Lebo Mothiba est l’un des meilleurs buteurs du championnat de France avec huit buts. Méconnu il y a quelques mois, il est aujourd’hui un très bon attaquant. Portrait du sud-africain de 22 ans.

Né à Johannesburg, Lebo Mothiba fait toute sa formation dans son pays natal. Il commence le football dans le petit club de Mighty Bucks puis rejoint Mamelodi Sundowns à l’âge de onze ans. Il reste durant deux saisons dans cette équipe qui a notamment remporté la CAF Ligue des Champions en 2016.

Le joueur de Strasbourg évoluait alors au poste de défenseur central. Ce n’est qu’à Kempton Park où son entraîneur décide de le repositionner avant-centre puisque Mothiba marquait beaucoup de buts. Il y joue pendant un an et signe ensuite à Diambars Johannesburg, une académie dirigée notamment par Bernard Lama. Il finit ainsi sa formation pendant quatre années, marquée par une grave blessure à la cheville en 2013.

La formation de Lebo Mothiba (crédit Photo : Wikipédia)

D’une arrivée au LOSC aux JO de Rio

Cette blessure ne l’empêchera toutefois pas de faire un essai à Lille en mars 2014. Cela est un succès pour Lebo Mothiba puisque le club nordiste accepte de le prendre dans son centre de formation. En septembre 2014, il quitte donc pour la première fois son Afrique du Sud et rejoint le club du nord de la France.

Mothiba signe son premier contrat professionnel pendant l’été 2016. Avant cette date, il n’a disputé aucun match avec l’équipe professionnelle se contentant seulement d’apparitions dans le groupe lillois. Malgré son temps de jeu nul avec l’équipe A, il a l’honneur de disputer les Jeux Olympiques de Rio avec l’Afrique du Sud.

L’attaquant joue alors deux matchs de poule dont un contre le Brésil, le futur vainqueur de la compétition et pays hôte. Il ne marque aucun but. C’était une « expérience fantastique » pour Lebo Mothiba.

Lebo Mothiba aux Jeux Olympiques de Rio face au Brésil de Thiago Maia (crédit Photo : LOSC)

Deux prêts concluants à Valenciennes

Le Sud-africain fait son premier match en Coupe de France face à Excelsior en janvier 2017. Il ne joue néanmoins qu’une minute et est ensuite prêté six mois en Ligue 2 à Valenciennes. Ce prêt a pour objectif d’engranger du temps de jeu. Et c’est ce qu’il va se produire.

Le joueur, très bon de la tête, dispute en effet les neuf dernières rencontres du championnat tout en marquant deux buts. Etant donné la réussite de ce premier prêt, Lille accepte de nouveau de donner l’attaquant au club nordiste pour une durée initiale d’un an. Il joue 20 matchs de Ligue 2 et se situe dans les meilleurs buteurs de la phase aller avec huit buts inscrits.

Lebo Mothiba sous les couleurs de Valenciennes (crédit Photo : Les Transferts)

Le joueur de 22 ans s’offre même le premier triplé de sa carrière face à l’US Orléans dans un match fou conclu sur le score de 4-3. Dans un match de Coupe de la Ligue, il offre le but de l’égalisation dans les dernières secondes contre… Lille.

Un retour réussi à Lille pour six mois

Initialement prêté une année à Valenciennes, Lebo Mothiba rentre plus vite que prévu au bercail la saison dernière. En effet, le manque de résultats ajouté au manque d’argent pousse le club lillois à rapatrier l’attaquant. Ils sont tout de même obligés de débourser un million d’euros.

Ce retour va être bénéfique pour les deux camps. Le club tout d’abord puisque Lille réussit à se maintenir non sans mal en Ligue 1. Le joueur ensuite. Il est décisif six fois (cinq buts et une passe décisive). Il inscrit par la même occasion son premier but avec son club formateur. C’est également lui qui offre le maintien au club. Il marque en effet un doublé lors de l’avant-dernière journée. En vrai renard des surfaces, Mothiba marque toutes ses réalisations dans la surface de réparation.

Lebo Mothiba avec le maillot lillois après un doublé contre Dijon (crédit Photo : Mercato 365)

De bons débuts à Strasbourg

Lors du dernier mercato estival, Lebo Mothiba signe un contrat de cinq ans en Alsace pour une somme de quatre millions d’euros. Avec son style à l’ancienne (maillot dans le short), il ne tarde pas à faire parler la poudre. Dès son deuxième match, il égalise à la 93ème minute contre Montpellier. Au total, ce sont huit buts marqués pour le Sud-Africain qui n’a manqué aucun match cette saison.

La réussite de Lebo Mothiba devant les buts (crédit Twitter : Opta)

Mais le plus impressionnant dans ses statistiques, c’est son adresse devant le but. Il ne lui faut que trois tirs pour trouver le chemin des filets. Mothiba possède ainsi le meilleur ratio en Ligue 1. Cela peut sans doute s’expliquer car la majeure partie de ses frappes se situent dans la surface de réparation. En effet, sur les 38 tentés en 2018, 34 ont lieu dans les 16 mètres 50. À la « Pippo » Inzaghi.

2018 : La découverte des Bafana Bafana

L’année 2018 n’a pas été que fructueuse en club. Il a en effet découvert la sélection A de l’équipe sud-africaine en mars dernier avec une première cape. Lebo Mothiba dispose de statistiques très honorables. En six rencontres avec les Bafana Bafana, il a inscrit quatre buts.

En partie grâce à lui, l’Afrique du Sud est en position idéale pour disputer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Cela serait alors sa deuxième compétition internationale après les Jeux Olympiques. En attendant la Coupe du Monde 2022 au Qatar ?