Aussi doué sur le terrain que modeste en dehors, Luka Modrić fait partie de ces joueurs hors-norme en lisse pour le Ballon d’Or 2018 bien que la concurrence soit terrible !

En avant-première la veille des résultats, Weeplay Media annonçait sur son site que le vainqueur du plus prestigieux trophée individuel allait être décerné au meneur de jeu croate. Retour son parcours, lui dont le destin n’était au départ pas lié au football …

Une enfance sous les bombes …

Modric sous le maillot du Dinamo Zagreb. Crédit : givmesport.com

C’est en 1985 que Luka Modrić voit le jour sur le sol croate. Agé de seulement 6 ans, il doit quitter son village natal alors que son pays entre en pleine guerre d’indépendance (1990-1995) pour rejoindre Zadar à 40 km de chez lui. Sa maison détruite et son grand père mort sous les bombes, il va se réfugier dans un hôtel de Zadar où il y découvre le football.

Très vite, il rejoint l’un des plus grands clubs de la région, le NK Zadar, et s’y sens comme chez lui. Son premier échec aura été de se retrouver recaler par son club de cœur et qu’il rêvait de rejoindre : l’Hajduk Split. Mais il rebondira finalement en signant chez le grand rival du Dinamo Zagreb pour … 10 ans !

C’était ma manière à moi de rendre aux dirigeants la confiance qu’ils m’avaient accordée.

Bien qu’en confiance, il connaît deux prêts successifs à Zrinjski Mostar en Bosnie-Herzégovine tout d’abord (2003-2004) puis de nouveau au pays à l’Inter Zaprešić lors de la saison 2004-2005 où là il se dévoile pleinement.

À son retour au Dinamo Zagreb, il découvre le très haut niveau avec la Coupe d’Europe (Champions League et Europa League) à 21 ans et truste le titre de Champion successivement en 2006, 2007 et 2008. Après trois saisons pleines en Croatie couronnées de succès, il est repéré en Angleterre et c’est Tottenham qui lui fait découvrir l’un des plus grands championnats du continent.

… avant d’exploser sur les terrains !

Le 26 avril 2008, il débarque en Premier League où le scepticisme est de nouveau de mise (comme à Hajduk Split) concernant son petit physique, frêle et pas très costaud physiquement.

Durant toute ma carrière en Croatie, c’était la même chose. Je n’étais pas assez grand, je n’étais pas assez costaud. Mais vous savez, il y a une chose à comprendre à propos du peuple croate. Après tout ce que l’on a vécu, la guerre et toutes ces horreurs, on est plus fort, plus dur. C’est ça, la guerre nous a rendus plus forts. C’est difficile de nous briser. On a en nous la détermination de prouver qu’on va réussir. C’est cet état d’esprit qui m’a toujours habité.

Mais sa technique et sa capacité a embellir tous les ballons qu’il reçoit fait vite changer d’avis les plus réticents.

Ses qualités ? Il sait jouer des deux pieds, possède une vitesse d’exécution à couper le souffle ainsi qu’une vision du jeu qui en fait un milieu relayeur hors pair. Luka Modrić distribue des caviars de près comme de loin mais surtout, il rend ses coéquipiers meilleurs ! Et tout ça, le Real Madrid l’a vite remarqué pour le faire signer quatre ans après son arrivée chez les Spurs pour la modique somme de 37 millions d’euros + 5 millions de bonus. Un prix vite amorti avec les nouveaux trophées qu’il remportera dans la capitale espagnole.

Le Real Madrid, sa consécration ! Crédit : VOnewsnet

Depuis 2012, le joyau croate est devenu le métronome de la Maison Blanche au côté de Cristiano Ronaldo, Isco, Gareth Bale et emmené par les meilleurs entraîneurs.

Avec la sélection nationale de la Croatie, Modrić participe à l’Euro 2008, 2012 et 2016 ainsi qu’à la Coupe du Monde 2006, 2014 et dernièrement 2018 en Russie où il termine finaliste de la compétition. Sans oublier le titre de meilleur joueur du tournoi et surtout meilleur joueur du monde en 2018 !

Ce trophée du Ballon d’Or France Football 2018 est donc à 33 ans un point d’orgue à sa grande carrière qui au départ, était loin d’être évidente. Xavi, Andrès Iniesta, Wesley Sneijder ne l’ont jamais obtenu malgré avoir fait rêver des générations entières. La consécration d’un joueur d’excepiton.

[themoneytizer id=”18234-28″]