Après une semaine de stage à Saillon en Suisse, l’OL a disputé son premier match amical de la saison face au FC Sion. Les deux équipes sont reparties dos à dos.

Au coup d’envoi, Bruno Génésio a choisi d’aligner les jeunes Yassin Fekir, frère de Nabil, et Maxence Caqueret. La nouvelle recrue Léo Dubois faisait également partie du onze de départ. Dans un match fermé où l’Olympique Lyonnais a tenté de faire du jeu, c’est le FC Sion qui a pourtant ouvert le score par l’intermédiaire d’Adryan (29e). Rentré quelques secondes auparavant, Martin Terrier a remis les équipes à égalité (42e). A la mi-temps, l’entraîneur rhodanien a changé la quasi-totalité de ses joueurs à l’exception de Martin Terrier, rentré peu avant la mi-temps. Peu de temps après la reprise, Ferland Mendy a donné l’avantage aux siens (49e). En fin de match, le FC Sion a obtenu un penalty litigieux, transformé par Grgic (89e).

Ndombele confirme

Le milieu de terrain lyonnais a une nouvelle fois démontré qu’il serait indispensable la saison prochaine. Athlétique, l’ancien amiénois  a remporté la plupart de ses duels. Son aisance technique et sa puissance lui permette une relance propre. Ndombele n’a que 21 ans.

Ferland Mendy a déjà les jambes

Aligné pour la seconde période, Ferland Mendy (23 ans) a montré autre chose que Fernando Marçal. Le latéral gauche français, au point physiquement a multiplié les appels sur son côté et s’est même offert son premier but sous le maillot de l’OL. Face au club suisse, il a montré qu’il était plus qu’une simple doublure.

Terrier marque d’entrée de jeu

Victime d’un choc, Maxwel Cornet a cédé sa place à Martin Terrier (21 ans) peu avant la mi-temps. Le nouvel attaquant du club, transféré pour 15 millions d’euros en provenance de Lille, a inscrit son premier but seulement quelques secondes après son entrée en jeu. Outre cela, l’ancien strasbourgeois a su jouer de sa vitesse pour réaliser des appels dans le dos des défenseurs. Une performance de bon augure pour la suite de la saison.

Omar Solet s’affirme

Le jeune défenseur a disputé l’intégralité de la seconde période. Malgré une ou deux erreurs sans conséquence, le joueur de 18 ans a parfaitement défendu. A suivre de près.