La série «  Willkommen à  » vous présente les villes et stade derrière les clubs de Bundesliga, 2.Bundesliga, 3.Liga et certains de Regionalliga. Chaque lundi, un vote est effectué sur le twitter de Fussball Meister où VOUS choisissez la prochaine destination parmi quatre villes cités et présentés.

Cette semaine, le choix était difficile. Düsseldorf, Frankfurt am Main (Francfort), Halle ou Wiesbaden ? Vous avez voté en masse pour la ville la plus américaine d’Allemagne : Frankfurt am Main !

Frankfurt am Main ne vous a pas laissé indifférent ! (Crédit Twitter : Fussball Meister)

Présentation

Frankfurt am Main est aussi plus communément appelé Francfort-sur-le-main dans la langue de Molière. Le Main étant un fleuve (à ne pas confondre avec l’autre Frankfurt, Frankfurt/Oder qui se trouve sur le fleuve de l’Oder à l’Est, au niveau de la frontière germano-polonaise) est une des plus grandes et plus importante villes d’Allemagne.

Selon le site spécialisé “PopulationData”, la mégapole et son air urbaine comptaient 4 millions d’habitants en 2012. La ville en elle-même en compte un peu plus de 732 000.

Francfort se situe dans le Bundesländer du Hessen. (Crédit : StepMap)

Avec un PIB de 85 000€ par habitant, Frankfurt se classe première parmi les villes les plus riches d’Allemagne. Explications ? Frankfurt/Main est LA puissance financière du pays. Mais également la cinquieme place financière d’Europe accueillant le siège de la Banque centrale Européennne (BCE), la Banque fédérale d’Allemagne ainsi que la Bourse d’Allemagne.

C’est également ici que se trouve le troisième aéroport européen. D’ailleurs, arriver en train ou en Flixbus directement dans le centre de Frankfurt est bien plus pratque. L’aéroport est aussi grand qu’une petite ville.

Francfort et ses buildings

Une fois en ville, vous verrez de très nombreux buildings. La ville est d’ailleurs surnommé “Mainhattan” faisant référence, via ses gratte-ciels, au quartier new-yorkais de Manhattan. Le plus grand d’entre eux est la Commezbank Tower, le siège sociale de la Commerzbank (le LCL Allemand). Elle culmine à 259 mètres de hauteur. Historiquement, la première grande tour fût la Henninger Turm qui érige à 110 mètres de hauteur et qui a été inauguré en 1961.

Francfort a également sa “Fernsehturm” (les grandes tour de télévision) ! Après Colonius de Cologne, je vous présente EuropaTurm. S’élevant à 337 mètres, elle est la seconde tour la plus grande du pays après la mythique “Berliner Fersnehturm” de Berlin. Malheureusement, comme Colonius, l’EuropaTurm n’est pas visitable. Vous ne pourrez donc l’observer que du sol et en faire de belles photos instagram !

Impressionnante Commerzbank Tower ! (Crédit photo : Locationscout)

Vous connaissez la chanson… direction l’Altstadt !

Le centre-ville historique de la ville avait été détruit durant la seconde guerre mondiale. Quelques années plus tard, il fût reconstruit à l’identique. Voici la liste des quartiers historiques de la ville : Sachsenhausen, Bockenheim, Bornheim, Norden et Westend.

Une petite idée du traditionel quartier de Sachsenhausen ! (Crédit photo : Journal Frankfurt)

La Henninger Turm se trouve à Sachsenhausen. Dans ce même quartier aux rues pavés se trouve la Römerberg, la place historique de la mairie de Frankfurt/Main. C’est sur cette place que les Frankfurter se donnent rendez-vous chaque année pour le marché de Noël (Weihnachtsmarkt). Pas très loin se trouve la Paulskirche, l’église où s’est réunit le tout premier parlement de l’histoire d’Allemagne en 1848.

Parmi les places tendances, il y a également la Hauptwache qui se trouve à proximité de l’Eglise St-Catherine. C’est tout simplement l’artère principale de Francfort quand on y prend les transports en communs. Vous pouvez l’apercevoir dans le design mis en avant dans l’article. C’est ici aussi que se trouve la Zeilstrasse, la grande rue commerçante.

Une autre et dernière belle petite platz, la Kaiserplatz ! C’est la place du centre d’affaire. C’est la où se trouve la Commerzbank Tower évoqué précédemment. Il y a encore tellement de choses à voir à Frankfurt. De l’ALte Oper (Opéra historique) au Jüdisches Museum (musée Juif) en passant par la Frauenfriedenskirche, l’église catholique du XXème siècle.

L’un des plus beau spot pour boire un verre en terrasse ! (Crédit photo : Kasper Aufzüge)

Beaucoup de choses à voir et de photos Instagram à prendre ! Mais après tout ça… direction le stade ! Mais lequel ?

PSD Bank Arena et son FSV Frankfurt

Le superbe stade du FSV Frankfurt ! (Crédit photo : FSV Frankfurt)

Vous connaissez l’Eintracht Frankfurt, mais connaissez-vous le FSV ? Ce club fondé en 1899, aux couleurs bleu et noir, ex-pensionnaire de 2.Bundesliga. Ayant beaucoup flirter entre la deuxième division allemande et la Regionnaliga Südwest (D4) dans son histoire, le club évolue actuellement dans ce dernier championnat cité. Pourtant, il y a quatre ans, le FSV évoluait en 2.Bundesliga. De 2008 à 2016, où une saison catastrophique les relegua en 3.Liga. Ils enchainèrent sur une autre saison catastrophique avec une vingtième place et furent relégué en Regionalliga Südwest.

