Le Stade Rennais affronte le Paris SG en finale de la Coupe de France et espère enfin vaincre le signe indien après plusieurs finales perdues. Les Bretons attendent ce titre majeur depuis près d’un demi-siècle. Peuvent-ils détrôner le PSG qui détient cette coupe nationale depuis 2015 ?

48 ans d’attente. 48 ans sans trophée. Les Rennais ont la possibilité de remporter la plus belle des compétitions, la seule qui réunit tous les clubs du pays. Un titre que seul Clément Grenier a remporté dans l’effectif actuel des Bretons. Le président Olivier Létang sait que son club ne sera pas favori face au Paris SG mais il espère que l’expérience acquise durant l’Europa League servira à ses joueurs pour enfin briser le mauvais sort et ramener un trophée que tout le peuple rennais attend.

Une malédiction pour les bretons ?

Dans son palmarès, le Stade Rennais a remporté deux Coupes de France en 1965 et en 1971. Mais depuis, plus rien… Le SRFC a ensuite fait l’ascenseur durant deux décennies (de 1974 à 1994) entre la division 1 et la division 2. Depuis la saison 1994/1995, les Bretons sont restés en Ligue 1 et sont classés cinquième en terme de nombres de saisons dans l’élite (65). Seuls Marseille, Bordeaux, Sochaux et Saint-Étienne ont fait mieux.

Par contre, l’armoire à trophées des du Stade Rennais est vraiment peu remplie. Pourtant, les Rouge et Noir ont disputé trois finales dans les années 2000. Par deux fois, Rennes a eu l’occasion de remporter une troisième Coupe de France mais Guingamp en a décidé autrement.

Rennes – Guingamp en 2009 (1-2) (crédit vidéo : YouTube FFF)

On peut se demander si Rennes n’a pas la scoumoune. En 2009, le club d’Ille-et-Vilaine affronte Guingamp en finale de la Coupe de France dans un duel 100% breton. Alors que Guingamp est en Ligue 2 et que Rennes avait ouvert la marque, l’attaquant brésilien Eduardo (qui signera à Lens juste après) avait réalisé un doublé privant les Rennais d’un titre tant convoité. Bis repetita en 2014 et toujours contre Guingamp pour cette fois une défaite 2-0.

Guingamp-Rennes en 2014 (2-0), et toujours la bérézina… (crédit vidéo : YouTube FFF)

En 2013, Rennes aura disputé cette fois une finale de Coupe de la Ligue contre l’AS Saint-Étienne, remporté par les Verts 1-0 grâce à une réalisation d’un autre brésilien, Brandão. Une véritable malchance pour les Bretons incarné par Romain Danzé, formé au club, et qui fait toujours partie de l’effectif. Actuellement en rééducation après une opération au genou, il a disputé et donc perdu ces trois finales.

Un passage à vide inquiétant ?

Depuis son élimination en huitième de finale de la Ligue Europa contre Arsenal, rien ne va plus pour Rennes. Après cette belle campagne européenne et des victoires probantes contre le Betis Séville et Arsenal, les Bretons ont lâché. À la suite de cette élimination, Rennes a gagné un seul match en sept rencontres (trois nuls et trois défaites).

À l’issue de la 28ème journée, Rennes était huitième avec 40 points et à seulement trois points de la cinquième place. Mais à la 33ème journée, les joueurs de Julien Stéphan pointent à la onzième place avec 43 points à onze points du cinquième.

À cinq journées de la fin, les carottes sont cuites pour une qualification européenne via le championnat. La défaite contre Dijon lors de cette 33ème journée n’avait guère plu au président rennais qui avait tapé du poing sur la table. En gagnant cette finale, les Bretons rentreront dans l’histoire du club. En cas de défaite, la saison se terminera sans saveur. Une fois de plus.

Julien Stéphan espère compter sur ce qui avait la force de Rennes dès sa prise de fonctions après le licenciement de Sabri Lamouchi. À savoir une défense solide (Damien Da Silva et Mexer), un milieu de terrain intraitable (Clément Grenier et Benjamin André) et une animation offensive rarement vu au Stade Rennais (Hatem Ben Arfa, M’Baye Niang, Ismaïla Sarr et Adrien Hunou). Et ce ne sera pas de trop face à l’ogre parisien qui sera bien évidemment favori. Rennes, qui a éliminé Lille en huitième de finale (2-1) et Lyon en demi-finale (3-2), a l’occasion de battre le Paris SG. Il battrait ainsi les trois clubs sur le podium actuel de la Ligue 1.

« C’est une très grosse équipe qu’on va affronter demain. Le PSG est plus fort que nous, si on les regarde on aura aucune chance. Il y aura de l’engagement, et je n’ai aucune crainte sur le fait que certains de mes joueurs soient trop respectueux »

Julien Stéphan (Goal.com)
M’Baye Niang, le meilleur buteur rennais de la saison (crédit photo : Ouest France)

Le PSG reçu cinq sur cinq ?

Si Rennes doit combattre ses démons, son adversaire demain soir au Stade de France ne l’aidera pas dans sa quête. Le PSG truste en effet la Coupe de France depuis 2015. La dernière défaite du club parisien dans cette compétition remonte au mercredi 22 janvier 2014 contre Montpellier en seizième de finale (défaite 1-2). Une défaite au Parc des Princes qui avait fait beaucoup de bruit à une époque où Laurent Blanc était sur le banc et où Edinson Cavani, Marquinhos, Thiago Silva et Marco Verratti étaient déjà Parisiens.

Cette saison, les joueurs de la capitale souhaitent garder la mainmise sur ce trophée (créé en 1917) et ainsi remporter une cinquième édition de rang pour porter son total à treize titres, devant Marseille avec dix titres.

Le Paris SG remporte la Coupe de France 2018 2-0 (crédit photo : LCI)

Thomas Tuchel veut faire le doublé Coupe-Championnat cette saison surtout après les défaites en Coupe de la Ligue et en Ligue des Champions.

« C’est un match très important pour nous, pour le club et pour moi personnellement. C’était notre objectif d’être champions de France, mais aussi de gagner la Coupe de France, c’est un grand titre dans chaque pays »

Thomas Tuchel (F365)

Le retour des quatre fantastiques ?

Thomas Tuchel a récupéré Marquinhos, Neymar et Edinson Cavani qui ont pu disputer le match contre l’AS Monaco (33ème journée). Des bonnes nouvelles pour l’état-major parisien, une moins bonne pour Rennes. Le quatuor galactique parisien n’avait plus été aligné depuis le 19 janvier 2019 (21ème journée). Oui, lorsque le PSG avait écrasé Guingamp 9-0 soit la plus large victoire à domicile de l’histoire club. Pas de quoi rassurer les Rennais.

Par contre, Marco Verratti est incertain en raison d’une entorse contractée lors de ce match, tout comme Thilo Kehrer qui lui s’est blessé à la cuisse. Thiago Silva a également repris l’entrainement cette semaine et pourra postuler pour être dans le groupe.

Ce samedi 27 avril 2019 à 21h00, l’enjeu de cette Coupe de France sera important pour les deux formations. C’est la dernière chance rennaise de terminer cette saison par un titre tant attendu, et par la même occasion, de se qualifier pour l’Europa League. Les Parisiens veulent rester les tenants du titre et réaliser un nouveau doublé coupe-championnat. Un match qui sera à suivre avec attention et qui avec tous les talents présents s’annonce spectaculaire.

[themoneytizer id= »18234-28″]