La série « Willkommen à » vous présente les villes et stade derrière les clubs de Bundesliga, 2.Bundesliga, 3.Liga et certains de Regionalliga. Chaque lundi, un vote est effectué sur le twitter de Fussball Meister ou VOUS choisissez la prochaine destination parmi quatre villes cités et présentés.

La semaine dernière, nous étions à Bochum. Ville où l’on peut faire une ballade dans les anciennes mines de charbons avant d’aller voir un match au Ruhrstadion qui se situe en face d’une prison !

Cette semaine, vous aviez le choix entre les villes de Cottbus, Braunschweig, Mannheim et Potsdam. Certaines ne vous disent rien et c’était le but recherché. Vous faire découvrir de nouvelles destinations pour vos Groundhopping dans les divisions inférieures tout en visitant une magnifique ville. Comme vous le voyez dans le sondage ci-dessous, c’est à Mannheim que nous allons. Alors sans plus tarder : Willkommen à Mannheim !

Présentation

Mannheim, paisible ville de 307 960 habitants très précisément, se trouve dans la région du Baden-Württemberg à la frontière du Hessen et Rheinland. À seulement deux heures de la France et plus particulièrement la ville de Metz, notre destination du jour est toute proche de nous, aucune excuse donc pour ne pas y aller.

L’une des villes les plus proches de la France ! (Crédit image : Deutschland Karte)

The place to be !

Vous connaissez la chanson, tout commence par un tour à l’Alte Rathaus, l’ancienne mairie. Celle de Mannheim se trouve dans le centre-ville. Au milieu de tout et proche de la Planken, la magnifique rue piétonne uniquement faite de pavés. Elle est considérablement jolie de sa couleur rouge et blanche, sa tour coincé entre deux bâtiments à la typologie allemande et sa fontaine faisant face à l’ancienne enceinte administrative.

Parmis les endoits les plus jolies de Mannheim, nous retrouvons la « Paradeplatz », une sublime place qui mélange modernité de par ses bâtiments l’entourant et son histoire. Pensée en 1717, créée en 1745 et modifiée en 1893, la place eu d’abord pour rôle de relancer le commerce dans la ville. Il s’agissait donc de la fameuse « The place to be » de Mannheim ! Mais la guerre vient ensuite… Dans les années 40, un bunker fut construit sous la place et celle-ci fut ensuite en partie détruite durant la fin de la seconde guerre mondiale. Et comme pour beaucoup de places/bâtiments historiques, les Allemands eurent le réflexe de reconstruire à l’identique la superbe place, tout en détruisant le Bunker.

Comment ne pas tomber sous le charme de cette magnifique place fleurie ? (Crédit photo : Rhein Neckar Zeitung)

Une autre place mérite le détour puisqu’il s’agit de l’actuel centre névralgique, la « Friedrichsplatz » ! Un grand parc en plein centre-ville où se trouve une fontaine beaucoup plus grande ainsi qu’une Wasserturm (château d’eau) de l’époque. Il s’agit de place sur la photo mise en couverture de l’article.

Pour en finir avec le centre-ville, il y a deux belles églises et un superbe château. La « Christuskirche » (église du Christ), situé proche de la Friedrichsplatz, et la Jesuitenkirche (église jésuite) proche de la Paradeplatz. Le château se trouve dans la même rue que la dernière église citée. Une terrasse de café se trouve même sur la place du Mannheimer Schloss (c’est son nom), de quoi se rafraîchir dans un cadre plus que parfait.

Préparer vos économies afin de pouvoir boire un café sur cette terrasse ! (Crédit photo : Universität Mannheim)

Il y a encore énormément de beaux endroits à Mannheim. Des musées intéressants tels que celui de Carl Benz, pionnier de l’automobile, des parcs, un planetarium sur l’Europaplatz qui donne sur le Technomuseum (musée de la technologie). Sans oublier la majestueuse « Yavuz Sultan Selim Moschee » !

