Ayant pour objectif de mettre en valeur les villes et stades se cachant derrière les clubs de Bundesliga, 2.Bundesliga, 3.Liga ou encore Regionalliga (D4), tous les lundis nous vous proposons un sondage sur le twitter de Fussball Meister pour que VOUS décidiez de notre destination de la semaine.

Après être allé faire un tour à Leipzig, je vous ai demandé sur Fussball Meister quel serait votre choix pour la prochaine destination. Le sondage n’a pas eu un énorme succès mais votre choix s’est porté en très grande majorité sur la ville de Bremen (Brême en Français).

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter pour voter (Crédit Twitter : @FussballMeister)

Présentation

Bremen est une ville portuaire du nord-ouest de l’Allemagne. Elle est avec Hambourg, son ennemi juré, et la magnifique capitale allemande, Berlin. Une ville de Bremen mais également un Bundesländer (région) de 325km² et 568 000 habitants au mois de janvier 2018.

Pause repas !

Il y a beaucoup de choses à voir, à photographier et surtout à vivre à Bremen avant d’aller au Weserstadion voir un match de Bundesliga. Et l’avantage ici, c’est que tout est dans la Altstadt (vielle ville qui fait également office de centre-ville ici à Bremen).

Mais avant d’aller en centre ville, une fois arrivé à la gare, c’est dans le sens opposé qu’il faudra débuter ce petit parcours. En effet, au nord de la Hauptbahnhof (gare centrale) se trouve le « Bürgerpark », un immense parc où se mèle châteaux, plan d’eau, monuments, mini golf, parc animalier etc… C’est l’endroit parfait pour faire un pique-nique en été ou simplement de manger local dans un des restaurants se trouvant dans le parc.

Si vous avez un peu d’économie de côté, vous pourrez profiter de ce magnifique hôtel dans le Bürgerpark ! (Crédit photo : Seniorenlotse Bremen)

Maintenant direction de l’autre côté de la gare, la fameuse « Altstadt » !

Un centre-ville tendance médiévale

Le centre-ville historique de Bremen est tout simplement splendide. Pour y accéder depuis la gare, on doit passer par la Stadgraben, un fossé rempli d’eau creusé il y a des années afin de protéger le centre ville d’éventuelles envahisseurs. Telles les douves qu’adoptent certains châteaux du monde entier. Une fois passé (via des ponts je vous rassure), des rues commerçantes se dressent alors… et puis l’Altstadt.

Les principales choses à voir sont la Rathaus (Mairie) qui s’érigent sur la place du marché entouré de la cathédrale et face à la statue de Rolland, un personnage symbolisant le libre échange.

Juste à la sortie de la place en direction des quais se trouve la Böttcherstrasse, la plus belle rue de Bremen. S’étendant seulement sur une centaine de mètre, elle est connue pour son architecture qui lui vaut d’être la rue la plus Instagramé de la ville !

La Böttcherstraße est magnifique même sous la pluie ! (Crédit photo : Jürgen Howald)

En parlant de photos, j’ai un superbe spot pour vous. La Schlachte est une promenade le long du Weser (le fleuve traversant Bremen) qui offre un bon point de la ville et qui ne déplaira pas aux amateurs de photos.

Il y a encore des tas d’endroits à découvrir autour de Bremen. Des tas de musées passionnants et beaucoup de végétation où l’on peut se relaxer si l’on y reste plus qu’un jour pour du Groundhopping.

Le Weserstadion

Que dieu bénisse les drones ! (Crédit vidéo : Ole 211)

Le Weserstadion est un stade atypique en Allemagne de par son architecture extérieure. Entouré d’une façade en verre et surplombé par quatre énormes projecteurs, le stade du SV Werder Bremen compte actuellement 42 100 places dont 10 000 debout.

Il est facile de s’y rendre à pied. Seuls 30 minutes séparent le centre-ville du stade. Il suffit de suivre le Weser en direction de l’Est. Pour les moins romantiques, il y a les tramways. La ligne 3 direction Weserwehr, depuis le centre-ville, et la ligne 10 direction Sebaldsbrück depuis la gare centrale. Si l’arrêt de la ligne 3 porte le nom du stade, avec la ligne 10 il faudra descendre à l’arrêt « St-Jürgen Straße » et marcher une dizaine de minute ou prendre la correspondance avec la ligne 3. Et pour les plus originaux d’entre vous, il y a un service de navettes en bateaux les jours de matchs.

Construit en 1909, le Weserstadion n’accueilla le SVW qu’a partir de 1930, date à laquelle les premières tribunes virent le jour. À la veille de la seconde guerre mondiale, le stade servit à des fins politiques pour le partie nazi. Durant cette partie sombre de l’histoire, des canons anti-aériens furent installés sur la pelouse. À partir des années 60/70, des travaux de reconstruction commencèrent et se poursuivirent jusqu’en 1992. Enfin, c’est en 2008 et 2011 que le stade prit sa forme actuelle avec des tribunes plus proche de la pelouse, un style rectangulaire (et non plus ovale) ainsi qu’un toit recouvert de panneaux solaires. Ces derniers temps, il était question de construire un troisième étage au Weserstadion mais le club du SV Werder Bremen s’est finalement rétracté au vue du coût de l’opération.

Côté ambiance, nous sommes servis. Le SVW étant un Traditionverein (équipe traditionnelle), elle compte sur un soutien populaire intense !

Une vraie ferveur populaire ! (Crédit photo : Buten un Binnen)

Merci à tous de suivre cette série et je vous donne rendez-vous tout de suite sur le twitter de Fussball Meister afin de voter pour notre prochaine destination.