C’est une immense vague de stress et d’angoisse qui s’abat sur les côtes françaises et anglaises, et même dans le monde du football entier. Hier soir, l’avion de tourisme qui transportait l’ancienne star de Nantes Emiliano Sala (12 buts en 19 matchs cette année) vers son nouveau club de Cardiff, a disparu au-dessus de la Manche.

Alors que l’on ignore encore où se trouve le joueur et que les recherches s’intensifient, on se rappelle que ce n’est pas le premier accident d’avion qui secoue la planète football. Nous allons revenir sur ce que l’on sait de la disparition de Sala et ensuite rappeler les drames aériens du football mondial.

Que sait-on de la disparition d’Emiliano Sala tout de suite ?

Hier soir, l’avion qui transportait Emiliano Sala pour rejoindre ses nouveaux coéquipiers à Cardiff était attendu à 21h. C’est à 20h23 qu’il disparaît des écrans radars.

Ce matin, à 10h31, la police de Guernesey a écrit sur Twitter qu’il n’y avait aucune trace de l’appareil ni de Sala et du pilote depuis 8h du matin, heure de la reprise des recherches : “Les recherches concernant l’avion léger PA 46 Malibu ont repris à 8h ce matin. Aucune trace n’a été trouvé encore. Il était en route de Nantes, pour Cardiff, avec 2 personnes…”

L’attaquant argentin de 29 ans avait fait un début de saison remarquable avec les Canaris avant de partir pour l’équipe de Premier League pour 17 millions d’euros. Il avait pour tâche de combler les lacunes offensives de Cardiff (18 buts marqués en 23 matchs) et d’éviter la relégation au club actuellement 18ème du classement. Le joueur a indéniablement écrit la plus belle page de sa carrière en fin 2018, avec un triplé contre Toulouse et une distinction de meilleur joueur du mois d’Octobre à la clé.

Le triplé contre Toulouse (Crédit : Youtube)

Les hommages pour l’avant-centre se multiplient sur toute la planète, de la part de ses coéquipiers et des grands noms du football, en espérant que le joueur soit retrouvé sain et sauf. Ce matin, au centre d’entraînement de la Jonelière, l’ambiance était pesante chez les joueurs comme chez les dirigeants. Le FC Nantes est touché dans sa chair…

Malheureusement, ce genre de disparition n’est pas une nouveauté dans l’histoire du football. Et des crashs d’avions ont déjà déchiré les supporters du monde entier. Remémorons-nous les accidents les plus marquants.

Le vol spécial Avio-Linee Italiane

En 1949, déjà, un accident aérien déchire l’Italie toute entière. L’avion transportant l’équipe du Torino s’écrase près de Turin. L’équipe revenait d’un match amical contre le Benfica Lisbonne. Il n’y aura pas un seul survivant. L’équipe, qui était détentrice de 5 championnat d’Italie remportés d’affilée à ce moment-là, est entièrement décimée.

L’équipe 1948-1949 du Torino (Crédit Photo : Wikipédia.org)

Un million de personnes assisteront aux funérailles à Turin. Depuis, le Torino n’a remporté qu’une seule Serie A. C’est le premier grand drame de l’histoire du football.

Le Vol 609 British European Airways

C’est de loin l’accident le plus important de l’histoire du football. Le crash de l’avion, qui transportait l’équipe de Manchester United en 1958, traumatise encore aujourd’hui la ville anglaise.

L’équipe revenant d’une qualification arrachée contre l’Etoile Rouge de Belgrade pour les demi-finales s’écrase à Munich, lors d’une troisième tentative de décollage sur piste enneigée.

Hommage 60 ans après à Old Trafford, pour se souvenir (Crédit Photo : Liberation)

Le collectif que l’on surnomait les “Busby Babes”, du nom de l’entraîneur, était connu comme le meilleur au monde. Les joueurs mancunien avaient remportés le championnat anglais l’année précédente. Sur les 38 passagers, 23 trouvent la mort dont 8 joueurs comme le grand espoir Duncan Edwards. L’entraîneur légendaire Matt Busby (à qui l’on a commémoré il y a quelques jours les 25 ans de la disparition) et le grand Bobby Charlton survivent miraculeusement. 60 ans plus tard, Charlton se dit toujours sous le choc.

Vol 2933 LaMia Airlines

Plus récemment, le crash de l’avion de Chapecoense, club brésilien de première division aujourd’hui, a montré l’impact qu’un accident peut avoir sur le monde du football au XXIème siècle.

L’équipe se rendait à Medellin pour disputer le match aller de la Copa Sudamericana 2016 contre l’équipe colombienne de l’Atlético Nacional. À cours de carburant, l’avion s’écrase violemment sur une colline. Sur 77 personnes à bord, seules 6 survivront.

L’accident a provoqué une vague immense d’hommage de la part de tous les grands clubs mondiaux. L’Atletico Nacional offrira la Coupe Sudamericana au club brésilien. Par la suite, de noms connus comme l’ancien manceau et lillois Tulio De Melo viendront reconstruire sportivement Chapecoense.

Le FC Barcelone et le Real Madrid rendront hommage ensemble au tragique accident 
(Crédit Photo : Eurosport)

On pouvait encore citer le crash de l’équipe ouzbek du FC Pakhtakof Tackent en 1979 qui décimera 17 joueurs au-dessus de l’Ukraine (alors qu’ils se rendaient en Biélorussie pour y disputer un match) ou encore celui de l’équipe nationale de Zambie en 1993 où les 30 passagers trouveront la mort.

Ces crashs montrent ainsi que l’exemple d’Emiliano Sala n’est pas le seul et que leur impact aura été énorme dans le monde. On terminera cet article par une grande pensée pour Emiliano Sala, en priant pour ne jamais l’inscrire dans la liste des drames aériens du football.