d’Europe en 2018… (crédit photo : Joe.co.uk)

Et comme Gunes doit partir cet été pour prendre la direction de l’équipe nationale turque, Karius peut également espérer un nouveau patron plus accommodant. Le directeur de Basaksehir, Abdullah Avci, fait partie des favoris, bien que l’ancienne star de l’Espagne et du Real Madrid, Guti, soit un autre candidat plus crédible.

Il est aussi utile de dire que celui qui prendra le pouvoir trouvera un Karius différent de celui dont se souviendront les fans de Liverpool. Il n’aura peut-être jamais la chance d’être racheté à Anfield, mais près de douze mois après avoir touché le fond, sa carrière est bien remontée à la surface. Maintenant, à lui de convaincre ses nouveaux dirigeants pour une saison supplémentaire. Le verdict devrait être donné dans les prochains jours.