L’attaquant de Braga, cette saison le meilleur buteur de la Liga Nos, réalise la meilleure saison de sa carrière. Pourtant, son âge et son parcours montrent un joueur arrivant à maturité sur le tard. Focus sur ce buteur en série qui semble parti pour devenir la nouvelle hype du football portugais avant le choc, ce soir à 21 heures entre le Sporting et Braga, à Lisbonne.

L’histoire du football mondial regorge de jeunes pépites arrivant très jeunes sur le devant de la scène et menant, par la suite, plus ou moins avec succès leurs carrières au gré de transferts ou de changements divers. Mais il arrive également que d’autres joueurs, à un âge où la plupart des trentenaires semblent davantage être dans la dernière partie de leurs carrières, trouvent leur maturité footballistique tardivement et montrent l’étendue de leur talent dans une équipe faite pour eux. Ce qui semble être le cas de Dyego Sousa, l’avant-centre brésilien du S.C. Braga, meilleur buteur de la Liga Nos cette saison et qui attire tous les regards sur lui depuis le début de l’exercice.

Dyego Sousa, un joueur avec un parcours atypique

Une balle en l’air ? Aucun problème pour Dyego Sousa qui allie puissance et coup de tête (Crédit photo : maisfutebol.iol.pt)

Le joueur de 29 ans est la révélation de la saison avec son club de Braga et affole tous les compteurs au classement des buteurs, en montrant chaque semaine, l’étendue de sa palette de buteur. Pourtant, rien ne prédestinait le joueur à être ce renard des surfaces au sein du championnat portugais et ce, devant les joueurs des trois équipes phares du pays, le F.C. Porto, le Benfica et le Sporting.

Dyego Sousa et Braga, une équipe de choc (Crédit vidéo : youtube)

Dyego Sousa, de son nom complet Dyego Wilverson Ferreira Sousa voit le jour le 14 septembre 1989 à São Luís, dans l’Etat du Maranhão, zone située au nord-est du Brésil. Une région proche de la forêt amazonienne. Après avoir commencé sa carrière dans des équipes de troisième division brésilienne, le joueur prend vite la direction du Portugal et atterri au sein du club de Leixões, ville proche de Porto, dans le nord du pays, en 2010.

S’ensuit ensuite une litanie de clubs portugais, et même un court séjour en Angola, où le joueur végète plus ou moins jusqu’en 2014 et son transfert au sein du Marítimo S.C., à Madère, l’île de naissance d’un certain Cristiano Ronaldo. Là-bas, il commence à se faire un nom et durant 3 saisons (de 2014 à 2017) permet au Marítimo d’être relativement tranquille. Le club insulaire terminant respectivement 9ème, 13ème et 6ème du championnat.

Pourtant tout aurait pu s’arrêter en août 2016 lors d’un simple match amical durant lequel Sousa avait agressé l’arbitre de touche en lui lançant sa bouteille d’eau. Risquant une suspension de 9 mois, le buteur brésilien avait finalement réussi à voir sa peine réduite à 6 mois. Cette histoire lui ayant laissé un goût amer et aurait tout aussi bien lui briser sa carrière à l’époque.

La révélation à Braga et… retour au Nord

Qu’à cela ne tienne, au Marítimo, le joueur attire finalement l’attention de Braga qui flaire la bonne affaire et le transfère, lors de saison 2017/2018 dans l’équipe des « Os Arsenalistas ». Durant cette saison, le joueur inscrit 8 buts et permet à son club de finir quatrième du championnat tout en se qualifiant pour la phase de groupe d’Europa League.

L’histoire aurait, une fois encore, pu tout aussi bien s’arrêter là et Dyego Sousa n’être qu’un joueur de club sans prétention. C’était sans compter sur la force de caractère du Brésilien et sa volonté d’avancer coûte que coûte. En effet, depuis le début de la saison, le numéro 99 de Braga accompli sa saison la plus aboutie en termes de statistiques puisqu’il a déjà marqué 14 pions. Pas mal pour un joueur qui n’avait dépassé la barre des 10 buts dans sa carrière qu’une seule fois seulement.

Les caractéristiques du joueur ? Une puissance et une mobilité forte, ce qui lui permet de bouger sur tout le front de l’attaque de Braga malgré son mètre 90. Un excellent jeu de tête et une frappe de balle lourde qui lui donnent la possibilité de tirer dans toutes les positions. Sans oublier un pied droit assez précis de loin pour un joueur de ce gabarit. Mais il faut également souligner la bonne alchimie du groupe de Braga, alliant joueurs portugais et brésiliens dans son effectif. Le tout, avec un coach expérimenté Abel Ferreira, l’ancien arrière droit étant arrivé en même temps que Dyego Sousa.

Partout où passe Dyego Sousa, les défenseurs trépassent (Crédit photo : maisfutebol.iol.pt)

Élu joueur du mois en Liga Nos en janvier et sélectionnable pour le Portugal

Dyego Sousa a en tout cas conquis le football portugais puisque le joueur a été élu joueur du mois de janvier de la Liga Nos et ce, devant la pépite du Benfica João Félix. Ce qui est une preuve de sa progression et une reconnaissance pour le travail d’un joueur qui prend enfin la lumière et de bonne manière. Le travail payant toujours.

Ayant également la double nationalité brésilienne et portugaise depuis 2016, le buteur est apte à candidater au sein de la sélection lusitanienne. En attendant une éventuelle convocation par le sélectionneur portugais Fernando Santos, Braga se déplace ce soir à l’Estádio José Alvalade (21h) pour y rencontrer le Sporting Portugal dans le compte de la 22ème journée de championnat.

Sonho jogar pela seleção de Portugal » Dyego Sousa peut potentiellement intégrer la « Seleção » … mais celle du Portugal

Maisfutebol.iol.pt

Particularités de la rencontre ? Braga est, au classement, devant le Sporting (49 points contre 42 pour les coéquipiers de Bruno Fernandes). Braga possède également, avant le match de Benfica lundi soir, un point de retard seulement sur les « Aigles » de Bruno Lage. L’occasion est donc belle pour les coéquipiers de Dyego Sousa de prendre, même temporairement, la seconde place au Benfica et relégué davantage le Sporting loin derrière eux.

Duel de buteurs à Lisbonne

Ce sera, enfin, un duel dans le duel entre le meilleur buteur de la Liga Nos, Dyego Sousa, et le Néerlandais du Sporting Bas Dost, 3ème de ce classement avec 12 buts. Nul doute que le Brésilien voudra également marquer le coup dans un match d’une telle importance, non seulement pour Braga mais également pour lui. L’affiche est en tout cas une belle opportunité de se montrer pour l’auriverde qui est impliqué dans près d’un tiers des buts marqués par son équipe cette saison (14 sur les 40).

Si la valeur n’attend pas le nombre des années, la maturité tardive n’est pas une tare et peut permettre à un joueur de s’élever davantage avec une bonne alchimie, un club lui permettant de trouver sa place et un entraîneur pédagogue. L’occasion est donc toute trouvée pour Dyego Sousa de frapper un grand coup ce soir et montrer de quoi il est capable pour aller encore plus haut.