Le FSV Frankfurt évolue au PSD Bank Arena (ex-Frankfurter Volksbank Stadion). Ce stade de 12 542 sièges dont 8 000 places debouts est parfait pour un groundopping. Les tribunes sont proches de la pelouse et les billets sont à 10 euros ! Cette petite enceinte est la deuxième plus grande de la ville et a initialement inauguré en 2009 avec une rencontre amicale face au SV Werder Bremen devant 5 000 personnes. Pour se rendre à la PSD Bank Arena vous devrez prendre le U7 (Métro ligne 7, direction Hausen) et descendre à Johanna-Tesch-Platz.

Commerzbank Arena, l’antre du SG Eintracht Frankfurt

Vous comprenez désormais pourquoi le stade se prénommait anciennement “Waldstadion” (Stade de la forêt) ! (Crédit photo : BVCP.DE)

L’Eintracht Frankfurt, le club phare de la ville. Durant les premières années de la Bundesliga, le club jouait les premières parties de tableau du championnat. Cela les a amenés à jouer plusieurs fois la coupe d’europe. Les Adler (les aigles), aucun jeu de mot avec le gardien allemand René Adler, remportèrent même la coupe de l’UEFA face au Borussia Möchengladbach en 1980. L’Eintracht a connu deux titres de champions (un en première division en 1959 et un autre en 2.Bundesliga en 1998) ainsi que cinq coupes d’Allemagne (1974, 1975, 1981, 1988 et 2018).

Le club de Bundesliga évolue à la Commerzbank Arena. Construite sur l’ancien Waldstadion, le nouveau stade fut inauguré en 2005 lors de la coupe des confédérations dans un match opposant l’Allemagne à l’Australie (4-3). Il a ensuite servi durant la Coupe du monde 2006 accueillant quelques matchs de poule ainsi que le quart de finale opposant la France au Brésil (1-0).

Pour se rendre dans l’un des stades les plus chauds de Bundesliga (et d’Europe) depuis la gare centrale, vous aurez le choix de prendre le S-Bahn (RER) avec les lignes S8 ou S9 (direction Mainz ou Wiesbaden) ou la ligne S7 direction Goddellau. Il faudra descendre à l’arrêt “stadion”. L’autre alternative est de prendre le tramway 21 qui part de la gare et termine sa route au stade. Les jours de matchs, le tramway ligne 20 prend le même itinéraire que la 21.

Et pour ceux qui arriveraient en avion. Il n’y a qu’un arrêt à faire depuis l’aéroport international jusqu’à la Commerzbank Arena. Il suffira de prendre les lignes de S-Bahn S8 ou S9. Il est d’ailleurs préférable d’utiliser le S-Bahn même si vous souhaitez aller en ville car le trajet en bus de l’aéroport au centre-ville est très long.

Le 1.FFC Frankfurt, les filles de Francfort !

Petit mais moderne, le Stadion am Brentanobad accueille même des rencontres de coupe d’Europe ! (Crédit photo : 1.FCC Frankfurt)

Eh oui ! Francfort est aussi réputé pour son football féminin. Avec sept championnats, neuf coupes d’Allemagne et quatre Ligue des Champions, le 1.FCC Frankfurt est un des plus grands clubs féminins allemand. Évoluant actuellement en Frauen-Bundesliga, la Bundesliga féminine, les Frankfurter affrontent donc les célèbres VfL Wolfsburg, FC Bayern München, Turbine Potsdam et autres SG Essen.

L’équipe féminine de Frankfurt évolue au Stadion am Brentanobad. Ce tout petit stade de 5 650 places (dont 4 150 debout) a vu le jour en 1992 avant de subir des rénovations afin de le rendre plus moderne en 2015. L’année suivante, le 1.FCC Frankfurt s’est vu remettre les clés du stade lors d’une passation symbolique en présence du maire de la ville, Peter Feldmann, et du ministre de la Hessen (région où se situe Francfort), Peter Beuth, lors d’un match face aux féminines du 1.FC Köln. Le record d’affluence est de 5 200 spectateurs lors du match opposant Francfort au Turbine Potsdam en 2011. Ce record fut également celui de mars 2008 lors de la demi-finale aller de la Ligue des Champions face à Vérone (Italie). Les Allemandes furent qualifiées en finale qui à l’époque se jouait en phase aller-retour. Le match aller s’était disputé à Umea en Suède devant 4 128 spectateurs. Ridicule quand on compare au match retour qui ne s’est pas joué au Stadion am Brentanobad  mais à la Commezbank Arena, où le 1.FCC Frankfurt a soulevé sa troisième Champion’s League devant 27 640 personnes !

Pour aller supporter les filles de Frankfurt, il vous faudra prendre, toujours depuis la gare, le S-Bahn ligne S3 ou S5 (direction Kronberg ou Bad Homburg) et s’arrêter à «  Rödelheim Bahnhof  » puis prendre le bus 34 (direction Bornheim Mitte) et descendre cinq arrêts plus tard à «  Fischstein ». Le trajet dure environ 28 minutes.

Le club de football féminin de Francfort est celui avec le plus gros palmarès de la ville loin devant le SGE masculin ! (Crédit photo : Spiegel Online)

Merci pour votre fidélité et rendez vous lundi prochain sur notre twitter pour choisir notre prochaine destination !