Depuis janvier 2018, quand il est devenu le défenseur vendu le plus cher de l’histoire (environ 84 millions d’euros), Virgil Van Dijk n’en finit pas d’impressionner le monde entier.

Révélé au Celtic Glasgow, star à Southampton, et ensuite patron à Liverpool pour devenir capitaine aux Pays-Bas, le Néerlandais marque son empreinte partout où il passe. Peut-on le considérer pour autant comme le meilleur défenseur du moment ?

Un joueur imposant

Bien qu’il fasse seulement 1m50 à 16 ans, Van Dijk mesure aujourd’hui 1m93, et ce pour 92 kg. Ce gabarit lui permet de vraiment prendre le dessus dans les duels aux sols contre les attaquants, même les plus costauds comme Adama Traoré. Face à la France, en Nations League, le défenseur muselle totalement Kylian Mbappé malgré la défaite de son équipe (2-1). À ce moment-là, Van Dijk fait tourner les têtes.

Van Dijk maîtrise totalement Mbappé contre l’Equipe de France (Crédit Photo : BPI/REX)

Van Dijk dirige totalement la base arrière des Reds. Même si Jordan Henderson ou James Milner sont les capitaines, le défenseur néerlandais est le vrai patron de l’équipe par sa capacité à motiver les troupes et à imposer son autorité. Il n’hésite pas à défendre ses coéquipiers lors de rixes sur le terrain, il s’est encore interposé entre Sokratis et Salah la semaine dernière. Se montrant comme un joueur très hargneux, Virgil Van Dijk a un sens du sacrifice digne d’un Carles Puyol, donnant régulièrement son corps à la science pour contrer les ballons.

L’international batave est celui qui touche le plus de ballons de l’équipe avec une moyenne de 67 passes en Premier League (90% de passes réussies). Van Dijk n’a beau avoir que 24 sélections à son actif pour les Pays Bas, il est déjà capitaine des Oranjes.

Un défenseur rassurant

Van Dijk apporte une réelle sécurité dans la défense liverpuldienne. Les chiffres parlent pour lui : lors de la saison 2016-2017, Liverpool est à 42 buts encaissés. L’équipe passe à 38 l’année suivante, avec seulement 13 buts encaissés à partir de l’arrivée de Van Dijk en janvier. Pas un hasard. Aujourd’hui, le club est de loin la meilleure défense du championnat avec 8 petits buts pris en 20 rencontres.

Alisson et Van Dijk, le mur infranchissable (Crédit Photo : Football.fr)

La capacité de Virgil Van Dijk à anticiper les ballons en défense lui permet de prévenir le danger et d’avorter les débuts d’attaques. Ainsi, il n’hésite pas à décrocher jusqu’au milieu de terrain pour casser la phase offensive adverse. Le joueur en est à 1,2 interceptions par match en Premier League.

Van Dijk fait beaucoup de bien en l’air, il apporte une sécurité non négligeable dans les duels aériens avec 70% de duels remportés depuis le début de la saison. Le joueur contre un nombre énorme de ballons en match et son agressivité permet de canaliser les dangers adverses. Il se montre ainsi comme un véritable mur.

Un défenseur également très fort offensivement

Indéniablement, Van Dijk a un excellent jeu de tête, et c’est grâce à ça qu’il marque la plupart de ses buts. C’est un défenseur qui marque beaucoup, qui sait être décisif. Il compte 34 réalisations depuis le début de sa carrière, dont 7 en 80 matchs avec Southampton. Il est le sauveur des Pays Bas avec son but en Ligue des Nations face à l’Allemagne (2-2) qui propulse le pays dans le final four. Dernièrement, Van Dijk a encore marqué un superbe but contre les Wolves sur un caviar de Mohamed Salah.

Le but incroyable de Van Dijk avec les Celtics (Crédit : Youtube)

Van Dijk peut être un joueur dangereux sur coup de pied arrêté. Son jeu de tête sur corner et coup franc indirect s’avère souvent décisif. Contre Burnley début décembre, il offre une passe décisive à Roberto Firmino en reprenant un coup franc.

Des trophées à aller chercher pour vraiment s’imposer comme le meilleur défenseur

Avec tous ces superlatifs, Virgil Van Dijk est incontestablement l’un des meilleurs défenseurs au monde. Toutefois, il lui manque de grands trophées pour qu’on parle de lui comme du meilleur. Le joueur a déjà 27 ans et ses seuls trophées sont écossais (3 championnats et une coupe de la ligue avec le Celtic Glasgow).

Le joueur a l’occasion de confirmer son statut de grand défenseur en cette deuxième partie de saison. Et pour le coup, il a déjà fait le plus dur. Il a miraculeusement qualifié les Pays-Bas contre l’Allemagne dans les dernières minutes pour les phases finales de la Ligue des Nations, où il pourra se battre pour chercher son premier titre international. Au sein de son club, le géant néerlandais est encore en lice en Ligue des Champions à laquelle il avait perdu en finale l’an dernier face au Real Madrid.

La défaite en finale contre le Réal, une grande frustration (Crédit Photo : Anfieldhq.com)

Actuellement en tête du championnat, les Reds sont les grands favoris pour remporter la Premier League, avec une chance de prendre 9 points d’avance sur Manchester City ce jeudi lors du grand choc contre les Cityzens. Une occasion en or de montrer à l’an planète entière toute l’étendue de son talent, Arsenal s’en souvient.