Tanguy Ndombele, 21 ans, est un élément indispensable dans l’effectif lyonnais. Mais avant d’en arriver ici, le joueur a eu un parcours semé d’embûches. Retour sur cet itinéraire qui pourrait bientôt lui ouvrir les portes de Clairefontaine …

Une formation atypique

Originaire du département de l’Essonne, il fait ses premiers pas avec un ballon dans le petit club d’Epinay Athlético. Il évolue alors au poste de numéro 10 comme raconte Yoane Wissa, actuel joueur de Lorient et ami d’enfance. Avec son grand frère, Ndombele pouvait jouer des heures. Cela lui a donc donné l’envie de se lancer dans le football. C’est à l’âge de 14 ans qu’une opportunité se présente à lui. En effet, l’En Avant Guingamp l’accueille dans son centre de formation. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Malgré de très performances selon Wissa, il n’est pas conservé après trois années passées chez le club breton.

Avec Châteauroux, j’avais joué quatre fois contre Guingamp à l’époque et seuls James Léa Siliki et Tanguy sortaient du lot dans leur équipe.

Amiens décide ensuite de lui donner une nouvelle chance, sentant en lui un grand talent. Il est obligé de faire ses gammes avec l’équipe réserve pendant deux saisons. C’est donc à l’âge de 19 ans que l’essonnien intègre l’équipe professionnelle du club picard. Il dispute son premier match début août 2016 lors d’un match de Coupe de la ligue. Capable d’évoluer au poste de milieu relayeur comme en milieu défensif, Ndombele signe son premier contrat professionnel en octobre 2016. Il joue alors trente matchs de Ligue 2 avec le club amiénois pour deux buts et sept passes décisives. En partie grâce à lui, Amiens accède à la ligue 1. Ses performances ont tout particulièrement marqué son entraîneur Christophe Pélissier.

 NDombele ? Je n’ai jamais eu un joueur de ce niveau !

Outre son entraîneur, des clubs sont intéressés par le joueur comme Hoffenheim ou l’Inter Milan. Mais c’est finalement Lyon qui rafle la mise pour un prêt avec option d’achat obligatoire d’un montant de 11 millions d’euros. Ndombele n’a ainsi pu disputer que trois matchs de Ligue 1 avec son club formateur.

Des performances remarquées avec Lyon

Tanguy Ndombele débarque donc à Lyon lors du dernier jour du mercato estival 2017. Il ne tarde pas à prendre ses marques chez le club rhodanien et dispute son premier match 10 jours après en Ligue Europa. Mais ce qui a marqué les esprits est sa performance lors de PSG-Lyon quelques jours plus tard. Entre récupérations dans les pieds, percées plein champ, passes clés et frappe lointaine, Ndombele a étalé toute son aisance technique. Nous pouvons voir un petit aperçu de son match avec cette vidéo.

Suite à ce match, ce longjumellois de naissance s’installe comme un titulaire au milieu de terrain. Que ce soit au sein d’un 4-2-3-1 ou 4-4-2 en losange, Ndombele déçoit rarement. Même si l’on pouvait s’attendre à mieux du côté du club rhodanien, lui n’a rien à se reprocher. Il finit alors la saison avec une quarantaine de matchs dans les jambes pour une première saison au plus haut niveau. Il faut également ajouter 6 passes décisives à son compteur.

Ses performances n’ont pas laissé insensible les plus grands clubs d’Europe pendant le dernier mercato d’été. En effet, de nombreuses offres sont parvenues dans le bureau de Jean-Michel Aulas comme Tottenham ou Manchester City. Ces deux clubs étaient même disposés à payer 50 millions d’euros. Mais le club a refusé et Ndombele vient de prolonger son contrat jusqu’en 2023. Bien lui en a pris. Son début de saison est excellent comme l’attestent ses derniers matchs. Le match contre Manchester City est un parfait révélateur. Il a en effet dominé le milieu technique des Citizens grâce à sa puissance et son travail à la récupération a été colossal (5 ballons gagnés). Il a ensuite confirmé dans la foulée face à l’Olympique de Marseille. Auteur de deux passes décisives, il a grandement participé à la victoire lyonnaise.

Une chance en Equipe de France ?

Auteur de 9 sélections avec les Espoirs, Ndombele connaît déjà le fait d’être sélectionné pour son pays. Mais pour la prochaine liste, cet ancien amiénois pourrait monter en grade et passer chez les A champions du monde. La grave blessure de Corentin Tolisso libère en effet une place au milieu de terrain. De plus, la qualification à l’Euro Espoirs est déjà acquise et Sylvain Ripoll pourrait essayer de nouveaux tests. Dans tous les cas, l’un des objectifs de Tanguy Ndombele est une sélection en Equipe de France. Il l’a déclaré au mois de février dernier. Et au vu de ses dernières performances, il le mérite amplement. La réponse sera quant à elle donnée le 4 octobre par Didier Deschamps …

J’y pense, même si c’est encore un peu tôt. C’est un objectif à long terme. Si je suis appelé, j’irais avec plaisir. Mais je ne suis pas pressé.