La série « Willkommen à » vous présente les villes et stade derrière les clubs de Bundesliga, 2.Bundesliga, 3.Liga et certains de Regionalliga. Chaque lundi, un vote est effectué sur le twitter de Fussball Meister où VOUS choisissez la prochaine destination parmi quatre villes cités et présentés.

Pour cette épisode, nous n’avions pas fait de sondage. Il était initialement prévu de le sortir la semaine dernière pour le Carnaval de Cologne. Nous avons eu un peu de retard mais période de carnaval ou non, Willkommen à Köln !

La Altstadt de Köln est l’une des plus belles vieilles-villes d’Allemagne ! (Crédit photo : Mathéo Rabanowitz)

Présentation

Situé à l’Ouest du pays, à seulement trois heures de train de la capitale française, Cologne est une très grande ville composé de plus d’un million d’habitants. Loin devant ses voisines de Düsseldorf et Dortmund, Köln (se prononce « Keuln ») est la quatrième ville la plus peuplée du pays ! Seule la magnifique capitale, Berlin, la reine du Nord, Hambourg, et l’étoile du sud, Munich, comptent plus d’habitants.

Köln se trouve à proximité direct de la Belgique et à seulement 3h de train de Paris ! (Crédit : StepMap)

Une ville culturelle

Köln est une grande ville mais comme pour quasiment toutes les villes, tout se trouve au centre. Le Kölner Dom en est l’exemple parfait. Situé à la sortie de la hauptbahnhof (gare centrale), la cathédrale de Cologne est le troisième lieu le plus visité d’Allemagne après « l’Europa-Park » situé à Rust et le « Neuschwanstein Schloss », le fameux château de la belle au bois dormant !

Le Kölner Dom est donc situé pile en face de la gare et est visitable gratuitement. Et comme vous l’imaginez certainement, en étant troisième au classement des lieux les plus visités du pays… il y a du monde. Beaucoup, beaucoup de monde. Et qui dit monde, dit « visite express ». En effet, aussitôt rentré que vous sentez déjà l’angoisse de la foule et vous ne pensez plus qu’à une chose : sortir. J’en ai personnellement fait l’expérience en janvier dernier, il est impossible de rester plus de cinq minutes et d’admirer ce bijou architectural. Pour les plus courageux, vous pourrez tenter de défier les 157 mètres de hauteur et les 533 marches vous séparant du point de vue culminant au sommet de la cathédrale. D’ailleurs autre petite statistique, il s’agit de la deuxième « église » la plus haute d’Allemagne et… du monde ! La première étant la « Ulmer Münster » situé à Ulm. Un épisode sera dédié à cette ville qui abrite le club qui a éliminé l’Eintracht Frankfurt, tenant du titre, dès le premier tour de DFB-Pokal cette saison.

Non loin de la gare se trouve également un deuxième édifice très important en Allemagne. Le « Hohenzollernbrücke » (pont de Hohenzollern) qui est un pont ferroviaire à l’architecture atypique. Ce pont est également le point de passage piéton principal entre le côté Ouest et Est de Cologne. Il s’agit du pont le plus fréquenté du pays et les amoureux y laissent leurs cadenas.

Le superbe pont qui débouche sur la gare centrale et la cathédrale ! (Crédit photo : Wikimedia Commons)

Mais traverser ce pont vous sera utile pour rejoindre mon endroit favori de Köln (après le stade bien sûr). C’est un batiment se nommant « Köln Triangle ». Cette tour de 106 mètres accueille des bureaux… et des touristes ! En effet, comptez trois euros peut accéder au toit afin d’avoir une vue de 360 degrés imprenable sur Köln ! Pas de panique pour les personnes ayant le vertige, le toit est très large et des grandes vitres blindés assurent la sécurité. Des toilettes sont même installés sur le toit.

La vue imprenable que vous pourrez avoir depuis le toit du Köln Triangle ! (Crédit photo : Mathéo Rabanowitz)

Après cette petite escapade en hauteur, direction la Altstadt. Vous en avez l’habitude, je vous bassine avec ça à chaque épisode. La Altstadt est le centre-ville historique. Et celle de Köln est particulierement magnifique. Je vous laisse en juger par vous même avec la photo mise en avant en début d’article.

