Pour clôturer la 10eme journée de championnat, Marseille se déplace à Nice. La venue de l’OM à l’Allianz Riviera est toujours un match sous haute tension entre les deux formations. La rivalité entre les deux équipes n’est plus à démontrer. Retour sur un joueur magnifique qui a porté les deux maillots.

De nombreux joueurs sont passés à Nice et à Marseille. Hatem Ben Arfa est un de ceux-là. Il a laissé une trace de son passage dans ces deux écuries de la Ligue 1 comme de moins bons souvenirs.

2008-2010 : deux saisons contrastées à l’Olympique de Marseille

Après son passage plein de promesses à Lyon, Hatem Ben Arfa signe à l’Olympique de Marseille en juillet 2008 pour environ 12 millions d’euros. Il a été recruté à l’époque par le président Pape Diouf pour remplacer Samir Nasri parti à Arsenal. Sous les ordres du belge Eric Gerets, le jeune prodige fait un bon début de saison avec 6 buts en 13 journées.

Hatem Ben Arfa sous le maillot olympien

Mais son caractère bien trempé ne va pas l’aider à s’acclimater. Les altercations avec ses coéquipiers sont nombreuses (Modeste M’Bami, Djibril Cissé et Karim Ziani rien que ça). Sans compter le clash avec le coach belge lorsque l’ancien pensionnaire de l’INF Clairefontaine (1999-2002) refuse de rentrer en jeu lors de la 10ème journée lors de la défaite 4-2 contre le Paris SG. Le ressort est cassé, le joueur sera moins souvent titularisé par le technicien belge et d’ailleurs il ne marquera plus un seul but en championnat après la 13ème journée. Néanmoins, il se distinguera en Coupe de l’UEFA où Marseille atteindra les 1/4 de finale (0-0 à l’aller et défaite 0-3 au retour) contre le futur vainqueur : le Shakhtar Donetsk.

Hatem Ben Arfa qui marque sous le maillot olympien contre le FC Twente en 16eme de finale
(Credit Vidéo Youtube : Soccers.fr)

Marseille terminera vice-champion de France, à seulement 3 points derrière Bordeaux. Lors de sa 2ème saison dans la cité phocéenne, Didier Deschamps succède à Eric Gerets. En début de saison, l’ex-lyonnais détient la confiance du coach mais ses prestations en dent de scie (3 buts en 29 matchs) et la concurrence dans l’effectif olympien ne font plus de lui une priorité pour l’ancien capitaine de l’équipe de France. Alors que l’état major Olympien voulait le faire partir fin 2009, le milieu offensif terminera la saison et étoffera son palmarès. L’international français remportera son 5ème titre de champion de France, son 4ème trophée des champions et une Coupe de la Ligue, tout de même.

L’OM champion de France 2009-2010

Eté 2010, il quittera l’OM pour Newcastle.

2015-2016 : Une saison formidable à Nice

Après bien des déboires en Premier League, l’enfant terrible du football français débarque à l’OGC Nice. Pour son retour en Ligue 1, le génial gauche va frapper fort. Alors qu’on le croyait perdu pour le football, l’ancien joueur de Newcastle réalise la meilleure saison de sa carrière. Sous les ordres de Claude Puel, il va marquer 17 buts et réaliser 6 passes décisives.

Hatem Ben Arfa chez les aiglons

Chez les Aiglons, le joueur va marquer les esprits. Alors que plus personne ne croyait en lui, le président niçois Jean-Pierre Rivère a tenté le pari Ben Arfa. Bien lui en a pris, car avec ce recrutement Nice retrouve la lumière et la coupe d’Europe par la même occasion. L’Allianz Riviera va vibrer grâce aux exploits de son numéro 9. Nice terminera 4eme cette saison là.

Les buts d’Hatem Ben Arfa lors de sa saison niçoise.
(Credit Vidéo Youtube : Atome Libre Foot)

Grâce à ses performances, l’ancien Magpies va même retrouver les bleus. Après presque 4 ans d’absence, Didier Deschamps rappellera le joueur pour deux matchs amicaux contre l’Allemagne et l’Angleterre. Il fera même parti des huit réservistes pour l’Euro 2016. Le joueur ne fera pas l’Euro mais signera au Paris SG après cette saison prolifique.

Deux passages différents mais qui auront marqué la Ligue 1

Hatem Ben Arfa aura donc marqué son empreinte à Marseille et à Nice.
Sous le maillot olympien, il aura alterné le bon et le moins bon mais aura quand même remporté 3 trophées et notamment le dernier titre de champion de France de l’OM.
Avec la tunique rouge et noire, le franco-tunisien aura réalisé sa plus belle saison et aura réussi son retour en Ligue 1.

Nul doute que le nouveau joueur Rennais surveillera de prés ce match Nice-Marseille. Le préfet des Alpes-Maritimes a autorisé 400 places pour les supporters marseillais et l’ambiance s’annonce chaude.

L’ambiance à Nice lors du derby avec OM
(Credit Vidéo Youtube : OGC Nice)

D’autant que l’enjeu est important pour ce derby méditerranéen. Marseille veut se hisser sur le podium et Nice a besoin de points pour s’éloigner de la zone rouge.

[themoneytizer id=”18234-28″]