La Mosquée de Mannheim ne laisse personne indifférent ! (Crédit photo : NaturFreunde Deutschlands)

Septième ciel…

Elle ne vous échappera pas dans la mesure où elle mesure… 217 mètres de hauteur : la « Fernmeldeturm » sera le point incontournable de votre visite à Mannheim. Comprenant un restaurant et une plateforme d’observation qui vous offrira une vue incroyable sur la ville et ses environs. Monter ne vous coûtera que 7€ (5€ si vous êtes étudiants). Je ne vous garantie pas que le restaurant soit « billig » (bon marché) mais si vous avez mis vos économies de côté pour ce voyage, alors foncez !

L’époustouflante vue du restaurant ! (Crédit photo : Skyline Mannheim)

Le Carl Benz Stadion !

Une bonne journée est une journée où l’on regarde du football. Et ça tombe bien car à Mannheim, vous pouvez non seulement voir du football à un bon niveau mais en plus de ça vous retrouvez dans une superbe arène !

Le Carl Benz Stadion se situe dans un complexe sportif regroupant centre équestre, terrain de baseball, terrain d’entrainement de football ainsi que le stade FC Türkspor Mannheim ! Ce complexe intègre également un parc d’attraction, un parc animalier, un jardin botanique et de nombreuses autres choses commençant par « parc ». Mais je vous connais… Une petite place se trouve en face du stade. Il s’agit de la place qui accueille l’Oktoberfest. Autant dire que pour profiter à fond de Mannheim, c’est à cette période qu’il faut venir !

Mais revenons au stade. Pouvant accueillir 25 721 personnes, le stade du SV Waldorf Mannheim est le premier stade de Regionalliga Südwest en terme de capacité. La moyenne d’affluence est d’environ 6 000 personnes par match, mais selon l’importance de la rencontre le stade peut afficher complet. Comme le 27 mai dernier, lorsque le SV Waldorf Mannheim rencontrait le KFC Uerdingen dans le choc retour pour le barrage de montée en 3.Liga !

Malheureusement pour les Mannheimer, le SVM ne monta pas alors que cela faisait quatre ans que le club atteint les barrages sans succès. C’est ce qui explique la colère des ultras qui ont littéralement « pété un câble » entraînant l’arrêt partiel du match. Cette scène fut terriblement désolante au vue des circonstances. On ne peut que comprendre ces passionnés, amoureux de leurs clubs.

Mais cette saison, Mannheim est encore leader de Regionalliga Südwest et tout laisse à penser que le club montera enfin en troisième division. Ce club, qui a connu de nombreuses années en 2.Bundesliga avec notamment un titre en 1983 suivi de sept saisons en Bundesliga, ne peut perdurer plus longtemps en Regionalliga.

Côté historique, le stade a été inauguré en février 1994 lors d’un match opposant le Waldorf au Hertha Berlin (2-2). La Nationalmannschaft a également joué dans ce stade. En 1996, face au Liechtenstein avec une singlante victoire 9-1, et en 1998 face au Luxembourg avec un score fleuve de 7-0. Quelques finales de coupe se jouèrent au Carl Benz Stadion sans oublier l’équipe nationale féminine d’Allemagne qui pulvérisa l’Espagne 5 buts à 0 en 2012 et battu la Slovénie 4-0 en 2014.

La question qui vous vient maintenant est « Mais comment on y va ? » et tout naturellement, comme à l’accoutumé, je vais vous guider du centre-ville jusqu’au terrible chaudron. Situé assez loin lorsque l’on est à pied, il vaut mieux prendre le Strassenbahn (tramway). La ligne 6 est disponible depuis la Paradeplatz et la Friedrichsplatz. Autre choix, la ligne 9 que l’on peut prendre depuis la Hauptbahnhof (gare centrale). Les deux trams vont en direction de « Neuostheim » et l’arrêt porte le nom du stade. Il y a également un service de bus, le numéro 62, qui s’arrête au même arrêt que les tramways.