En continuant plus loin, le long du Rhin, vous tomberez sur deux des trois meilleurs musées de la ville. Le premier est tout proche de la gare. Il s’agit du musée Ludwig qui accueille des œuvres de Pablo Picasso, Andy Warhol ou encore Roy Lichtenstein. Je doute que nombre d’entre vous seront intéressé par ce musée, mais dans le cas contraire, voici ci-dessous le lien du site avec toutes les infos dont vous aurez besoin si vous souhaitez le visiter : https://www.museum-ludwig.de/en.html

Les deux autres musées ne sont autre que le musée du chocolat (Lindt) et le musée du sport allemand et du sport olympique de Köln. Deux mondes différents, on l’avoue. À titre personnel encore, j’ai visité le musée olympique donc je ne peux vous parler que de celui-ci. Pour seulement six euros, vous retrouverez une chronologie complète des jeux olympiques sous forme d’activités, de pièces historiques et de films d’époque. Il y a évidement une pièce dédié aux JO de Berlin et au tristement célèbre JO de Munich. Pour la partie Munich se trouve, en guise d’hommage, une petite pièce sombre contenant les visages des onze athlètes assassinés.

Mais dans ce musée, il y a aussi du football ! La réplique du trophée de la Champion’s League, remportée par le FC Bayern München en 2013, y est présent au même titre que des maillots historiques, de très vieux tickets de match du 1.FC Köln, et des tas d’objets en rapport avec le football et la Bundesliga. Voici les liens pour les deux musées. Pour les gourmands c’est ici, pour les sportifs c’est par-là !

Enfin à Cologne se trouve une Fernsehturm, ces grandes tours de télévisions qui dominent la majorité des villes allemandes. Hormis à Berlin où la tour se prénomme timidement « Berliner Fernsehturm », chaque tour à son nom. Cologne ne déroge pas à la règle et nomme la sienne « Colonius » pour une hauteur de 266 mètres. Depuis 2006, il n’est cependant plus possible d’accéder au restaurant et à la plateforme d’observation. Ces derniers ont été fermés pour cause de sécurité. Ce problème se retrouve également à Hamburg et dans de nombreuses autres villes du pays.

Le RheinEnergie Stadion !

Le superbe stade du 1.FC Köln avec son architecture atypique ! (Crédit photo : Kölner Haie)

Direction le stade du 1.FC Köln, l’équipe historique de Cologne qui contient trois Meisterschale (bouclier) de la Bundesliga, trois autres de la 2.Bundesliga et quatre coupes d’Allemagne.

Le RheinEnergie Stadion est une très grande enceinte de 50 000 places qui a vu le jour en 2004. Il est reconnaissable à sa forme carré et ses quatre grand piliers rouge et blanc. Construit à la place du Müngersdorfer Stadion avec pour objectif de faire partie des stades hôtes pour la coupe du monde 2006, il aura coûté 119,5 millions d’euros. L’objectif de la ville fut atteint puisque quatre matchs de poules et un huitième de finale (Suisse – Ukraine) se jouèrent à Cologne durant le mondial 2006.

Pour se rendre au stade du « Effzeh », il y a deux solutions. Soit la ligne 1 du Tramway depuis la gare centrale ou l’arrêt Neumarkt (situé dans la Altstadt) qui vous emmènera devant le stade en quinze minutes. Soit en prenant le S-Bahn (RER) de la gare jusqu’à l’arrêt « Müngersdorf » pour ensuite se laisser guider par les supporters locaux en traversant le petit village du même nom et passant devant de nombreux bars et restaurants. Il s’agit de la meilleure solution si l’on décide d’aller manger un bout avant d’aller faire tourner son écharpe au RheinEnergie Stadion !

L’Hymne du FC Köln est l’un des plus apprécié du pays. L’ambiance est incroyable ! (Crédit vidéo : YouTube tosiccf)

Le Südstadion et son Fortuna Köln !

Le Südstadion, stade typique allemand ! (Crédit photo : Stadiony.net)

Le Fortuna Köln est le deuxième club professionnel de la ville. Évoluant actuellement en 3.Liga, le Fortuna a vu passé de grands noms au poste d’entraîneur comme par exemple Bernd Schuster ou encore Harald Schumacher, le fameux gardien allemand de Séville 82.

Le Südstadion est au cœur d’un complexe sportif se situant au sud de la ville. Inauguré en 1978, trois équipes y ont évoluées depuis. Tout d’abord l’Arminia 09, ensuite l’Union Köln et enfin le Fortuna Köln qui y joue ses matchs à domicile depuis la création du stade.

Tout petit et « à l’ancienne », le Stadion peut accueillir 11 748 personnes. Il n’y aura aucun soucis pour se trouver une place puisque la moyenne d’affluence par match cette saison est de 3 311 personnes. Cependant ne prenait pas peur. Ce stade est un écrin typique allemand avec ses tribunes encerclant le terrain et ses « places debouts » qui permettent de vivre plus intensément le match. Rajoutez-y une bonne Kölsch (bière locale) et vous obtiendrez un groundhopping parfait !

