Rien n’est similaire entre l’Italie et le Canada. Ils s’opposent en tout point ou presque et pourtant, il existe un lien entre ces deux pays : Sebastian Giovinco.

Il s’agit d’un petit joueur (1m63), né en 1987 un certain 26 janvier à Turin. Turin, c’est aussi la ville qui l’a vu débuter d’abord chez les jeunes puis en pro dans un des clubs les plus connus en Italie : Juventus FC.

Le jeune milieu offensif pouvant aussi jouer en attaque est réputé pour être un joueur vif, très technique et un redoutable tireur de coup-franc à l’instar de son aîné Andrea Pirlo. Doué mais bloqué par la concurrence à la Juve, il quitte son Italie natale et part donc découvrir la Major League Soccer. Il devient ainsi l’italien le mieux payé avec 6 millions d’euros par saison.

Surnommé « La fourmi atomique » en Italie, Sebastian Giovinco débarque à la surprise générale en MLS dans le club de Toronto FC en 2015. En effet, c’est à seulement 28 ans que le prodige Italien arrive, en même temps (ou presque) que des Kaká, Villa, Lampard ou Gerrard. Lorsqu’il arrive, il est un jeune joueur venant d’Europe au milieu de stars souhaitant faire quelques saisons avant de prendre leur retraite. Il est donc assez surprenant de le voir là. Lors de sa première saison, il marque les esprits : en 33 matchs de Saison Régulière (sur 34), il inscrit 22 buts et délivre 13 passes décisives ! Une performance hors norme. Cette nuit en marquant contre Columbus Crew, il participe à son 100ème but pour son équipe de Toronto FC ce qui en fait un des plus grands buteurs de ces cinq dernières années !

Après trois saisons et 95 matchs de MLS, Giovinco aura inscrit pas moins de 58 buts et 42 passes décisives rien qu’en Saison Régulière. L’international de la Squadra Azzura (23 sélections) marque aussi les esprits en détenant le record du plus grand nombre de buts marqués que coup-franc direct depuis son arrivée à savoir 14 réalisations. Il permet aux Italiens de mieux placer le Canada sur une carte et marque l’Histoire du Championnat nord-américain et de son club un peu plus chaque week-end !

[themoneytizer id=”18234-28″]