Si Cristian Portu et Pere Pons ont déjà fait leurs valises pour quitter le navire gironiste, d’autres cadres du club catalan n’ont toujours pas éclairci leur avenir. Alors ces joueurs vont-ils eux aussi emboiter le pas, ou bien rester au bercail ?

Relégué en Segunda División à l’issue d’une saison 2018/2019 aussi terne que décevante, le Girona Fútbol Club semble retomber dans ses vieux travers. Lui qui semblait promis, il y a encore un an, à un avenir radieux sous le soleil d’Espagne, le club catalan va devoir rebondir au plus vite pour ne pas de nouveau croupir en seconde division. Pourtant, ce ne sont pas les bons joueurs qui manquaient du côté du club catalan. Des joueurs au talent incontestable, qu’il est difficilement imaginable de voir en seconde division la saison prochaine. 

Christian Stuani (32 ans) et Pedro Porro (19 ans) n’ont pas le même âge mais sont des deux éléments les plus talentueux du club… Quelle décision vont-ils prendre cet été ? (crédit photo : Puntí)

Beaucoup de promesses… puis rien

Lors de la saison 2017/2018, Gérone évolue pour la première fois de son histoire en Liga. Ce modeste club de Catalogne habitué à faire l’ascenseur entre la deuxième et la troisième division arrive cette fois-ci dans l’élite du football espagnol.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’écurie gironiste a négocié avec brio ses premiers pas dans le grand bain. Plus qu’un simple maintien, le club catalan a décroché une prodigieuse 10ème place au classement et a également offert à ses supporters plusieurs matchs qui resteront dans l’histoire du club, comme notamment deux matchs nuls lors des deux oppositions face à l’Atlético Madrid (2-2 ; 1-1), mais surtout le succès 2 buts à 1 sur les hommes de Zinedine Zidane dans un stade du Montilivi en fusion en octobre 2017. Une première saison couronnée de succès avec des jeunes joueurs bourrés de talent, qui laissaient présager un avenir radieux dans l’élite du football espagnol. 

C’est Pablo Machín, le prédécesseur de Lopetegui à la tête du FC Séville, qui entraînait Gérone lors de cette fameuse saison 2017-18. Un très bon entraîneur qui est aujourd’hui libre… (crédit photo : Getty)

Toutefois, la saison 2018/2019 qui devait être la saison de la confirmation s’est finalement avérée être la saison de la désillusion. Une 18ème place et un trop faible contenu pour prétendre à quelque chose en Liga : les Blanquivermells font rapidement leur retour dans l’échelon inférieur. 

Un coup dur pour le City Football Group

Comme vous le savez peut-être, le Girona Fútbol Club appartient depuis août 2017 au City Football Group, un holding émirati créé afin d’administrer les relations entre les différents clubs liés à Manchester City. L’objectif du CFG ? Créer un empire avec des clubs aux quatre coins du globe pour attirer les meilleurs talents et aussi pour des questions de marketing. Ses multiples acquisitions stratégiques ces dernières années et les bons résultats de son club phare, Manchester City, donnent toujours plus d’importance au City Football Group et contribuent largement à son essor. 

Le City Football Group possède aujourd’hui 7 clubs partout dans le monde : en Amérique (2), en Europe (2), en Asie (2) et en Océanie (1). (crédit image : twitter @CIESsportsintel)

Toutefois, la relégation de Gérone est véritablement un premier échec pour le groupe. Alors comment le CFG va-t-il s’y prendre pour que son club satellite retrouve au plus vite LaLiga ? Réponse dans les prochaines semaines. Mais ce qui est sûr, c’est que cette relégation vient largement contrarier ses plans…

Beaucoup de bonnes affaires à réaliser cet été du côté du Gérone. La Ligue 1 serait bien inspirée de s’y intéresser… (crédit tweet : @Rudur1)

Certains sont partis…

Deux hommes de base d’Eusebio Sacristán ont déjà trouvé une porte de sortie pour la saison prochaine.

Le premier d’entre eux est Cristian Portu. Il a inscris 21 buts lors de ses deux saisons en Liga avec Gérone. Il s’est engagé avec la Real Sociedad, qui a déboursé 10 millions d’euros pour s’attacher les services de l’attaquant espagnol de 27 ans.

Le second joueur à avoir fait ses valises n’est autre que Pere Pons, qui va rebondir du côté d’Alavés. Le milieu de terrain de 26 ans a été formé à Gérone, qui a d’ailleurs inclus dans la transaction une clause de rachat.

Le club catalan a donc déjà perdu deux éléments clés de son effectif, et ce n’est probablement pas fini…

Auteur de 19 buts en 32 matchs de championnat cette saison, Christhian Stuani est un des meilleurs attaquants de Liga. (crédit tweet : @SamihNewsam)

… Et d’autres sont encore là

Parmi ces joueurs qui pourraient eux aussi quitter Gérone, on peut notamment citer Christhian Stuani, un buteur uruguayen qui s’est imposé ces dernières saisons comme l’un des meilleurs avants centre d’Espagne. Et ce ne sont pas les statistiques qui viendront nous contredire, puisqu’il a inscrit pas moins de 40 buts en Liga depuis son arrivée au club à l’été 2017. Un joueur à l’efficacité redoutable et au sens inné du but qui pourrait encore, malgré son âge (il aura 33 ans en octobre), faire des heureux. Aujourd’hui, c’est Boca Juniors qui semble le candidat le plus probable pour accueillir l’uruguayen.

Christhian Stuani a inscrit 8 buts en 48 sélections et forme avec Luis Suárez le duo offensif de l’Uruguay (crédit photo : twitter @UruguayanHeroes)

Mais Stuani n’est pas le seul joueur dont l’avenir mériterait de s’écrire loin de Gérone. En effet, la situation de la jeune promesses Pedro Porro (19 ans) est lui aussi à suivre de près. Le jeune espagnol a réalisé une saison intéressante avec 32 matchs disputés et 4 passes décisives délivrées. Selon la presse espagnole, c’est Valence CF qui tiendrait la corde pour l’attirer et serait “en contacts avancés” avec le joueur depuis plusieurs mois. Affaire à suivre…

Le contrat de Pedro Porro court jusqu’en 2023 et sa clause libératoire est fixée à 50 millions d’euros, mais il devrait partir pour bien moins cher cet été (crédit photo : Girona FC)

La relégation surprise de Gérone a largement redistribué les cartes et de nombreux joueurs vont quitter le club cet été pour retenter leur chance en première division. Toutefois, le capitaine Alex Granell (30 ans) a annoncé qu’il restait au club, tout comme la jeune pépite Valery (19 ans). Deux très bonnes nouvelles pour les supporters, qui pourront ainsi affronter ce mercato et la saison prochaine avec davantage de sérénité, malgré de prochains mois qui s’annoncent des plus difficiles…