Parmis les moments marquants de ce petit stade, nous retrouvons l’incroyable victoire 2 buts à 1 après avoir été mené d’un but en 2013 face au FSV Mainz 05 (Mayence) en coupe d’Allemagne alors que ces derniers évoluaient en Bundesliga. Le plus incroyable est qu’il s’agissait du retour du Fortuna en DFB-Pokal, treize ans après leur dernière participation. L’autre fait marquant est un peu plus récent puisqu’il s’agit du barrage de montée pour la 3.Liga en 2014. Les Kölner, champion de Regionalliga West, (D4 zone ouest), recevait la réserve du Bayern Munich, champion de Regionalliga Bayern (D4 zone bavière) pour déterminer qui allait monter en troisième division, synonyme de passage dans un championnat professionnel. Ces matchs se jouent en phase aller-retour, Köln recevait pour le match aller. Moment historique puisque le stade eu une affluence de 10 160 spectateurs ce qui fut un record absolu qui n’était pas arrivé depuis plus de 30 ans ! L’histoire fut belle puisque les locaux gagnèrent le match 1-0 avant de se qualifier au retour (défait 2-1 mais 2-2 au score cumulé avec avantage à l’extérieur) et basculer ainsî dans le monde professionnel.

Pour se rendre au Südstadion depuis la gare centrale, vous devrez prendre le tramway (lignes 16 ou 18, direction Brühl / Bonn) jusqu’à « Barbarossaplatz ». Prenez ensuite la ligne 12 (direction Zollstock / Südfriedho) et descendez à l’arrêt « Pohligstraße ».

Ambiance champêtre

Parfait pour un groundhopping original ! (Crédit photo : Mapio.net)

Vous voulez encore plus « champêtre » ? Alors rendez-vous au Sportpark Höhenberg !

Ce tout petit stade de 6 215 places accueille le Viktoria Köln qui évolue en Regionalliga West, la quatrième division zone Ouest. À priori, rien ne vous donne envie d’aller voir jouer ce club amateur sans grande histoire. Mais je tiens à préciser que la Regionalliga West accueille d’anciens grands clubs de football allemand tel que l’Alemannia Aachen, le Rot-Weiss Essen, le Rot-Weiss Oberhausen, le SV Rödinghausen, Wuppertaler SV ou encore les réserves du FC Köln, Borussia Dortmund et Borussia Mönchengladbach. Convaincu ?

Pour le côté histoire, inauguré en 1921 l’initialement « VfR-Stadion » accueillait le VfR Köln devant (tenez-vous bien) 30 000 personnes. Il a par la suite été modifié en 1931 afin d’y intégré une piste d’athlétisme ce qui a réduit sa capacité à 18 000 spectateurs. L’inauguration du nouveau stade en 1931 (sous son nom actuel) a vu s’opposer le VfR Köln au FC Schalke 04 devant 8 000 personnes ! Des années plus tard, en 1980, la piste d’athlétisme fut supprimée et la capacité du stade fut revue à 12 000 places. Des années de football amateur plus tard, le Viktoria Köln débarqua en 2011 pour y poser ses valises. Montant rapidement en Regionalliga, le stade dû être rénové afin d’y construire un nouveau système de projecteurs en 2012. La capacité fût encore réduite par la ligue.

Pour le côté anecdote qui va vous plaire, je vous annonce que c’est dans ce stade (et ce complexe sportif) que les équipes du Japon, Tunisie et France se sont entraînés durant la coupe des conféderations en 2005 et la coupe du monde 2006. C’est donc dans ce stade que Zinedine Zidane et les Bleus se sont entraînés pour enchaîner les exploits jusqu’à cette triste finale à Berlin !

Pour se rendre au Sportpark Höhenberg depuis la gare centrale, vous devrez prendre la ligne 1 de tramway (direction Bensberg) et vous arrêtez à l’arrêt « Hömenberg/Frankfurt Strasse ».

Rendez vous ce vendredi pour découvrir la ville de Frankfurt am Main ! (Crédit photo : Wikipedia)

On espère donc vous avoir donner envie de partir à Köln ! Je remercie également le compte twitter FC Köln France qui m’a aidé pour la rédaction de cette article. Le vote pour notre prochaine déstination a eu lieu hier. Nous partirons à Frankfurt am Main dans la ville de la célèbre chanteuse Namika et évidement de l’historique SG Eintracht Frankfurt !